Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 937

Episode 937

Les jours passent et la vie à Peyton Place suit son cours. On a célébré Noël, nous voici maintenant entrer dans une nouvelle année.

 

Dans quelques mois, Selena Cross et Colleen Peyton seront diplômées et iront à l’Université. Selena ira sans doute à celle de White River, tandis que Colleen a postulé pour plusieurs grands établissements, dont Stanford.

 

Selena attend beaucoup de ses prochains mois. D’abord la parution de son premier roman d’ici quelques semaines. Et puis, à la fin de l’année scolaire, elle aura un an de plus. Elle pourra alors reprendre sa relation avec James sans qu’aucun obstacle ne vienne entacher l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Plus rien ne pourra s'opposer à leur amour. Plus rien ?

Selena le sait bien, la vie est faite de désillusions. Une personne venue de nulle part pourrait bien briser à jamais ses rêves d’épouser James.

 

Paula et Mike, de leur côté, ont invité Craig à rester chez eux. Ils ont passé Noël ensemble. Le meilleur Noël de la vie de Craig, d’après les dires du jeune garçon. Lui et Paula vont bientôt partir pour l'Australie afin de tirer leur histoire au clair.

 

Le projet de Jack est signé. Peyton Global va bientôt voir le jour. Gloria Emmerson, son associée, vient de prendre un pied à terre à Peyton Place afin de mettre sa vengeance à exécution.

 

Marisa Amos a passé Noël à Peyton Place, avec son fils, puis elle est repartie vivre définitivement chez sa sœur, au Mexique.

 

Déguisée en femme de ménage, Sutton continue d’épier les faits et gestes de Betty et Manuel. Betty a de son côté continué à voir Manuel, fait l'amour avec lui en toute discrétion... Et culpabiliser.

 

Steven n'est venu que trois jours pour Noël. Et comme toujours, le dialogue n'est pas passé. Mais Betty a eu un autre problème, bien plus grave. Elle est allée passer des tests à l'hôpital et attend maintenant les résultats. Peut-être s'inquiète-t-elle pour rien ?

 

On peut dire que pour Betty, la nouvelle année 1983 n’a pas démarré sur des chapeaux de roues. Ce matin, Betty se tourne et se retourne dans son lit. Elle ignore encore que l’année qu’elle va passer sera l’annus horribilis de toute sa vie passée et à venir.

Encore un matin qu'elle va passer à se ronger les sangs. Sa visite chez le médecin, et les tests qui ont suivi, ont chamboulé toute son existence.

Betty songe à se défaire de Manuel, ce qu'elle aurait dû faire depuis longtemps. Chaque jour qui passe, elle se dit qu'elle devrait le faire, mais y renonce rien qu'en voyant le magnifique regard de Manuel posé sur elle. Le regard de l’amour. Et à chaque fois, elle se sent fondre.

Pourtant, c'est Steven qu'elle aime. De ça elle en est persuadée. De toute façon peut-être que cela n'aura plus d'importance quand elle aura les résultats des tests.

Elle entend une voiture se garer devant chez elle. Elle revêt une robe de chambre et descend ouvrir la porte. A sa grande surprise, c'est Steven qu’elle trouve devant chez elle.

BETTY : Steven ! Je ne t'attendais pas aujourd'hui. Brian n'est pas encore réveillé…

Betty peut déceler une lueur dans les yeux de son mari. Une lueur qu’elle n’avait plus vue depuis très longtemps.

STEVEN : Laisse-le encore dormir. J'ai pris un vol de nuit. Je voulais être là le plus tôt possible.

BETTY : Que se passe-t-il ?

STEVEN : Le procès à Washington s'est enfin achevé… et on a gagné !

Avec ses histoires de tests, Betty n'avait pas eu le temps de penser au procès.

BETTY : Est-ce que ça veut dire que tu reviens ?

STEVEN : C'est moche ce qui nous est arrivé. On s'est éloignés l'un de l'autre et c'est en grande partie ma faute.

BETTY : c'est moi qui suis fautive dans cette histoire d'élections.

STEVEN : Moi, ma grosse erreur était de m'être entêté à t’en vouloir.

Betty n'arrive pas à y croire, elle a enfin une explication avec Steven, après des mois d'attente !

STEVEN : j'ai vraiment été stupide. Durant les mois qu'a duré le procès à Washington, je n'ai pas arrêté de penser au boulot. Chaque seconde. Il n'y avait pas de place pour toi dans mes pensées et peut-être que ne pas devoir penser à toi m'arrangeait.  Hier, une fois le procès gagné, je ne suis pas allé célébrer le verdict avec les collègues. Je me suis promené dans un parc. Et là, tout m'est revenu. C'est comme une grande claque en pleine figure. J'ai pensé à toi, à nos années passées ensemble, à Brian. Et j'ai eu mal au ventre lorsque je me suis aperçu à quel point tu m'as manqué... A quel point je t'aime.

Betty pleure. De joie ? De remords ? Des deux ?

BETTY : C’est aussi ce que je me suis dit ce matin en me levant. Je ne sais même plus vraiment pourquoi on s’est éloignés l’un de l’autre.

STEVEN : Peut-être était-ce nécessaire ? Pour comprendre à quel point nous sommes bien ensemble. Nous sommes faits l’un pour l’autre.

Betty lui saute au cou. Une longue étreinte où tout est balayé, où Betty se sent renaître.

BETTY : Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

STEVEN : Les bagages attendent dans le coffre du taxi.

BETTY : Alors va vite les chercher !

Betty est folle de joie. A cet instant, elle ne pense pas aux conséquences et aux problèmes que le retour définitif de Steven allait entraîner. Non, là, elle savoure ce moment qu’elle attendait depuis tellement longtemps : elle et Steven, enfin ensemble !

Pourtant, les problèmes ne vont pas tarder à prendre le dessus sur le bonheur. Ils arrivent alors même que Steven va chercher ses affaires dans le coffre du taxi qui l’a amené à Chesnut Street.

A la première sonnerie, Betty se raidit. Elle se dirige lentement vers le téléphone et saisit le combiné.

BETTY : Betty Cord à l’appareil.

DRAKEN : Mme Cord, ici le Dr Draken. J’ai le résultat de vos tests.

Betty se sent vaciller. Elle a dû mal à articuler.

BETTY : Que disent-ils ?

DRAKEN : Aucun doute possible, Mme Cord. Des félicitations s’imposent : vous êtes enceinte !

Betty raccroche brusquement, puis au moment où Steven entre de bonne humeur dans la pièce avec ses valises, il la voit courir à l’étage.

Dans les toilettes, Betty vomit.

Elle vomit ses fautes et ses péchés.

 

Fin de la saison 7... à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 22/12/2017 19:29

Hi hi, que voilà un thème de saison