Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 896. Kelly

Episode 896. Kelly

Saison 7 - Episode 31

Comme chaque jour, Kelly Brown se réveille avec une boule au ventre. Une boule dont elle sait qu’elle ne va pas la quitter de toute la journée.

Depuis qu’elle a sauté une classe, la jeune fille vit un véritable cauchemar. Ses nouveaux camarades ne prêtent pas attention à elle, elle a l’impression d’être invisible et rien n’est plus pénible pour une jeune fille que de susciter l’indifférence.

Après une rapide douche, elle descend prendre le petit déjeuner, et comme toujours, elle fait semblant d’aller bien devant sa mère. Une épreuve supplémentaire pour Kelly. Faire semblant de sourire, faire semblant d’avoir faim alors qu’elle a l’estomac noué, dire à sa mère qu’elle a l’intention de bien travailler et de demander l’aide de sa voisine de classe si jamais elle a des problèmes avec l’algèbre.

En réalité, elle n’avait pas de voisine de classe. Sutton Hayes l’avait été pendant une courte période après avoir repris sa place au fond de la salle. De toute façon, Sutton ne pourrait rien pour elle. C’est une fille superficielle qui ne doit pas savoir aligner deux chiffres pour faire un total !

La boule au ventre est là aussi lorsque Kelly monte dans le bus, lorsqu’elle doit se trouver une place à l’arrière du véhicule, lorsqu’elle regarde les élèves discuter et rire entre eux sans qu’elle puisse participer.

La boule se transforme en une grosse pierre lorsque dans le couloir du lycée, elle rencontre deux de ses amies de l’année dernière, qu’elle essaie de discuter avec elles, et qu’elle se rend compte que les deux filles (avec qui elle était suffisamment proche pour passer des soirées pyjamas) ressentent une certaine gêne vis-à-vis d’elle. Elles sont sympas avec elle, mais Kelly à l’impression de parler à des étrangères.

La pierre se transforme en rocher lorsqu’elle entre dans sa salle de classe. Elle se dirige rapidement vers sa classe, tenant ses livres serrés contre sa poitrine comme un rempart à une hypothétique attaque.

Elle voit alors le « nouveau », Craig Pierson, lui sourire. Et le rocher se fend dans son ventre. Lui aussi est un être à part dans cette classe. Comme elle, tout le monde l’ignore. Comme elle, il ne parle à personne. Elle aimerait aller lui parler. Peut-être sera-t-il un allié ? Deux élèves qui n’arrivent pas s’intégrer pourraient sympathiser pour ne plus se sentir seuls.

Elle lui rend son sourire et va s’asseoir à sa place, juste derrière Collen Peyton et Selena Cross.

A sa grande surprise, Sutton Hayes vient s’asseoir à côté d’elle.

- Salut, p’tit génie !

- Salut, répond Kelly d’une voix taciturne.

- Ca ne te dérange pas, si je me mets à côté de toi ?

Kelly hausse les épaules.

- On n’a pas de contrôle, à ce que je sache.

Sutton rit à cette remarque comme s’il s’agissait d’une blague entre copines. Kelly ne comprend pas ce qui se passe. Mais cela ne lui dit rien qui vaille. Elle se tourne vers Sutton et lui dit :

- La plupart du temps, on me traite comme une pestiférée dans cette classe, sauf quand il y a un contrôle. Là, curieusement, tout le monde veut se mettre à côté de moi.

Sutton s’assit à côté d’elle et lui lance un regard condescendant.

- Ca ne doit pas être facile de sauter une classe et de se retrouver seule.

- Non, en effet !

- Ça te dirait de venir à la maison, après les cours ?

Avait-elle bien entendu ! Une invitation de Sutton à venir à la maison après les cours, c’est un peu comme si Reagan invitait Brejnev à un pique-nique dans les jardins de la Maison Blanche un 4 juillet !

Il y avait de quoi être suspicieux.

- Pourquoi ? demande-t-elle.

Sutton lui sourit.

- Pour prendre un goûter ensemble, rien de plus. Pour apprendre à se connaître. Qu’est-ce que tu en dis ?

- OK.

Peut-être a-t-elle accepté trop rapidement l’invitation ? Sutton est une fille superficielle, parfois cruelle. Kelly ne sait pas trop à quoi s’attendre de ce goûté.

 

Arrive la fin de la journée. Sutton se tourne vers Kelly.

- On y va ?

- Tu es vraiment sûre de vouloir m’inviter chez toi ?

- Bien sûr.

Kelly suit Sutton. Dans le bus, elle s’installe à côté d’elle. Sutton lui parle de fesses… celle d’un certain Jeremy. La conversation ne vole pas haut.

Lorsqu’elles pénètrent dans la maison des Hayes, Kelly est accueillie par la grande sœur de Sutton, Ellen. Elle paraît également très surprise de voir que Sutton avait invité quelqu’un.

- On monte dans ma chambre.

- Vous ne voulez pas manger un morceau avant ?

- C’est bon, Ellen. Il y a des gâteaux dans ma chambre.

Elles arrivent dans la chambre. Kelly aurait aimé dire quelque chose de sympa sur la pièce. Sauf qu’il n’y avait rien à dire de sympa. Le papier peint rose était d’un mauvais goût, les tiroirs des armoires régurgitent des vêtements comme on vomirait un mauvais petit déjeuner. Les vêtements – et ils étaient nombreux – qui n’avaient pas trouvé de place dans les armoires traînent à même le sol. C’était un joli fatras et Kelly se demande comme on peut arriver à dormir convenablement dans ce bric-à-brac.

Un rayon de soleil vient caresser les carreaux de la fenêtre et enfin Kelly trouve quelque chose de sympa à dire sur ce taudis.

- C’est très lumineux !

Sutton prend Kelly par les épaules et la fait s’asseoir sur la seule chaise qui n’est pas encombrée.

- Bon, assez parlé.

« Assez parlé » ? Elles avaient à peine échangé trois phrases depuis qu’elles étaient sorties du lycée.

- Si je t’ai fait venir ici, c’est pour qu’on puisse parler tranquillement. J’ai un deal à te proposer.

Kelly fronce les sourcils. Elle n’aime pas ça. Mais elle ne dit rien et laisse Sutton poursuivre :

- Tu m’aides dans les devoirs, et en échange, je t’intègre à la classe.

- Qu’est-ce que tu entends par : aider dans les devoirs ?

Sutton a un geste d’impatience.

- Les faire à ma place, pardi !

Kelly se renfrogne. Elle est blessée. Le rocher qu’elle avait dans le ventre se reconstitue. Elle a envie de pleurer, mais elle se retient et dit :

- J’aurais dû savoir que tu ne voulais pas être mon amie.

Sutton pose sa main sur l’épaule de Kelly.

- Je ne suis l’amie de personne, Kelly. Comme toi. Sauf que moi, je l’assume. Du coup, les gens m’aiment plutôt bien. A toi de réfléchir. Tu peux devenir populaire dans cette classe, grâce à moi. Tu pourras parler avec Selena Cross, Colleen Peyton etc. Ou bien tu laisses tomber et tu passes une année entière à te morfondre toute seule. C’est à toi de voir.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 24/05/2017 09:45

On va essayer de trouver un bout de tissu pour essuyer nos larmes et nous moucher, et on revient...

Mr. Peyton 24/05/2017 18:20

Oui, tout cela est bien triste ;-)