Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 915 - Le siège

Episode 915 - Le siège

Jack Peyton était de mauvaise humeur. Il avait passé une partie de la matinée au téléphone avec Gloria Emmerson en essayant de lui faire comprendre que chasser les habitants de Grave Street pour construire son complexe de villégiature n’était pas une chose aisée. Ensuite, il avait reçu Alex Brown, qui lui avait fait comprendre une nouvelle fois qu’il ne serait pas chose aisée de faire déloger les habitants de Grave Street.

Bref, ils tournaient tous en rond avec cette histoire et cela portait sur les nerfs de l’homme d’affaires.

Maintenant dans sa voiture au côté d’Alex, Jack essayait de trouver un ultime aboutissement à ce problème.

- Il reste une partie du littoral inexploitée. On pourrait y loger une partie des gens, dit-il.

Alex secoua la tête.

- Elle appartient à la mairie.

- Je suis le maire, non ? Je peux l’acheter. Personne ne me mettra des bâtons dans les roues.

- Faites ça, et vous signez votre suicide politique, lança Alex avant de poursuivre : Jack, soyez réaliste. Peyton Immo possède déjà une partie du littoral. Il vous a fallu batailler dur avec le consortium des pêcheurs pour déplacer leur entrepôt. Si vous mettez des gens de Grave Street dans des habitations neuves en bord de plage, comment croyez-vous que les habitants de Peyton Place vont réagir ? Et comment feront ces gens pour payer un loyer qui, vu l’emplacement, sera excessif ?

Jack soupira. Alex avait raison… une fois de plus.

- Alors que faire ?

- Il y a une solution. Mais je ne l’aime pas. Et je pense que vous ne l’aimerez pas non plus.

- Au point où nous en sommes…

- D’après le cadastre que j’ai étudié, les habitants de Grave Street ne sont pas propriétaires de l’endroit. Ils logent dans le taudis sans autorisation. Vous pouvez les flanquer à la porte du jour au lendemain si cela vous chante.

- Et me mettre à dos une partie de la population qui ne voit déjà qu’en moi un être vil qui fait tout pour arriver à ses fins !

- Jack, c’est vous qui voulez créer ce centre de villégiature. C’est donc à vous de prendre une décision. Mais si décision vous prenez, elle sera dure et vous allez en baver. A vous de voir si votre projet en vaut la peine.

Jack s’approchait lentement du Peyton Professional. A une centaine de mètres du bâtiment, il pouvait déjà voir que quelque chose n’allait pas.

Au moment où la voiture allait pénétrer dans le parking réservé, lui et Alex purent voir des tentes plantées devant l’entrée de l’immense bâtiment.

- Qu’est-ce que c’est que ça ? murmura Jack.

Alex ne répondit pas. Et son silence avait quelque chose d’encore plus inquiétant.

Jack gara sa voiture automatique sur sa place réservée. Avec Alex, ils pressèrent le pas jusqu’à l’entrée de l’imposant immeuble.

Une dizaine de toiles de tentes étaient installées devant l’entrée. Jack n’en croyait pas ses yeux : des gens campaient devant l’entrée de son immeuble comme s’ils étaient en vacances à la campagne.

Alors qu’ils se dirigeaient vers une des tentes, ils virent Selena Cross sortir d’une autre, sur leur droite juste devant la grande porte d’entrée.

Jack se précipita vers elle en fronçant les sourcils.

- Selena, tu peux me dire ce qu’il se passe ?

Selena était vêtu d’une ample robe beige et ses cheveux étaient coiffés en queue de cheval.

- C’est simple. Vous voulez chasser les gens de Grave Street. Nous avons pris les devants. Nous avons décidé de nous installer ici. Vous détruisez notre quartier, nous trouvons où nous loger.

- C’est de la provocation ! fulmina Jack.

- Nous répondons à la provocation par la provocation.

Jack saisit Selena par le bras.

- Allons dans mon bureau, on sera mieux pour y parler. Car je suppose que si je veux parler à un porte-parole, c’est à toi que je dois m’adresser.

 

- Je n’ai jamais dit que j’avais l’intention de raser Grave Street ! vociféra Jack alors qu’ils étaient tous les trois dans son bureau.

Selena ne se laissa pas démonter par le ton autoritaire de l’homme d’affaires et répondit :

- Vous avez l’intention de construire un centre de villégiature et Grave Street est une tâche dans votre beau décor. Vous voulez vous associer avec une grosse boite de Boston qui vous aidera à financer votre projet, à la seule condition de raser de la carte notre quartier.

- Comment sais-tu tout ça ? intervint Alex.

- Je le sais, c’est tout ! Monsieur Peyton, on ne se laissera pas faire. On continuera à occuper l’entrée du Professional jusqu’à la fin des temps s’il le faut.

Jack allait répliquer au moment même où l’interphone bourdonna. Excédé, il appuya avec rage sur le bouton.

- Quoi ? cria-t-il.

Au bout du fil, la petite voix de Marla se fit entendre.

- Désolé de vous déranger, Monsieur Peyton. Mais j’ai reçu un appel que vous devriez prendre. C’est au sujet de votre belle-sœur, Lisa…

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 06/10/2017 09:23

Il se ramollit avec l’âge notre Jack ! Et c’est un plaisir de voir qu’au lieu d’envoyer la cavalerie, il se contente d’une discussion avec Selena (pour le moment). Allez on a confiance, il va trouver une solution qui satisfera tout le monde... ;-)

Mr. Peyton 07/10/2017 09:46

Jack a toujours eu beaucoup de considération pour Selena, c'est pour ça qu'il discute avec elle. Enfin, c'est vrai : tout problème trouve toujours une solution à Peyton Place, bonne ou mauvaise :-)