Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 941

Episode 941

La pièce dégageait une forte odeur d’éther. Une odeur que Betty Cord connaissait bien. Elle avait été pendant quelques mois nurse à l’hôpital de Peyton Place, mais c’était dans une vie antérieure. Elle n’avait que dix-huit ans à l’époque. 

Aujourd’hui, la jeune fille insouciante qui osait tenir tête à Mlle Choate était devenue une femme fragile, faible, qui n’avait pas réussi à résister aux avances d’un jeune homme et qui, dans la salle d’attente de cette clinique privée de Springdale Falls, était en train d’en payer le prix. 

Après un entretien préliminaire et un délai d’attente pour réflexion, Betty était sur le point d’avorter. 

A ses côtés, sa mère Julie Anderson pouvait ressentir le désarroi de sa fille. Elle tenta de la rassurer en lui tenant la main. 

Betty referma sur sa mère une main crispée et froide. Des tremblements nerveux parcouraient ses jambes. Des gouttes de sueurs perlaient sur son front. 

Qu’était-elle en train de faire ? 

Juste en face d’elle était placardée une affiche où un jeune garçon de trois ans était dans les bras de sa maman. Une affiche sans doute destinée à faire réfléchir les femmes présentes dans cette pièce.

Betty regarda sa montre. Dans moins d’une heure, tout serait terminé. 

Quoi au juste ? Qu’est-ce qui sera terminé ? Ses angoisses, ses cauchemars, la vie d’un être humain qui n’était pas encore formé ? 

Elle pensa à Brian et ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. 

Elle se leva brusquement. 

Elle ne pouvait pas faire ça. C’était au-dessus de ses forces. 

Inquiète de ce que sa fille allait faire, Julie se leva à son tour et plaça une main sur son épaule. 

Au même instant, la secrétaire médicale entre dans la pièce et l’appelle : 

- Mlle Betty Anderson…

Betty se tourna vers sa mère et secoua vivement la tête. Des larmes traçaient des sillons sur ses joues. 

- Je… je suis désolée maman. Je ne peux pas… 

Elle s’enfuit de la pièce, manquant de bousculer la secrétaire. 

Dehors, elle prit un grand bol d’air frais et s’appuya contre le mur de la clinique. 

La neige avait cessé depuis hier et avait laissé place à la pluie. Une pluie froide qui ruisselait sur le visage de Betty. Elle ne semblait même pas s’en rendre compte. 

- Je ne peux pas… je ne peux pas… je ne peux pas..., ne cessait-elle de répéter. 

Julie sortit à son tour de la clinique et son cœur se serra en voyant sa fille totalement perdue et trempée. 

- Chérie, rentrons à la maison, tu vas attraper froid. 

Julie saisit le bras de sa fille et l’emmène jusqu’à la voiture tandis que Betty ne cessait de répéter : « Je ne peux pas… je ne peux pas… je ne peux pas… »

Dans la chaleur de la véranda fermée, Betty sirotait un thé, le regard dans le vide. 

Julie posa sur la petite table la tasse qu’elle avait dans la main. 

- Qu’est-ce que tu comptes faire, maintenant ?

Betty ne répondit pas. Elle se leva et fixa les gouttelettes de pluie qui sillonnaient la grande baie vitrée. 

Julie se devait d’insister. 

- Il va bien falloir que tu prennes une décision, Betty ! Tu ne vas pas rester ici éternellement à faire l’autruche. Tu as un mari, et un petit garçon à t’occuper. 

- Je ne peux pas me séparer du bébé, murmura Betty. 

Julie se leva et se planta derrière Betty. Les visages de la fille et de la mère se reflétaient sur la baie, légèrement déformés par les gouttes de pluie. 

- Alors assume ton choix, Betty. Retourne à Peyton Place et explique tout à Steven. Il est temps pour toi de revenir à la réalité. Si jamais Steven me rappelle, je te le passe. 

Betty se retourna vers sa mère. Pour la première fois depuis longtemps, sa fille semblait sereine et sûre d’elle. 

- Ce ne sera pas la peine, Maman. Je retourne à Peyton Place dès demain.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarIe A 05/06/2018 21:41

Ben voilà un bel épisode ! Ce ne sera pas facile, mais c'était une bonne décision (à notre humble avis), Betty !

Mr. Peyton 06/06/2018 06:58

Certes, mais on en est bien conscient : cela ne va pas aller sans problème.