Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

EPISODE 1000

Episode spécial

Episode spécial

Le soleil jetait ses premiers rayons pâles en ce début de printemps sur le square de Peyton Place. En ce jour spécial pour cette petite ville de Nouvelle-Angleterre, l’enceinte de verdure fourmillait d’âmes charitables venus aider à décorer les arbres, le kiosque à musique, monter la Grande Roue et le manège de chevaux de bois, poser une estrade devant l’imposante statue de Samuel Peyton. 

Le créateur de la ville sera à l’honneur aujourd’hui. Tous les habitants fêteront le cent cinquantième anniversaire de la fondation de Peyton Place.

 

Il n’entendait pas grincer la roue droite de la chaise dans laquelle il était assis en permanence depuis quelques années maintenant. En fait, il n’entendait plus grand chose. Il fallait lui parler fort, ou alors carrément se pencher vers son oreille pour qu’il saisisse une partie de la conversation. 

Une des roues cogna contre un caillou et la chaise se souleva pour retomber brusquement. 

- Mary ! Pourriez-vous arrêter de me secouer comme un prunier !

- Et vous, pourriez-vous arrêter de vous plaindre ? Je vous rappelle que j’étais contre cette sortie ! 

A maintenant quatre-vingt-dix ans, la fidèle gouvernante n’avait rien perdu de sa verve. Elle était restée toujours la même au fil des ans, et c’est ce qui épatait le vieux Jack. Malgré son âge, elle se tenait aussi droite qu’un chêne et elle trottait derrière la chaise roulante comme une gamine de douze ans. 

On ne pouvait pas dire la même chose de Jack. A son âge, sa jambe artificielle ne pouvait plus le porter et il se déplaçait en chaise depuis quelques années maintenant. 

- Je vous rappelle que c’est moi le patron !

Mary soupira. « C’est bien pour ça que je pousse ce maudit tas de ferraille ! Et puis d’ailleurs, quand allez-vous vous décider à prendre une chaise électrique ?

- Pour ne plus vous entendre vous plaindre ? Jamais de la vie !

Jack sourit. Il aimait tant ces joutes verbales avec Mary. 

Jack n’aurait manqué cette cérémonie pour rien au monde. Peyton Place faisait partie de son ADN. Il avait fait prospérer cette ville, il l’avait modernisée, il l’avait fait vivre. Il l’avait dans la peau et l’aurait jusqu’à son dernier souffle. 

Ils s’arrêtèrent à l’entrée du square. Un discret petit souffle d’air vint caresser le visage du vieillard. A cet instant, il se sentait bien. Il était en paix. Il voyait tous ces gens travailler dur pour célébrer leur ville, et cela le mit en joie. 

La relève était assurée. Silver était là, elle veillait au bien-être de la ville. Il la vit justement. Elle était occupée à placer la banderole d’anniversaire au-dessus de l’estrade, en compagnie de Samuel Harrington. 

Il vit Carter Peyton s’avancer vers elle. Il voulait lui parler. La conversation tourna vite en querelle. Jack secoua la tête. Ils n’arriveront jamais à s’entendre, ces deux-là ! Il comprend que Carter aimerait bien avoir sa part du gâteau. Mais c’est Silver que Jack a choisi pour diriger la Tour Peyton. Son petit-fils n’avait pas fait ses preuves. Et puis, Silver était la fille de Jack, il était donc légitime qu’elle devienne l’héritière de la Tour. Mais Jack savait une chose : le jeune Carter avait les dents longues et voulait sa part de gâteau. Silver allait devoir se battre pour garder sa place, mais la vie est ainsi faite. Jack aussi a eu bien des batailles à livrer. L’ultime bataille, il la livrera très bientôt et il sait d’avance qu’il la perdra. 

Il vit alors une vieille femme s’avancer vers lui. Il ne l’a reconnu pas tout de suite. Elle marchait avec l’aide d’une canne. Un chapeau cachait ses cheveux blancs. 

Lisa. Jack eut un pincement au cœur. Cela faisait des années qu’il ne l’avait pas vue. Sa démarche n’était pas assurée. Et pourtant, elle parlait d’une voix vive, claire, et presque jeune. 

