Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 921 - Qui je suis

Episode 921 - Qui je suis

Colleen sort de Peyton High School à la fin des cours. Elle se fond dans la masse des élèves qui descendent les marches de l’établissement en criant et riant. Elle essaie de voir si elle repère Craig.

La dernière fois, elle l’avait suivie après les cours et avait découvert sa cachette. Craig squatte un bâtiment en cours de construction et qui est en arrêt pour elle ne sait quelle raison. Le bâtiment devait sans doute appartenir à Peyton Estate.

Elle regarde sa montre et décide que c’est le moment pour elle d’aller confronter Craig.

Elle prend la direction du bord de mer et se retrouve bientôt devant le bâtiment. Il n’y a pas encore de porte d’entrée, juste un trou béant dans un mur d’agglo.

Elle entre et prend les escaliers communs. Elle renifle l’odeur du ciment. Elle parvient rapidement au deuxième étage et entre dans l’appartement où elle avait vu Craig s’installer la dernière fois.

L’endroit est froid et sombre. Les fenêtres, les cloisons et les portes ne sont pas encore installées, donnant à Colleen l’impression d’être dans une grande pièce nue.

Elle avise un coin où un sac de couchage est installé. Sans doute la couche de Craig. Elle s’assoit sur le sac de couchage, bien décidée à attendre le garçon et à avoir des explications. Elle pourrait sans doute l’aider. Elle a vraiment envie de pouvoir l’aider ; et l’envie de savoir pourquoi Craig s’intéresse tant à Paula.

Elle attend quelques instants avant qu’un homme d’une vingtaine d’année, très maigre, entre dans la pièce. Il a le visage émacié, des cheveux longs et gras, et porte un jean troué.

Il s’avance vers Colleen, l’air suspicieux.

L’HOMME : Qu’est-ce tu fais là, toi ?

COLLEEN : J’attends Craig Pierson. Tu le connais ?

HOMME : Je connais personne, gamine.

Colleen hausse les épaules. Il l’appelle gamine et il ne doit pas être beaucoup plus vieux qu’elle.

COLLEEN : Un garçon aux cheveux blonds bouclés.

HOMME : Boucle d’or ? Oui je vois qui c’est. Qu’est-ce tu lui veux ?

COLLEEN : Je ne crois pas que ça te regarde.

HOMME : T’as raison, ça ne me regarde pas.

Il va de l’autre côté de la pièce, sort de son sac une couverture qu’il pose sur le sol bétonné et s’assoit. Au passage, il met son doigt dans le nez, ce qui a pour but de dégouter Colleen, qui regarde ailleurs.

Craig arrive quelques minutes plus tard, qui ont paru une éternité à Colleen. Il est interloqué et fâché de la voir.

CRAIG : Qu’est-ce que tu fais ici ?

L’HOMME : Je lui ai posé la même question, elle a pas répondu.

Craig se tourne vers l’homme.

CRAIG : Pulse, tu devrais aller voir en bas, les ouvriers ont laissé une large part de pizza. Elle est dans son carton.

Pulse se lève rapidement. Colleen pense qu’elle sait maintenant d’où lui vient son surnom. Pulse s’en va.

CRAIG : Tu n’aurais jamais dû venir ici.

COLLEEN : Je m’inquiète pour toi.

CRAIG : Ecoute, tu ferais mieux de repartir et d’oublier ce que tu viens de voir.

COLLEEN : Pas question que je parte sans que tu me dises ce que tu fais ici. Où sont tes parents ?

CRAIG : Ça ne te regarde pas.

COLLEEN : Tu as fait une fugue, c’est ça ?

CRAIG (rie malgré lui) : Une fugue. Tu crois que j’aurais choisi un coin aussi paumé que Peyton Place si j’avais voulu fuguer ?

COLLEEN : Donc, tu es ici dans un but bien précis.

CRAIG : Je n’ai pas dit ça non plus.

COLLEEN : Bien sûr que si ! Et je veux savoir pourquoi tu es à Peyton Place.

CRAIG : Encore une fois, ça ne te regarde pas.

COLLEEN : Très bien, alors ça intéressera sans doute l’école.

CRAIG : Tu ne vas pas leur dire ?

COLLEEN : Bien sûr que non ! Je ne vais dire à personne que tu es ici et que tu squattes un appartement qui est à mon oncle. Craig, nous sommes amis, toi et moi.

CRAIG : Depuis quand ? Pour ma part, je n’ai pas d’amis.

COLLEEN : Pas même de là où tu viens ?

CRAIG (soupire) : Tu perds ton temps Colleen. Je ne te dirai pas d’où je viens.

Colleen n’a pas l’intention d’abandonner. Elle tire sa dernière carte.

COLLEEN : Ta venue à Peyton Place a-t-elle un rapport avec Paula Rossi ?

Touché ! Craig est déstabilisé.

CRAIG : Va-t-en, Colleen !

COLLEEN : Pas avant d’avoir des réponses à mes questions. Qui est Paula pour toi ?

CRAIG : Personne. Laisse tomber.

COLLEEN : Paula a un message pour toi.

Craig est soudain pris d’intérêt.

COLLEEN : Elle m’a dit que tu dois aller à l’hôpital ôter tes agrafes, sans quoi cela risque de s’infecter. Elle m’a dit une deuxième chose. Une chose qui m’a surprise.

CRAIG : Quoi ?

COLLEEN : C’est bizarre ton intérêt pour elle alors que tu viens de me dire qu’elle n’est rien pour toi.

CRAIG (il s’impatiente) : Qu’est-ce qu’elle t’a dit d’autre ?

COLLEEN : Elle m’a dit qu’elle avait la preuve que tu t’es fait mal au bras tout seul. Et elle en a conclu que c’était parce que tu voulais la voir.

CRAIG : C’est ridicule.

COLLEEN : Craig, il est temps maintenant de me dire la vérité. Qui est Paula Rossi pour toi ?

Craig hésite longtemps. Il arpente un moment la pièce. Colleen le regarde, attendant une réponse. Craig semble réfléchir. De toute évidence, il ne sait pas s’il doit dire la vérité. Imperturbable, l’homme aux cheveux gras revient. Il dévore la pizza d’où déborde crème et lardons.

Craig vient alors de se poser devant Colleen.

CRAIG : C’est ma mère.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 27/10/2017 08:50

Voilà, c’est dit. Et Paula a intérêt à l’accueillir correctement, à commencer par le sortir de ce trou (et faire quelque chose pour son colocataire aussi pendant qu’on y est) !
Amusant le découpage des épisodes. On passe de l’indécemment riche au plus démuni en un clic :-)

Mr. Peyton 27/10/2017 19:36

On s'en doutait un peu quand même, de la fin de cet épisode. L'auteur n'a pas surpris pour le coup :-(
Oui, c'est vrai qu'on passe du riche au pauvre. Riches et pauvres ont cependant un point en commun : ils ont tous des secrets à cacher ;-)