Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Ils nous ont quittés : Dorothy Malone et Tim O'Connor

Ils nous ont quittés : Dorothy Malone et Tim O'Connor

Pendant quatre ans, de 1964 à 1969, ils ont formé le couple parfait aux yeux des téléspectateurs américains. L'histoire de Constance MacKenzie et Elliot Carson, héros de la série Peyton Place, a fait pleuré bien des chaumières à l'époque.

Le destin a voulu que Dorothy Malone et Tim O'Connor, les interprètes de Constance et Elliot, nous quittent la même année, à deux mois et demi d'intervalle. 

Dorothy Malone est née Mary Dorothy Maloney le 29 janvier 1924 à Chicago, dans l’Illinois. Résumer la carrière de cette grande dame à son rôle dans Peyton Place serait injustement réducteur. Car Dorothy Malone a avant tout été une des grandes actrices de ce qu’on appelle « l’âge d’or d’Hollywood ». 

Elle signe son premier contrat chez RKO à l’âge de dix-huit ans, sous le nom de Dorothy Maloney. Elle fait des apparitions dans plusieurs films qui lui permettra de côtoyer les plus grandes stars du moment : Amour et Swing (Higher and Higher)avec Frank Sinatra et Michèle Morgan, Show Businessavec Eddie Cantor, puis Step Livelyoù elle retrouve de nouveau Frank Sinatra, avec Lucille Ball et les Marx Brothers…

On peut dire que RKO n’avait pas le nez fin. Ils n’ont pas vu le potentiel de l’actrice et ne renouvelle pas son contrat. 

En 1944, Warner Bros la prend sous son aile et change son nom Maloney en Malone. Elle commence par faire quelques apparitions dans quelques films, avant d’avoir son premier rôle conséquent dans le film Le Grand Sommeil, dont les vedettes étaient Humphrey Bogart et Lauren Bacall. 

Elle obtient son premier rôle principal en 1948 en jouant le rôle de Joan Winston dans Two Guys From Texas. Elle enchaîne ensuite sur plusieurs films avant de quitter la Warner pour devenir freelance. 

En 1950, elle tourne dans trois films, dont L’Homme du Nevada, où elle interprète le rôle principal auprès de Randolph Scott. 

En 1953, elle obtient le rôle de Jeannie dans le western Quand La Poudre Parle, auprès du futur Président des Etats-Unis Ronald Reagan. Le western devient alors son domaine de prédilection.

En 1956, elle décroche un rôle important dans le film Ecrit sur du vent, avec Rock Hudson, Lauren Bacall et Robert Stack. Ce rôle lui vaudra la consécration ultime : elle remporte l’Oscar du meilleur second rôle féminin. 

La statuette fait d’elle une des actrices les plus demandées et Dorothy Malone enchaîne film sur film. 

En 1964, ABC lui propose de rôle de Constance MacKenzie dans l’adaptation du roman à scandale de Grace Metalious Peyton Place. L’actrice avait déjà tourné pour la télévision (on l’avait vu notamment dans un épisode de Doctor Kildare et des Incorruptibles), mais jamais dans un premier rôle, et pour une série capable de durer plusieurs années. Ce qui a convaincu l’actrice d’accepter, c’est avant tout le côté routinier du tournage. Ainsi elle pouvait rentrer chez elle à six heures tous les soirs et dîner avec ses deux filles, et elle était libre le weekend. D’autre part, elle n’avait jamais joué le rôle d’une mère de famille, c’est pourquoi ce personnage l’intéressait tant. Dorothy Malone accepte le rôle pour un cachet de 3000 dollars par semaine. 

Après avoir quitté le feuilleton après quatre années de bons et loyaux services, Dorothy Malone part en Italie tourner Carnal Circuit

On la verra ensuite dans d’autres productions, aussi bien cinématographiques que télévisuelles. 

Milieu des années 80, Dorothy Malone décline l’offre de remplacer Barbara Bel Geddes dans Dallas.

Sa dernière apparition au cinéma date de 1992, dans le très célèbre film Basic Instinct

Côté vie privée, Dorothy Malone s’est mariée (et a divorcé) à trois reprises. En 1959, elle épouse l’acteur français Jacques Bergerac, avec qui elle a eu deux filles : Mimi (en 1960) et Diane (en 1962). Elle divorce fin 1964.

Elle se remarie en 1969 avec Robert Tomarkin, homme d’affaires new-yorkais, mariage qui sera finalement annulé lorsque l’actrice découvre que l’homme l’a épousée pour son argent. 

En 1971, elle épouse Charles Huston Bell, un propriétaire d’une chaîne d’hôtel au Texas, mais divorce trois ans plus tard. 

Dorothy Malone est décédée à Dallas, le 19 janvier dernier, dix jours avant son 94ème anniversaire. 

Tim O’Connor est né le 3 juillet 1927. Tout comme Dorothy Malone, il voit le jour à Chicago. Mais contrairement à elle, c’est plus à la télévision qu’il doit succès. A part quelques films de séries B, et un rôle dans le Meurtres dans la 110ème rueavec Anthony Quinn et Y a-t-il un filc pour sauver le Président ?, Tim O’Connor a été un des acteurs le plus prolifiques de la télévision. 

Si Peyton Place lui a donné son plus beau rôle, l’acteur s’est également fait remarquer pour son rôle du Dr Huer dans la série Buck Rogers

Il a également joué en 1994 dans le soap Hôpital Central (General Hospital)

Ces apparitions dans les séries télévisées sont tellement nombreuses qu’il serait ici impossible de tous les citer. Parmi les plus célèbres, on mentionnera Dynastie(6 épisodes), Dallas, Arabesque, Le Fugitif, Médecins d’Aujourd’hui, Vegas, Shérif Fais-Moi Peur, Hooker, Walker Texas Ranger, Star Trek : la nouvelle génération...

C’est pourtant le cinéma qui lui offrira son dernier rôle, celui d’Ambrose dans le film Dreams Awake, en 2011. 

Divorcé de Mary Foskett en 1974, Tim O’Connor était marié à Sheila MacLurg depuis 1979.

L’acteur s’est éteint à Nevada City, en Californie, le 5 avril 2018 à l’âge de 90 ans. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty 23/04/2018 20:39

Contente de vous retrouver !!

Ils étaient beaux, ils ont eu une belle carrière et ont pu profiter de la vie.

Mr. Peyton 24/04/2018 07:07

Merci pour votre commentaire Betty ! Content d'être de retour :-)
Bonne journée et à très bientôt.