Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Matt Carson - Saison 2 Episode 5

Matt Carson - Saison 2 Episode 5

Le Peyton Place High School est un grand bâtiment construit par Samuel Peyton, le fondateur de notre ville. J’ai appris récemment, dans un article du Clarion consacré à la vie de cet homme, qu’il attachait beaucoup d’importance à l’éducation. 

Lorsque je vois devant moi l’immense bâtiment et ses grands escaliers pour y accéder, je me dis qu’effectivement, Samuel Peyton avait donné à cet endroit un air de sainteté. Peyton High est la plus belle construction de la ville, après la Tour Peyton bien évidemment. 

Je regarde ma montre. 4 heures. La cloche de la fin des cours résonne. Je peux l’entendre depuis le trottoir où je me trouve. 

Les élèves commencent à sortir en petits groupes. J’avise Seth Grainger. Il descend les escaliers d’un pas nonchalant en baissant la tête, comme s’il était obligé de regarder les marches pour pouvoir les emprunter. Il est seul. Pas facile de se faire des amis lorsqu’on débarque en milieu de saison dans une nouvelle ville. Pour moi, cela m’arrange, je pourrai l’aborder sans problème. 

- Seth !

Je lui fais un signe de la main. Il me regarde, puis baisse de nouveau les yeux vers les dernières marches d’escalier. 

Lorsqu’il parvient vers moi, je le salue. Lui se contente de me rabrouer : 

- Vous faites la sortie des classes maintenant ? Je ne savais pas que vous étiez intéressé par les jeunes. 

Je ne relève pas. 

- Je peux faire un bout de chemin avec toi ?

- Je ne suis pas intéressé par les hommes, et encore moins quand ils sont vieux.

La coupe est pleine. 

- Ça suffit ton petit jeu, Seth. Tu sais pourquoi je suis ici. 

- Pour la même raison que vous êtes venu chez moi ce matin. J’ai dit tout ce que je savais à la police. Je ne vois pas pourquoi vous venez vous acharner sur moi. 

- Parce que je pense que Kirian Cross n’a rien à voir avec la disparition de Lili. 

- Ils se sont disputés devant moi la dernière fois qu’on l’a vue vivante. 

Je tique. 

- Vivante ? Parce que tu penses qu’elle est morte ?

Il ne répond pas.

- Ou tu « sais » qu’elle est morte ?

Il marche plus rapidement sur le trottoir, dépassant des élèves qui flânent en riant et en parlant du dernier épisode d’American Horror Story. 

Je ne le laisse pas me distancer. Aux yeux de Seth je suis vieux, certes, mais j’ai encore des jambes musclées et un cœur en parfaite santé. 

- Réponds-moi, Seth !

- Fichez-moi la paix, d’accord ? 

Il s’arrête soudain et frotte les deux mains contre ses joues. 

- Je n’ai rien à voir avec cette histoire, Monsieur Carson.

- Permets-moi d’en douter. C’est quand même toi qui as vu Lili en dernier avant sa disparition.

- Moi et Cross. Et c’est d’ailleurs Cross qui l’a vu en dernier. Quand je suis parti, ils étaient encore ensemble. 

La version diffère de celle de Kirian qui a dit être partie après avoir frappé Kirian et bousculé Lili. Qui des deux ment ?

- Pourquoi est-ce que tu n’es pas resté avec elle ?

- Parce que mon travail était terminé. 

Je fronce les sourcils.

- Ton… travail ? Je ne comprends pas. 

Seth secoue la tête. 

- OK, je vais vous le dire. Après tout, ça se saura un jour. Je ne suis jamais sorti officiellement avec Lili. 

Je l’encourage à continuer : 

- Explique-moi.

- Lili m’a payé 10 dollars pour que je sorte avec elle. Son but était de rendre Cross dingue. 

- Elle voulait le rendre jaloux ?

- Non, je crois qu’elle voulait s’en débarrasser. Elle avait déjà rompu avec lui, mais lui, il s’accrochait. Alors elle a organisé ce traquenard. Elle savait que Cross allait quand même venir au feu de joie et allait nous voir. Elle pensait qu’il aurait enfin compris. 

Je réfléchis. 

- Donc, Kirian et Lili n’étaient déjà plus ensemble lors du feu de joie.

- Il la harcelait. Vous pouvez demander à l’entourage de Lili. Il n’arrêtait pas de l’appeler sur son portable, de lui laisser des messages. À la fin, en voyant qu’elle ne répondait pas, les messages avaient changé de ton.

- C’est-à-dire ?...

- C’était devenu des insultes… et aussi des menaces. Elle m’a montré son dernier SMS. Celui qu’il lui a envoyé le jour du feu de joie.

- Et que disait-il ? 

- « Si tu réponds pas à mes messages, tu vas le regretter ».

Je me passe une main dans les cheveux. 

- Tu l’as dit à la police ?

- Non. J’ai juste rapporté ce qui s’est passé au feu de joie. 

- Pourquoi avoir prévenu la police aussi tard ?

- Je pensais d’abord que Lili avait fugué. Mais plus le temps passe, plus je me pose des questions, et je pense que Cross a les réponses. Je sais que j’aurais dû attendre et ne pas partir avant Cross. Je les ai laissés seuls et c’est peut-être pour ça qu’elle est morte. 

Je n’ai pas envie de consoler ce garçon, je préfère continuer.

- Est-ce qu’il y a autre chose que Lili t’aurait dit ? Ce qu’elle avait prévu de faire après le feu de joie, par exemple. 

- Elle m’a juste dit qu’elle avait un rendez-vous très important. Un rendez-vous qui allait changer sa vie. 

Cette fois, la conversation est terminée. Il me plante là et je reste debout sans rien comprendre. Mon mal de tête reprend, et pour une fois, il n’est pas dû à Sylvia Gallagher. 

« Un rendez-vous qui allait changer sa vie… » Ce soir-là, Lili Metcalfe avait un rendez-vous important, un rendez-vous avec son destin. 

Je vois Seth attendre devant la petite section primaire. Il cherche sa sœur Charmaine. Lorsqu’il la voit, il lui offre la main protectrice d’un grand frère et ensemble, ils se rendent à l’arrêt de bus. 

J’ai de nouveau cette sensation de gêne lorsque la fillette se retourne longuement vers moi tout en marchant avec son frère. Je peux de nouveau percevoir ce regard troublant. Je n’arrive pas à déchiffrer ce que ses yeux veulent me dire. Je ne vois pas de panique ni d’appel au secours, je vois simplement une petite fille qui me regarde avec insistance. 

J’ai besoin d’un remontant, mais j’ai aussi besoin d’en savoir plus sur les Cross. Je saisis mon portable et compose le numéro. Il me répond immédiatement.

On se donne rendez-vous dans quinze minutes à la Taverne d’Ada Jacks. 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article