Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 893. Quitter un Peyton pour un autre

Saison 7 - Episode 28

Alex Brown aimait travailler chez lui. Il disposait d’une petite pièce qu’il avait transformée en bureau. La pièce n’était pas bien grande, elle y logeait tout juste un bureau et une petite armoire, mais Alex s’y sentait bien.

Il travaillait d’arrache pieds pour trouver un moyen de résoudre le problème de Grave Street, et il devait s’avouer qu’il aimait ça. Les problèmes à résoudre, les challenges, c’était ce qui lui manquait lorsqu’il travaillait au Clarion avec James.

Il avait beau retourner le problème dans tous les sens, il n’arrivait toujours pas à trouver une solution qui pourrait avantager les habitants de Grave Street. De toute façon, le projet de Jack Peyton ne pouvait se faire que si Grave Street disparait.

Karen vint le voir avec une tasse de thé et des cookies qu’elle posa à l’extrémité du petit bureau. Alex la remercia avec un sourire fatigué.

- Tu travailles trop en ce moment, lui dit Karen.

Alex s’étira avec un soupir.

- Je dois faire mes preuves.

Karen secoua la tête. Alex la sentait perturbée.

- Je ne sais pas si ce nouveau travail est une si bonne idée, finit-elle par dire.

- Il paie plus de factures que le précédent.

L’argument était de taille, mais pas suffisamment pour impressionner Karen.

- Tu es journaliste, Alex. C’est ce que tu as toujours voulu faire dans la vie. Pourquoi avoir accepté un poste de… d’ailleurs je ne connais même pas l’intitulé de ton travail auprès de Jack Peyton.

- Il me donne une chance, Karen. Travailler avec Jack Peyton est une chance inouïe. Au Peyton Place Clarion, je n’avais pas ma place, et tu le sais.

- Je te rappelle que Jack Peyton a tout fait pour que tu n’y ait pas ta place en nommant son fils rédacteur en chef alors que c’était à toi que devenir revenir le poste.

Alex fronce les sourcils, excédé.

- Karen, tu ne vas pas remettre ça. C’était il y a très longtemps.

- Je suis désolée Alex, mais je ne fais pas confiance à Jack Peyton, voilà tout. Il t’a eu une fois, il peut recommencer.

- Karen, je t’assure que tout va bien se passer avec Jack Peyton. Mon salaire est presque doublé grâce à ce poste et nous pourront bientôt quitter ce quartier pour vivre dans un quartier plus aisé.

Karen fit la moue.

- Il n’y a pas que l’argent qui compte, tu sais.

Elle marche lentement vers la porte, puis se retourne et lui dit :

- Tu devrais aller voir Kelly. Elle semble mal vivre la rentrée scolaire.

Alex travailla encore un peu avant d’aller voir Kelly dans sa chambre.

A l’instant où il ouvrit la porte, il sut que sa fille avait pleuré. Des traces de larmes étaient présentes sur ses joues. Assise sur son lit, au-dessus du poster de Genesis, Kelly tenait dans ses bras l’ours en peluche qu’elle aimait tant étant enfant.

N’importe quel psychologue aurait dit qu’elle voulait recréer l’environnement de son enfance pour éviter de construire un avenir, ou quelques balivernes de ce genre.

Kelly était mal depuis qu’elle avait sauté une classe.

Alex vint s’asseoir auprès d’elle, sur le bord du lit.

- Je sais que c’est difficile, ma puce. Tu dois travailler davantage et on t’en demande trop.

Kelly sembla agacé par ses propos. Elle fronça les sourcils.

- Ce n’est pas ça, Papa.

- C’est quoi, alors ?

Kelly tripotait son ours en peluche entre ses mains.

- Je n’arrive pas à m’adapter à mes nouveaux camarades de classe. Ils ne me regardent pas, ils ne s’intéressent pas à moi et me laissent dans un coin. J’ai essayé de faire des efforts, mais je n’y arrive pas. Dans cette classe, tout le monde se connait et moi je ne connais personne.

C’était donc cela ! Alex n’y avait pas pensé. Il tenta de la rassurer :

- Il faut t’accrocher chérie. Et puis, tu peux voir tes anciens camarades de classes entre les cours.

Kelly haussa les épaules.

- La plupart me regardent de haut parce que j’ai sauté une classe. Papa, je veux revenir dans mon ancienne classe, s’il te plaît !

Alex secoua la tête. Il se devait d’être ferme sur cette question.

- Nous en avons parlé avec le conseiller d’orientation. Revenir dans ton ancienne classe équivaudrait à faire un pas en arrière. Tu risques de t’ennuyer et de te déconcentrer.

Il embrassa sa fille.

- Ce n’est que le début de l’année scolaire. Je suis sûr que tu te feras de nouveaux amis.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 16/05/2017 09:20

Et oui, c'est un paramètre auquel les fiers parents pensent trop peu quand ils font sauter une classe à leurs enfants. Et pourtant la souffrance est bien réelle...

Mr. Peyton 24/05/2017 18:16

Content d'avoir pu évoquer un problème social comme celui-ci ;-)