Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 950

Episode 950

C’est le premier jour de travail pour Betty. Elle est à la fois excitée et nerveuse.

Mais elle est aussi heureuse. Ou du moins… plus légère. Elle avait réussi à se réconcilier avec Steven et ils avaient fait l’amour. Plus que quelques semaines et elle lui annoncerait qu’elle est enceinte. 

Betty est prête à prendre le risque de faire croire à Steven que le bébé est de lui. Quoi qu’il puisse lui en coûter. Elle sait qu’elle va devoir porter un lourd secret. Mais elle sait aussi que ce secret est le prix à payer pour son bonheur et pour celui de Steven. 

Elle imagine déjà sa tête lorsqu’elle lui apprendra la nouvelle. Il sera fou de joie et verra l’arrivée du bébé comme un nouveau départ pour le couple. 

Et il aura raison. Ce sera un nouveau départ pour eux, de cela Betty en était sure. 

Alors, ce matin, en face de Steven dans la cuisine de leur maison, Betty a le cœur léger. Steven est avec elle pour l’encourager et il a décidé de partir plus tard à son cabinet afin de déposer Brian à l’école.

STEVEN : Pas trop stressée ?

BETTY : Un peu. Tu sais, ça fait longtemps que je n’ai pas travaillé…

STEVEN : Tu vas casser la baraque !

BETTY (elle rit) : Je vais plutôt en faire construire.

Steven rit de bon cœur.

BETTY : Merci, Steven. Merci d’être là. 

Il lui sourit. Puis il regarde sa montre.

STEVEN : Bon, eh bien je crois qu’il est l’heure.

Ils se lèvent. 

STEVEN : Laisse la vaisselle, je vais débarrasser. 

Près de la porte d’entrée, Betty saisit sa veste bleue qui va parfaitement avec son tailleur de la même couleur et sa chemise blanche. Puis elle saisit son attache case (qui ne contient pour l’instant que des feuilles de papier et de quoi écrire), et prend une profonde inspiration.

BETTY : Je crois qu’on y est ! 

Steven l’embrasse.

STEVEN : Et n’oublie pas, si tu as le moindre souci, le moindre problème, le moindre doute…

BETTY : Je peux t’appeler à n’importe quelle heure… oui je sais. 

Betty ouvre la porte et, essayant de cacher sa grande surprise, se retrouve nez-à-nez avec la personne qui – elle en prend conscience maintenant – pourrait ruiner ses beaux projets et faire voler en éclat son lourd secret. 

D’abord gênée et ne sachant que faire, Betty fixe le taxi qui reste devant la petite entrée donnant sur le jardin. 

Betty regarde enfin la personne en face d’elle et tente un léger sourire.

BETTY : Maman ! Qu’est-ce que tu fais ici ?

JULIE : Je suis venue te rendre visite, ainsi qu’à Steven. Ça fait longtemps qu’on ne s’est plus vus, lui et moi... ?

L’important pour Betty, c’est de pouvoir parler à sa mère seule à seule et lui expliquer que Steven n’est au courant de rien pour le bébé, ni pour sa relation avec Manuel. 

Mais comment faire ? Car Steven est content de voir débarquer sa belle-mère qu’il a toujours bien aimée. Il se penche pour l’embrasser.

STEVEN : Quelle belle surprise !

JULIE : Comment allez-vous Steven ? 

STEVEN : Mieux depuis quelques temps. Mais ne restez pas là, entrez ! 

Julie entre dans la maison. 

Elle se tourne vers sa fille. 

JULIE : Et toi chérie, comment vas-tu ? 

BETTY (elle regarde Steven et sourit) : Beaucoup mieux.

JULIE : Je suis contente. Et le b…

Betty a alors la présence d’esprit d’interrompre sa mère à temps avant qu’elle ne fasse une bourde.

BETTY : … Brian ! Il va bien. Brian va bien ! 

Betty regarde sa mère avec insistance, comme pour lui faire comprendre la situation compliquée dans laquelle elle s’est mise. Mais elle n’est pas sûre que Julie comprenne ses signaux. 

JULIE : Je vois que tu es sur le point de partir…

STEVEN : Betty a trouvé un job chez Peyton Global.

Julie fronce les sourcils et s’adresse à sa fille.

JULIE : Vraiment ? Mais tu penses que c’est bon pour…

Une nouvelle fois Betty l’interrompt. Un seul mot de la part de Julie, et tout s’effondre pour Betty. 

BETTY : …le moral, oui c’est bon pour mon moral. 

Julie regarde sa fille sans vraiment comprendre ce qu’il se passe. Sans doute n’imagine-t-elle pas sa fille en comploteuse de première. Betty a un pincement au cœur. Elle sait qu’elle agit mal en mentant à Steven, mais elle n’a pas envie de le perdre. Elle devrait faire comprendre cela à Julie. Mais pour le moment, le plus important est de dire à Julie que Steven n’est au courant de rien sur sa grossesse et sur Manuel. Mais comment ?

JULIE : Je vais vous laisser, je voulais vous inviter à dîner ce soir au Colonial. 

Steven est déçu.

STEVEN : Vous repartez déjà ?

JULIE : Oui, je dois aller réserver une chambre au Inn.

Steven secoue la tête. 

STEVEN : Restez ici, nous avons suffisamment de places pour quatre.

Voilà la phrase que Betty redoutait d’entendre. Si Julie accepte et qu’elle reste avec eux un certain temps, qu’adviendra-t-il du secret qu’elle partage avec sa mère ?

Julie hésite : 

JULIE : Je ne voudrais pas vous déranger…

Betty croit bon d’intervenir.

BETTY : Steven, maman a peut-être envie d’intimité... 

STEVEN Il y a la chambre d’amis qui n’est jamais utilisée. Venez-donc vous installer ici !

Julie hausse les épaules en souriant.

JULIE : Très bien, si vous insistez.

STEVEN : Bien sûr que nous insistons, n’est-ce pas Betty ? 

Betty tente un sourire qui s’apparente plus à une grimace. En ce moment, elle se demande comment elle va pouvoir gérer une telle situation.

STEVEN : Tu vas être en retard, chérie. Tu devrais y aller. Je m’occupe des bagages de ta mère. 

BETTY : J’espérais pouvoir parler un peu avec maman avant de partir. 

Julie prend cela comme un geste d’affection, ce qui bien évidemment n’en est pas un.

JULIE : Steven a raison. Tu dois aller travailler. Ça ne fait pas très bon effet de venir en retard le premier jour. On aura l’occasion de se parler ce soir, à ton retour. 

Sauf que ce soir, il sera peut-être trop tard, songe Betty.

Mais Betty n’a pas le choix et part donc au travail la boule au ventre, laissant Julie seule avec Steven. En ayant peur que sa mère vende la mèche sur sa grossesse. 

C’est comme déposer une bombe devant un magasin et attendre qu’elle explose. 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarIe A 03/07/2018 10:04

Sérieusement, Betty ? Tu n'as pas trouvé une seule minute pour appeler ta mère et la mettre au courant des derniers développement de ton mariage ?!? Mais faut tout leur expliquer à ces dames !!!!

Mr. Peyton 04/07/2018 21:20

En même temps, il est difficile d'avouer (même à sa mère) toutes les bêtises que l'on fait ! ;-)