« Bonjour, Jack. Je vois que tu as toujours ta fidèle Lassie avec toi. »

Mary, prit au vif, rétorqua : « Je n’ai peut-être plus beaucoup de dents, mais faites attention, je mords encore ! »

Jack se met à rire, devant le regard incrédule des deux vieilles femmes. « Vous n’arrêterez donc jamais, toutes les deux !

- Je crois que c’est viscéral, répondit Lisa. 

- Dis-moi plutôt ce que tu deviens. C’est comment New York ?

Lisa soupira. « Ça devient ennuyeux. Depuis que je me suis retirée des affaires, je m’ennuie. Il est possible que je revienne vivre ici.

- Toi ? Mais tu as toujours détesté Peyton Place ! Ton ambition a toujours été de vivre dans une grande ville !

- Oui, sauf que j’y suis terriblement seule, dans cette grande ville. Ici, il y a James, Gary, Carter. Ma famille est ici. 

Jack ne réfléchit pas une seconde avant de faire sa proposition. « Alors si tu décides de revenir à Peyton Place, il y a toujours une place pour toi au Manoir. »

La réaction de Mary fut immédiate. « Quoi !! 

- Allons, Mary, vous ne voulez pas que votre belle-sœur vienne vivre avec nous ?

- Je déteste vous entendre dire qu’elle est ma belle-sœur !

- C’est pourtant la vérité. (Jack se tourna vers Lisa) Alors, qu’en dis-tu ?

Lisa ne réfléchit pas une seconde elle non plus. La proposition était trop tentante. « J’accepte avec plaisir ! »

Mary soupira pour la forme, mais au fond d’elle-même se réjouit de savoir que Lisa mettra un peu de vie au Manoir.

De l’autre côté du square, Colleen Jefferson-Peyton terminait d’aider la petite Allie Carson à faire des couronnes de fleurs, qui seront vendues plus tard au profit d’une œuvre de charité. Puis elle vit sa mère et son oncle à l’entrée. Elle alla les saluer. 

- Oncle Jack ! Je suis ravie de te voir ici.

- Il était normal que je vienne, je suis quand même la personne la plus connue de la ville.

Colleen secoua la tête. « Allons, tu sais très bien que la personne la plus connue qui vient de notre ville est Selena. J’aurais tant aimé qu’elle soit là. 

Un brin de nostalgie passa dans le regard de Jack. « Moi aussi. Elle me manque cette petite. En même temps, si elle était venue, nous aurions eu une horde de journalistes qui auraient envahi notre petite fête. »

Il tourna la tête et vit arriver près d’eux Norman et Rita Harrington. 

- Norman… Rita… ça fait du bien de vous revoir…

Rita sourit. « Ça fait du bien d’être de retour à Peyton Place. 

- Je suis contente que vous ailliez pu venir pour la fête, dit Colleen.

Norman leva un bras pour l’interrompre. « Pas que pour la fête. Samuel n’arrête pas de nous demander de revenir vivre ici, auprès de lui et de sa petite famille. Alors nous avons pris notre décision. Nous voilà de retour définitivement !

 

Après la fête, Jack présida un somptueux dîner au Manoir. Il était entouré de tous ceux qui avaient compté pour lui. Ils étaient tous là, autour de la grande table, à rire, manger, s’amuser. Il n’écoutait pas les conversations, il se contentait de regarder les visages heureux autour de lui. Mary, Colleen, Gary, Lisa, James, Silver, Carter, Samuel, Rita, Norman, Jen… 

Toutes ses batailles (sauf l’ultime) ont été livrées. Jack ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre, mais il sait que maintenant, il allait apprécier chaque minute, chaque seconde de cette vie, autour de ceux qu’il aime. Il l’avait bien mérité.

10 ans et 1000 épisodes... merci pour votre fidélité !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty 29/10/2019 11:16

Snifff !!! Tout le monde a bien vieilli...
Passionnant aussi

Mr. Peyton 11/11/2019 18:16

Oui, c'était un épisode spécial, j'ai voulu montrer que la nouvelle génération est prête pour les conflits, et que l'ancienne génération est prête à vivre des moments plus tranquilles