Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 998

Episode 998

Jack franchit la porte de la Taverne d’Ada Jacks. Il lance un regard vers Ada qui nettoie un verre derrière le comptoir. Ada comprend ce qu’il veut et elle lui fait un signe de tête vers la droite pour lui indiquer la table où James se trouve. Jack s’approche du bar. 

- Je prendrais un verre de limonade, Ada. 

Ada marque sa surprise.

- Jack Peyton qui boit de la limonade ! Pincez-moi, je rêve…

- Il faut bien s’assagir avec l’âge. 

Ada approuve.

- Je vous apporte ça tout de suite.

Jack va s’asseoir à côté de James qui lui, ne boit pas de limonade. L’apparence du liquide fait penser à Jack qu’il s’agit de gin tonic. 

James lève les yeux vers son père. Des yeux tristes, un visage fermé, un gin tonic devant lui… Jack en conclut que son fils ne va pas très bien.

- Tu es venu me faire un sermon sur l’article, je parie.

Jack secoue la tête.

- Ce n’était pas très malin de ta part. Betty est agaçante, on a souvent envie de l’envoyer au diable… mais elle ne méritait pas ça. Etaler sa liaison avec un homme plus jeune qu’elle et qui en plus vient d’être assassiné, ça risque de la détruire.

James hausse les épaules.

- Elle s’en sortira. Elle multiplie les plans foireux et elle arrive toujours à s’en sortir. Et puis, si ce n’était pas le Clarion, un autre journal aurait déballé cette histoire. 

- OK… donc tout va bien ?

James acquiesce. 

- Tout va bien. 

- Alors pourquoi est-ce que tu broies du noir devant un gin tonic ? 

James avale une gorgée du verre et en demande un autre à Ada quand elle arrive avec la commande de Jack. Ada regarde Jack comme si c’était à lui de prendre la décision de servir à James un autre gin. 

Jack hausse les épaules. Ada hoche la tête.

- Très bien.

Une fois partie, Jack repose sa question. Pourquoi James broie-t-il du noir ? Il répond à sa place.

- Ce n’est pas l’article qui t’embête. C’est le retour de Debbie Michels. 

- Les nouvelles vont vite ! Merci Maman ! Je suppose que tu sais également qu’elle n’est pas venue seule. 

- Oui, j’ai entendu dire que j’étais grand-père d’une fillette de onze ans. 

James a un petit rire nerveux.

- Qu’est-ce que tu penses de ça ?

- Qu’est-ce que toi, tu penses de ça ?

- Jaimie est une fille super, tu sais. Elle est venue dormir à la maison la dernière fois. Le courant passe bien entre nous. 

- C’est Debbie le problème, n’est-ce pas ? 

- Après tout le mal qu’elle m’a fait, je n’arrive pas à la voir en peinture. Rien que de la regarder, de l’entendre parler, j’ai envie de l’étrangler. Et pourtant elle est la mère de ma fille.

- Tu es vraiment certain que Jaimie est ta fille ?

Ada apporte rapidement le verre à James et rejoint une autre table. 

- Tu devrais voir ses yeux, elle a les mêmes yeux que toi et moi. 

- Je ne demande que ça. 

- Quoi ?

- La voir… Quand est-ce que tu me présente ma petite-fille ?

Jack peut voir une lueur dans les yeux de James. 

- Tu veux vraiment la voir ?

- Bien sûr !

- Je… je ne savais pas que… enfin, maman n’a rien dit, mais je sens qu’elle a du mal à accepter la gamine.

- Je ne suis pas ta mère, Dieu merci ! Venez dîner toi et Jaimie un soir au manoir. Mary sera ravie de s’occuper d’une petite fille. 

- Mary ? Ravie ? Tu plaisantes !

Jack éclate de rire.

- Je plaisante, oui. Enfin, juste pour Mary. Viens avec l’enfant, ça me ferait plaisir. 

James acquiesce. Il regarde son verre de gin et le met de côté. Il n’en a plus besoin.

 

***

 

Une coquille vide. Voilà à quoi ressemble Paula depuis son retour d’Australie. Mike a su immédiatement quelque chose n’allait pas chez sa femme depuis qu’il l'a revue à l’aéroport.

Il brûlait d’impatience de savoir pourquoi Paula se comportait de cette façon. Mais les regards de Craig pesants sur lui et se traduisant par “pas maintenant” avait incité le médecin à se taire.

Une fois entrée chez elle, le comportement de Paula ne change pas. Elle n’a pas l’attitude d’une personne ravie de revenir à la maison après plusieurs mois d’absence, qui parcourt toutes les pièces avec un sourire de satisfaction tout en respirant le parfum qui imprègne les murs et les meubles.

Elle se contente de poser sa valise dans le vestibule et de monter immédiatement à l’étage.

- Où vas-tu ? demande Mike avec un brin de tremblement dans la voix.

- Je vais prendre une douche.

Paula ne se donne même pas la peine de se tourner vers son mari pour parler.

- Le dîner sera prêt dans une heure.

- Je n’ai pas faim, je pense aller me coucher après la douche. Le voyage m’a fatigué.

Elle parle d’une voix tellement las que Mike en a le cœur serré.

Une fois Paula disparu à l’étage, le médecin se tourne vers Craig. Il pose le restant des valises dans le vestibule.

C’est le moment de vérité pour Mike.

- Tu peux me dire ce qu’il se passe avec Paula ?

Craig hausse les épaules.

- Nous avons eu une bonne collation dans l’avion, c’est normal qu’on n’ait pas très faim…

- Arrête de me prendre pour un imbécile. Je ne te parle pas de l’appétit de Paula. Je te parle de son comportement bizarre. Paula est partie pour essayer de découvrir la vérité sur ta naissance, et elle revient comme si un rouleau compresseur lui était passé dessus !

Craig regarde longuement Mike, puis finit par dire :

- Viens au salon, on sera mieux pour parler.

Mike s’assoit sur le canapé, en face de la baie vitrée et sa vue imprenable sur l’océan. La vue censée calmer les humeurs ne parvient pas à désamorcer la peur au ventre de Mike.

Craig s’assoit à côté de lui et lui tend un verre de whisky qu’il venait de préparer.

- Je pense que tu en auras besoin…

- Tu me fais peur ! Que se passe-t-il ?

Mike prend le verre et Craig s’enfonce dans le canapé en soupirant.

- Je vais tout te raconter mais avant, je dois te dire une chose…

- Quoi ? La brève question n’est qu’un souffle sur les lèvres brûlantesde Mike.

- Je suis bien le fils de Paula.

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article