Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 898. Une part de tarte

Episode 898. Une part de tarte

Saison 7 - Episode 33

Selena Cross aime beaucoup Mme Muckett. A chaque fois que la vieille dame vient au Central Store, elle en profite pour lui glisser une ou deux recettes de cuisine que Selena s’applique ensuite à faire à Joey les samedis soir.

Aujourd’hui, Mme Muckett semble hésiter au rayon des fruits. Avec un sourire, Selena délaisse la caisse et vient la voir.

- Je peux vous aider, Mme Muckett ?

- Ah, Selena ! J’aimerais des pommes bien sucrées pour faire une tarte.

Sans hésiter, Selena lui désigne un lot de pommes dont la pelure jaune luit sous la lumière artificielle d’un néon.

- Cette catégorie est la meilleure pour les tartes.

Mme Muckett la remercie. Selena retourne à la caisse et lorsque la vieille dame vient pour régler ses achats, elle lui dit :

- Je t’apporterais un morceau de tarte demain, tu m’en diras des nouvelles. Je n’ai que des félicitations.

Selena encaisse les marchandises.

- C’est très gentil à vous Mme Muckett.

Elle rend la monnaie à la vieille dame.

- Dis-moi, Selena, comment vas-tu ?

- Comme toujours, je jongle entre l’école et ce travail, ce n’est pas toujours évident. Mais je m’en sors plutôt bien.

La vieille dame fourre la monnaie dans son petit portefeuille.

- Et comment vas-tu faire pour payer un loyer plus cher ?

Selena regarde Mme Muckett sans comprendre.

- Je vous demande pardon ?

Mme Muckett fixe Selena en réajustant ses lunettes.

- De toute évidence, tu n’es pas au courant…

- Au courant de quoi ?

- Eh bien, mon fils George travaille comme réceptionniste au Peyton Professional et il a entendu des choses…

Mme Muckett semble hésiter à parler. Selena l’encourage.

- Mme Muckett, de quoi s’agit-il ?

- Eh bien, je ne sais pas si je dois te le dire, George pourrait avoir des problèmes et…

Mais déjà la vieille dame en a trop dit et Selena insiste.

- Mme Muckett, dites-moi ce qu’il se passe.

- Jack Peyton veut faire raser Grave Street.

Selena blêmit. C’est comme si la charmante dame aux recettes de cuisine miracle venait de lui planter un couteau en pleine poitrine.

- Ce n’est pas possible, murmure-t-elle.

- George est formel. Il l’a entendu parler avec Alex Brown dans le hall du Peyton Professional.

Selena fronce les sourcils.

- Le rédacteur en chef adjoint du Clarion ?

- Apparemment, il ne l’est plus. Il travaille maintenant avec Jack Peyton. Je dois y aller maintenant. A demain, Selena.

Mme Muckett s’en va, avec l’idée d’une bonne recette de tarte aux pommes, laissant Selena ébranlée par la nouvelle qu’elle venait d’apprendre.

C’est la tête pleine d’interrogations que Selena continue à travailler. Jusqu’à ce qu’arrive James. Il salue Selena et lui dit qu’il vient chercher un carton de blocs-notes.

Pendant que Selena empile les blocs-notes dans un carton, James la regarde.

- Comment tu vas ?

Perdue dans ses pensées, Selena ne répond pas. Elle tourne le regard vers James et dit :

- Il paraît qu’Alex Brown ne travaille plus avec toi ?

- Oui, mon père l’a embauché.

- Tu sais pourquoi ?

- Aucune idée. Pourquoi me poses-tu cette question ?

Selena hausse les épaules.

- Pour rien.

James ne doit rien savoir. Mieux vaut aller voir Jack Peyton et lui demander des explications. Ce sera plus simple que de ruminer toute la journée.

James se penche vers elle.

- Il y a un truc dont il faut que je te parle.

Selena soupire.

- James, si c’est à propos de nous, tu…

- Non, tu n’y es pas. Même si tu me manques et que je crève à petit feu de ne plus te voir.

- James…

- Il y a un type qui est en ville. Un certain Chapmann. Il travaille pour une grande maison d’éditions et il voudrait publier ton roman. Celui paru dans le Clarion.

Etonnée, Selena hausse les sourcils.

- C’est une plaisanterie ?

- Non, j’ai fait des recherches et le type comme la maison d’éditions, c’est du sérieux.

- Je… enfin, je ne peux pas.

- Pourquoi ?

Selena encaisse la commande de James.

- James, ce roman parle de moi, de ma famille, de la pauvreté dans laquelle nous vivons. Mon petit frère…

James l’interrompt.

- Selena, il serait temps de penser un peu à toi. On t’offre l’occasion de devenir célèbre, de gagner beaucoup d’argent. C’est le rêve de tout écrivain en herbe d’être édité par une grande maison comme celle que représente Chapmann.

Il n’a pas tort.

- J’ai besoin de réfléchir.

- Chapmann repart après-demain. Il sera demain soir au Clarion. Viens s’il te plaît, et écoute ce qu’il a à te dire.

Devenir écrivain… Un rêve. Mais pas à n’importe quel prix.

- Je viendrai, dit-elle finalement.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 06/06/2017 19:16

Ah les vieilles dames bien intentionnées qui ont toujours la langue trop bien pendue... Dire qu'on risque de devenir pareilles, voire pires avec les années... o_O noooooon !

Mr. Peyton 11/06/2017 23:14

Certes, mais on a besoin de dames à la langue pendue... en tout cas Selena, car cela va lui permette de contrecarrer les plans de Jack.