Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 1035

Episode 1035

C’est la fin de la journée et Betty, après avoir épluché devis sur devis, est éreintée. Elle est pressée de partir. Pour sortir du Peyton Professional, elle emprunte les escaliers. Officiellement pour faire de l’exercice physique, officieusement pour éviter toute personne pouvant se trouver dans l’ascenseur. Arrivée à sa voiture, Betty peste. Elle ne veut pas démarrer. Elle donne un violent coup de poing sur le volant. Puis elle sort de la voiture. C’est à ce moment qu’arrive Gloria.

GLORIA : Des problèmes, chérie ? 

Gloria commence sérieusement à taper sur les nerfs de Betty, qui a bien envie de lui rétorquer qu’elle n’est pas sa « chérie ». Mais elle n’avait pas envie de commencer une discussion avec elle. Ce qu’elle veut par-dessus tout, c’est rentrer à la maison et prendre un bon bain. 

BETTY : Ma voiture ne démarre pas. 

GLORIA : Pas de chance. Voulez-vous que je vous ramène ? 

Betty n’a pas du tout envie de faire le chemin avec Gloria dans sa Limousine. Elle trouve parade lorsqu’elle aperçoit Jack qui clopine vers elles. Betty s’avance vers Jack pour le stopper. 

BETTY : C’est gentil à vous Gloria, mais Jack m’a déjà proposé de me ramener. 

Jack semble surpris. Gloria insiste. 

GLORIA : Le Colonial est plus proche de Chesnut Street que le manoir de Jack. 

Jack comprend rapidement que Betty n’a pas envie que Gloria la ramène. Il s’interpose.

JACK : En fait, Betty a un petit problème de tuyauterie dans sa salle de bains et elle m’a demandé de venir jeter un œil. 

GLORIA : Parce que tu t’y connais en plomberie ?

JACK : Je suis un homme « tout terrain », tu devrais le savoir. 

Gloria n’insiste pas.

GLORIA : Bon, eh bien… bonne soirée ! 

 

Dans la voiture conduit par Jack, le silence s’installe. Puis un moment Jack jette un œil sur Betty. 

JACK : Pourquoi tu n’as pas voulu rentrer avec Gloria ? 

BETTY : Elle me tape un peu sur les nerfs. 

Jack rit. 

JACK : A moi aussi, figure-toi.

BETTY : Je ne la sens pas cette femme, Jack. Je crois qu’elle cache quelque chose.

JACK : Qu’est-ce que tu veux dire ?

BETTY : Ce n’est peut-être rien, mais la dernière fois j’ai surpris une conversation entre elle et son assistant. Barry lui disait à quel point il en a assez de vivre à Peyton Place et voudrait retourner à Boston.

JACK : Ce n’est pas nouveau. Ce garçon est fait pour vivre dans une grande ville.

BETTY : Ce n’est pas le problème. Le problème, c’est ce que lui a répondu Gloria. 

JACK : Et que lui a-t-elle répondu ?

BETTY : Elle a dit : « c’est bientôt fini. Je peaufine les derniers détails. » Et elle a ajouté : « on touche au but ». 

Jack fronce les sourcils.

JACK : C’est bizarre. Comment peut-elle peaufiner les derniers détails ? Il reste au moins deux ans avant la fin des travaux. 

BETTY : Justement, je pense qu’elle parlait d’autre chose que de Happy Green. 

JACK : De quoi pouvait-elle bien parler ? 

BETTY : Ça je n’en sais rien, mais j’aimerais bien le savoir. 

Un nouveau silence s’installe avant que Jack ne reprenne la parole.

JACK : Tu sais… je me pose aussi des questions sur Gloria. Parfois elle est très secrète, et j’ai l’impression qu’elle me cache quelque chose. 

BETTY : Qu’est-ce que tu comptes faire ? 

JACK : Ce que j’aurais dû faire depuis longtemps : je vais engager un privé pour savoir qui est réellement Gloria Emmerson. 

Ils arrivent à Chesnut Street au moment où Steven sort sa poubelle. Betty le regarde, tandis que Steven suit des yeux la voiture qui se gare en face de chez lui, devant la nouvelle maison de Julie. 

JACK : Comment ça va avec Steven ? 

BETTY : A ton avis ? 

JACK : Tu crois qu’un jour ça pourra s’arranger entre vous deux ?

BETTY : Peut-être qu’un jour, on pourra discuter en adulte, je ne peux rien espérer d’autre.

JACK : Donc, c’est fini entre vous ?

BETTY : Oui. Je l’ai trop fait souffrir. Et si un jour il me pardonne, cette sale histoire restera entre nous, gravé dans le marbre. 

JACK : Je suis désolé, Betty. Sincèrement. 

Ils se regardent dans les yeux un instant. Puis Betty sourit.

BETTY : Merci, Jack. Qui aurait pu croire qu’un jour tu serais un soutien pour moi. 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty 19/03/2020 09:54

A eux deux, ils vont bien trouver ce qui se trame..

Mr. Peyton 21/03/2020 20:19

Espérons le. Ils peuvent former une bonne équipe ;)