Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 1005

Episode 1005

A force de regarder sa fille coucher dans son lit d’hôpital sans connaissance, Julie Anderson a fini par s’endormir dans le fauteuil. 

Betty commence enfin à bouger, puis gémir, et ouvre enfin les yeux. Alertée, Julie se réveille à son tour se précipite vers sa fille, heureuse de voir qu’elle reprend connaissance. 

- Chérie, c’est moi. C’est maman ! Je vais appeler Mike.

Julie se précipite dans le couloir et justement Mike passe au même moment. 

- Mike, c’est Betty ! Elle reprend conscience. 

Mike presse le pas jusqu’au chevet de Betty 

- Betty, est-ce que tu m’entends ? 

- … soif. A boire.

Julie s’empresse de lui donner un verre d’eau. Puis Mike l’examine rapidement. 

- Est-ce que tu te souviens de ce qui s’est passé ?

Betty fronce les sourcils. 

- Je suis allée voir Steven, mais il n’a pas voulu me parler. Il.. m’en veut tellement ! Je suis sortie du commissariat et j’ai eu très mal au ventre. 

Soudain, Betty se redresse.

- Le bébé ! 

Mike la regarde un instant, avant de dire : 

- Il va bien. Ce petit bout est un sacré battant. Tu as fait une crise d’angoisse très forte. Ton organisme n’a pas supporté le poids que tu portes sur les épaules en ce moment.

Julie se tourne vers le médecin.

- Donc tout va bien ?

- Tout va bien, oui. Il faut juste un peu de repos. 

Mike s’en va et laisse la mère et la fille seules dans la chambre. Betty se met à pleurer. 

- Maman, comment est-ce que j’ai pu laisser aller les choses de cette manière ?

Julie caresse doucement les cheveux de sa fille. 

- Tu as fait des erreurs, ma chérie. Maintenant, concentre-toi sur l’avenir et sur le bébé que tu vas avoir.

-  Que je vais avoir toute seule, sans Steven. Un bébé que tout le monde regardera de travers parce qu’il sera le bâtard de Peyton Place.

- Ne dis pas une chose pareille, chérie. Il faut te reposer maintenant. 

Betty pleure doucement. Julie attend qu’elle s’endorme pour aller voir Steven au poste de police. Elle lui raconte ce qui s’est passé avec Betty, mais il semble ne rien ressentir.

Julie fronce les sourcils devant le visage fermé de son gendre.

- Je ne vois pas une once de remords dans vos yeux, Steven. 

- Du remords ? Non mais vous plaisantez ! Si quelqu’un doit être pris de remords c’est bien votre fille.

Julie essaie de ne pas s’énerver et de parler calmement.

- Elle était venue ici pour s’expliquer. 

C’est finalement Steven qui s’emporte :

- Pour s’expliquer de quoi, Julie, hein ? De quoi ?! Du fait qu’elle m’ait trompée avec un type beaucoup plus jeune qu’elle, qu’elle a fait un enfant avec lui et qu’elle a tenté de me faire croire que cet enfant est le mien ? Je sais tout ça. Et je n’aurais pas supporté d’entendre ses excuses. C’était au-dessus de mes forces !

Julie remue sur sa chaise.

- Steven, j’aimerais vous poser une question : est-ce que vous l’aimez encore ?

Steven ne prend même pas la peine de réfléchir et dit à Julie de but en blanc : 

- Depuis qu’elle a agi comme ça, je la vois différemment. Pour moi ce n’est la plus la Betty que j’ai épousée, c’est devenu une étrangère. Alors non, je ne l’aime plus, parce que j’ai perdu celle qui avait été mienne et que quand je la vois, je vois une femme manipulatrice qui ferait tout pour arriver à ses fins. Ne me demandez pas de lui pardonner, Julie. 

- Je ne me permettrai pas de vous le demander. 

Julie s’apprête à partir quand Steven la retient.

- Je n’ai pas tué Amos, dit-il. 

Elle se retourne vers lui.

- Je sais. Pour moi c’est une certitude. 

- Et pourtant, j’avais envie de le faire. J’avais envie de le tuer. Quand je suis revenu à la maison après avoir tiré le coup de feu au plafond, ma colère était toujours intacte. Elle ne s’est toujours pas calmée. 

C’est là qu’intervient le déclic pour Julie. Elle se rappelle maintenant ce qu’elle avait oublié de dire à Carolyn.

En sortant du commissariat, elle prend la direction du Peyton Professionnal pour aller voir l’avocate. 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article