Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 932

Episode 932

Manuel est saisit d’une grosse appréhension lorsqu’il pénètre dans la chambre d’hôpital de Seth. Il y trouve Seth sur son lit, et Jack Peyton près de la fenêtre. Il se demande comment Jack peut ainsi l’humilier en lui faisant venir ici pour le renvoyer. Devant Seth qui plus est.

Jack prend un air grave.

JACK : Entrez, Manuel.

Gêné, il vient serrer la main de Jack. Il veut serrer celle de Seth, mais celui-ci détourne la tête.

JACK : Allons, mon brave Seth. Ne faites pas votre mauvaise tête et saluez Manuel.

Seth montre sa main meurtrie.

SETH : Ma main n’est pas en état de le faire, M’sieur Peyton. Et ce jeune garçon sait pourquoi.

JACK : Seth m’a dit que vous deviez faire vérifier la machine sur laquelle il travaillait quand il a eu son accident.

MANUEL : C’est exact, j’ai demandé qu’une vérification soit faite sur toutes les machines. Le type qui s’en occupe doit le faire la semaine prochaine.

SETH : C’est un peu tard.

MANUEL : Ce rendez-vous est prévu depuis deux semaines. Ce n’est pas ma faute s’il y a un délai.

SETH : Ne dis pas que c’est pas de ta faute, mon garçon ! Tu es le chef d’équipe et donc, tu es responsable du personnel.

JACK : Allons, allons, vous n’allez pas vous disputer. J’ai fait venir Manuel ici pour que vous puissiez faire la paix, tous les deux.

SETH : Après ce qu’il m’a fait ! M’sieur Peyton, je n’ai pas de conseil à vous donner, mais vous devriez le renvoyer !

JACK : Vous avez tout à fait raison, mon brave Seth. Vous n’avez aucun conseil à me donner. C’est moi qui prends mes propres décisions.

Seth hoche la tête d’un air entendu.

SETH : Et ce sont toujours de bonnes décisions, M’sieur.

JACK : Pourtant, j’ai engagé Manuel. Ce n’était pas une bonne décision d’après vous.

Seth hausse les épaules.

SETH : Tout le monde peut se tromper.

JACK : Si vous pensez que tout le monde peut se tromper, vous pouvez alors pardonner à Manuel.

Manuel a beaucoup de mal à suivre Jack. Il ne sait pas où va la conversation. Est-ce que Jack va le renvoyer ou non ?

MANUEL : Mr Peyton, je ne sais pas trop ce que je fais ici...

JACK : Je viens de le dire. J’aimerais que vous fassiez la paix tous les deux.

Seth secoue vigoureusement la tête.

SETH : C’est à cause de lui que je suis mutilé. Je ne pourrais plus me servir de cette main désormais. Désolé, mais moi je ne veux plus voir ce type.

JACK : Ça tombe bien, parce que vous n’allez plus le voir, Seth.

Le visage de Seth s’illumine. Il a enfin ce qu’il veut : se débarrasser de Manuel.

SETH : Vous prenez une bonne décision, M’sieur Peyton.

Jack sourit.

JACK : Je prends toujours de bonnes décisions.

Manuel est effondré. Il sent ses jambes devenir comme du coton. Il voudrait parler, expliquer la situation, donner à Jack sa version des faits, mais n’y arrive pas, les mots se bousculent dans sa tête et aucun son ne sort de sa bouche.

JACK : Manuel, dites au revoir à Seth et repartez travailler. Vous avez une équipe à faire tourner.

Manuel se tourne vers Jack avec surprise, tandis que le visage de Seth s’empourpre.

MANUEL : Quoi ?

SETH : Mais, M’sieur Peyton ! Vous avez dit que vous allez le renvoyer !

JACK : Je n’ai jamais dit ça ? (à Manuel) : J’ai dit ça ?

Un silence, pendant lequel chacun se jauge, puis :

JACK : Non, j’ai dit que vous n’allez plus vous voir tous les deux, parce que c’est vous qui nous quittez Seth.

SETH (offusqué) : Mais, je…

JACK : Ne vous enfoncez pas plus que vous ne l’êtes déjà. Je sais tout. Vous étiez ivre ce jour-là, et c’est pour ça que vous avez eu cet accident. Manuel vous avait demandé de quitter sur le champ l’usine. Vous êtes parti, vous êtes allé prendre deux ou trois verres à la Taverne d’Ada, et vous êtes revenu en catimini, sans qu’on vous voie. C’est impardonnable, Seth. Vous devriez le comprendre.

SETH : J’étais en pleine possession de mes moyens quand j’ai eu cet accident.

Jack hausse la voix, visiblement irrité par Seth.

JACK : Ça suffit ! Maintenant vous arrêtez vos jérémiades, Buswell. Vous avez enfreint plus de règles que n’importe qui aurait pu le faire en trente ans. Vous avez désobéi à votre supérieur, vous étiez sur une machine alors que vous étiez ivre. Si vous voulez, je peux aussi rajouter le mauvais bon de commande que vous avez fait pour mettre votre chef dans l’embarras. Je vous avais donné votre chance, Seth. A plusieurs reprises même. Cette fois-ci c’est fini.  Je me réjouis de vous dire ces trois mots, oh oui je m’en réjouis et je vais les savourer : Vous… êtes… viré !!

Il se tourne vers Manuel.

JACK : Désolé Manuel. Je sais que vous êtes un bon chef d’équipe. Vos gars n’ont pas arrêté de me faire des compliments sur votre façon de travailler. Et la production est en hausse depuis que vous êtes à ce poste. J’aimerais que vous restiez travailler avec nous.

MANUEL : Avec plaisir, Monsieur Peyton.

JACK : Appelez-moi Jack, dorénavant.

Gonflé de joie et de fierté, Manuel part travailler, avec dans son cœur l’envie folle d’aller parler à Betty.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 08/12/2017 11:42

Yeaaah ! Bravo Jack !

Mr. Peyton 08/12/2017 18:04

En même temps, on se doutait un peu de la réaction de Jack, pas vrai ! ;-)