Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Matt Carson - Saison 2 Episode 21

Matt Carson - Saison 2 Episode 21

- Oh… Mon… Dieu !!!, s’exclame Amanda. 

Suffisamment fort pour que, depuis mon bureau, je l’entende. La porte d’entrée venait de grincer et par conséquent, ce « Oh… Mon… Dieu » était destiné à la personne qui venait d’arriver. 

J’essaie mentalement d’analyser le « Oh… Mon… Dieu ». Une alerte ? Un cri de désespoir ? 

Non. Rien de tout cela. 

Une exclamation ? Une surprise ? Quelque chose qui vous tombe dessus alors que vous ne vous y attendiez pas ? 

Oui, c’est un « Oh… Mon… Dieu » comme cela qu’Amanda vient de lâcher. 

- T’emballes pas ! répond la personne qui venait d’entrer au secrétariat. 

Cette voix, c’est celle de Jen. 

Cela veut dire que le « Oh… Mon… Dieu » d’Amanda était destiné à Jen. 

Qu’est-ce que Jen a bien pu inventer pour qu’Amanda s’exclame « Oh... Mon… Dieu » ?

Je ne tarde pas à le savoir, car Jen entre directement dans mon bureau. Si j’avais eu ma tasse de café dans la main, elle en serait tombée par terre. 

Je m’exclame à mon tour. 

- Oh… Mon… Dieu ! 

Car c’est tout ce qui peut venir à l’esprit en voyant Jen en face de moi. 

Est-ce bien Jen, d’abord ? 

Oui, c’est bien elle, je reconnais le contour de ses lèvres quand elle fait une moue boudeuse. 

Elle lève les bras au ciel. 

- C’est bon, là ! s’exclame-t-elle. T’as quand même pas vu la Sainte-Vierge !

- Non, mais je crois que j’aurais été moins surpris si ça avait été le cas ! 

- T’exagères toujours ! 

Je vous explique : devant moi se dresse Jen. Mais pas la Jen qu’on a l’habitude de voir tous les jours, avec ses jeans troués, son maquillage gothique et toute la panoplie qui fait de Jen… Jen. 

La vision que j’ai devant moi, c’est la vision d’une belle jeune fille habillée d’un tailleur bleu marine qui lui va parfaitement bien. Ses cheveux blonds descendent en cascade sur ses épaules, une mèche retenue par son oreille droite. Son maquillage est très léger, parfait je dirais. Le piercing au nez et celui au sourcil ont été enlevés. 

Jen m’apparait aujourd’hui comme une jeune fille très belle, magnifiquement habillée et coiffée à la perfection. 

Je prends immédiatement mon iPhone pour prendre une photo, car j’ai l’impression que cette superbe créature va très vite se rechanger en… Jen.

Je ne me trompe pas. Elle enlève sa perruque blonde et retrouve ses cheveux noirs striés de mèches rouges. 

- J’ai pas eu le temps de me changer, dit-elle. Je voulais te voir tout de suite. Dis donc qu’est qu’il fait chaud sous cette perruque ! 

- Qu’est-ce qui t’a pris de t’habiller… normalement ? 

- C’était pour le Connecticut. Il fallait que je paraisse comme une greluche genre Amanda si je voulais être prise au sérieux, tu vois ! 

- D’où ces superbes habits.

- D’où ce déguisement, tu veux dire.

Elle montre la perruque. 

- Elle était pas très bon marché, mais je suppose que c’est un investissement. J’en aurais sans doute besoin pour d’autres affaires. 

Puisqu’elle parle argent, je lui fais un signe avec mon index, afin de lui demander de me rendre ma carte de crédit. 

Elle comprend le geste, soupire pour la forme et me rend la carte qu’elle avait dans la poche de son tailleur hors de prix. 

Je saisis la carte.

- Je crois que je vais changer le code secret. 

- Parce que tu crois que ça m’arrêtera ? 

- Non… Bon, si tu me disais enfin ce que tu as trouvé dans le Connecticut. J’espère que ça vaut tous ces frais. 

Elle me fait un clin d’œil. 

- Bien plus que ça. 

- Je t’écoute. 

Elle s’assoit sur le bord de mon bureau, comme elle a souvent l’habitude de le faire. 

- Tes Grainger, ils sont pas nets ! 

Ça commence bien. 

- Raconte !...

- Ils avaient une belle vie dans le Connecticut, ils habitaient une superbe maison dans un quartier chic, North Park, pas très loin d’Hartford. J’ai parlé à leurs anciens voisins, à l’ancien collègue de Jim Grainger et même au maire de la ville. D’après ce que j’ai appris, la famille est partie pour de bonnes raisons. 

Elle s’interrompt et fait la moue.

- J’ai soif.

Elle se lève pour aller chercher un verre d’eau. Elle en boit une gorgée, puis continue. 

- Jim Grainger est malade. 

Je fronce les sourcils.

- Malade ? Genre cancer ?...

Elle porte un index sur sa tête. 

- C’est plus mental. Ton Jim, c’est un joueur. Et quand je dis joueur, je parle de dépendance au jeu. À cause de ça, il a contracté des dettes de jeu qu’il n’arrivait pas à payer. 

Je pense alors aux parties de Poker hebdomadaires chez Standis. Jim est visiblement retombé dans ses travers. 

Jen boit une nouvelle gorgée d’eau avant de reprendre. 

- Le ménage s’est surendetté, a failli exploser en mille morceaux. Mais ils ont pris la décision de reprendre leur vie en main, pour les enfants, et de repartir à zéro. Le maire de North Park a épuré leur dette. 

Jen me regarde. La stupeur doit se lire sur mon visage.

- Le maire ? Qu’est-ce qu’il vient dans cette histoire ?

- Jim était soupçonné d’avoir une liaison avec la fille du maire. Apparemment, la rumeur devait être vraie puisque le maire a fait un deal avec Jim : il épurait les dettes de la famille à condition qu’elle quitte la ville sans jamais y revenir. 

Jen va se servir un nouveau verre d’eau. Pendant ce temps, tout se bouscule dans ma tête. J’essaie de mettre toutes les informations que j’ai apprises depuis quelques jours dans l’ordre. Il doit y avoir un dénominateur commun dans ce maelström de révélations. Il me semble avoir maintenant toutes les pièces du puzzle. Je dois les rassembler et les mettre en place. 

Et soudain, une petite lumière s’allume dans mon esprit. Je crois avoir trouvé la réponse. 

Je pense savoir ce qui s’est passé le jour de la disparition de Lili. 

Tandis que Jen reprend sa place au secrétariat, je réfléchis à un plan. Demain, nous sommes mardi. Ça tombe bien.

J’appelle Brian. Je vais avoir besoin de lui. 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty 11/06/2019 08:13

Oh ! frustration, comme j'aimerai être une petite souris et pouvoir lire la suite...
Ah, cette Jen, quelle personnalité !
Aurons-nous d'autres saison Matt Carson, après la fin des Plaisirs de l'enfer ?
Bonne journée, à vendredi :-)

Mr. Peyton 11/06/2019 18:15

Merci Betty :-) Peut-être y aura-t-il une troisième saison, mais elle n'est pas encore écrite, malgré quelques idées que j'ai déjà en tête.
Rendez-vous vendredi pour le dénouement de l'intrigue :-)