Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 955

Episode 955

Gloria Emmerson débarque dans le petit bureau alloué à son assistant Barry Thorpe au douzième étage du Peyton Professional pendant les mois que dureront la construction du site de villégiature. 

GLORIA : Barry, comment se passe votre installation ?

BARRY : Mal. Regardez ce petit cabanon. Il est sombre, je n’ai même pas de place pour mes dossiers…

GLORIA : Vous avez des dossiers ? 

BARRY : Oui, figurez-vous. Et puis, je ne me plais pas à Peyton Place. Les habitants sont des pèquenauds de première. Je n’attends qu’une chose, c’est rentrer à la maison. 

GLORIA : Un peu de patience, ça ne sera plus très long.

BARRY : J’espère bien. 

GLORIA : Mon plan prend forme. 

BARRY : Comment ça se passe avec Betty Cord ?

GLORIA : Cette femme est formidable dans le travail, c’est incontestable. Elle est cependant très fragile émotionnellement sur le plan personnel.

BARRY : Vous pensez qu’elle cache un secret ?

GLORIA : Je n’en doute pas une seule seconde, mon petit Barry. Reste à savoir quoi comme secret.

BARRY : J’espère que vous allez trouver vite, qu’on puisse partir rapidement d’ici. Je m’ennuie Gloria. Ici il n’y a pas d’amusement… pour des gens comme moi.

GLORIA : Prenez votre mal en patience, mon ami. Je vais trouver quelque chose sur Betty et sur Steven. J’ai bien l’intention de les détruire, tous les deux, pour le mal qu’ils ont fait à ma famille. Et je ne quitterai pas la ville avant de les avoir mis à terre. 

Gloria s’arrête un instant, pensant à son rêve de vengeance. Puis elle se tourne de nouveau vers son assistant.

GLORIA : J’ai une mission pour vous. Vous allez vous rendre au parking...

Gloria retourne au bureau où Jack et Betty ont une conversation agitée.

GLORIA : On vous entend hurler jusqu’au bout du couloir ! Que se passe-t-il ?

BETTY : Nous parlions d’un nouveau nom pour Peyton Global. 

GLORIA : Laissez-moi deviner… Jack ne veut pas se séparer de « Peyton ». 

JACK : Peyton est une marque, Gloria.

BETTY : Les marques ne sont pas toujours gages de qualité ! 

GLORIA : Vous avez trouvé un nouveau nom ?

JACK : Elle n’a rien trouvé ! Ce projet continuera à s’appeler Peyton Global, un point c’est tout !!

GLORIA : Jack, ne sois pas si égocentrique ! Betty ?...

BETTY : Peyton Global, ça ne veut rien dire. Il faut un nom qui évoque la nature, la verdure, la paix et la tranquillité.

GLORIA : Natural Valley, peut-être ?

Jack secoue la tête.

JACK : Pffff, n’importe quoi !

BETTY : J’avais pensé à Happy Green. Mais Jack n’est pas d’accord.

JACK : Très bien, dans ce cas je te propose un compromis : que dis-tu de « Peyton Happy Green » ?

GLORIA : Jack, s’il te plait, arrête avec ce nom. Betty a raison. Happy Green, c’est un nom génial. Je pense qu’on va faire du bon boulot, vous et moi. 

En fin de journée, Betty et Gloria se retrouvent dans l’ascenseur.

BETTY : Je n’arrive pas encore à croire que Jack ait capitulé. 

Gloria brandit son poing en souriant.

GLORIA : Les femmes au pouvoir ! 

Elles rient de bon cœur toutes les deux. 

GLORIA : Et si nous allions porter un toast à Happy Green. J’ai une chambre au Inn, je peux nous faire monter une bouteille de champagne.

Le visage de Betty se ferme.

BETTY : J’aurais aimé, mais je dois rentrer à la maison. 

GLORIA : Retrouver vos problèmes ? 

BETTY : Essayer de les résoudre, plutôt.

Au parking, elles se séparent. Betty entre dans sa voiture, mais elle ne démarre pas. Elle essaie à plusieurs reprises avant de frapper un coup de rage sur le volant. Puis elle sursaute lorsqu’elle entend quelqu’un frapper à la vitre.

Elle se tourne et voit avec soulagement qu’il s’agit de Gloria. Elle ouvre la vitre.

GLORIA : Un problème ?

BETTY : Ma voiture ne veut pas démarrer.

GLORIA : Je peux vous ramener chez vous…

BETTY : Je ne voudrais pas vous déranger.

GLORIA : Ne soyez pas stupide, Betty. Et puis, nous pourrions parler travail pendant le trajet. 

Betty sourit.

BETTY : Merci. 

 

Dans la Limousine qui les emmène à Chesnut Street, Gloria et Betty ne parlent pas travail. Gloria aiguille la conversation de façon à ce que Betty parle de sa vie personnelle. 

BETTY : Brian est un garçon formidable. Il a beaucoup souffert de nos disputes, et aussi du départ de son père à Washington. Steven est resté plusieurs mois là-bas pour un gros procès. 

 

En arrivant à Chesnut Street, Gloria voit une femme d’âge mûr se disputer avec un jeune homme d’une trentaine d’années. Sans doute la mère de Betty. Mais qui est l’homme ?

 

Betty s’excuse auprès de Gloria. Elle descend de la voiture et s’avance vers Julie et l’homme. Elle se mêlent à la dispute mais Gloria ne peut pas entendre ce qu’elle dit. Finalement, l’homme repart de son côté et Julie rentre à la maison avec Betty, qui ferme la porte. 

Intriguée, Gloria décroche son téléphone de voiture et appelle Barry.

GLORIA : Barry, je veux que tu fasses des recherches sur l’homme qui habite au 23154 Chesnut Street. Je veux savoir tout, absolument tout sur lui ! 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarIe A 15/09/2018 22:08

Mais quelle surprise !!!! Gloria cherche à détruire Betty ? Pourquoi est-ce que ça na nous surprend pas ?

Mr Peyton 16/09/2018 09:10

Certes, niveau surprise, ça n'en est pas une. Reste à savoir pourquoi Gloria en a après Betty. Réponse dans 969ème épisode :-)