Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 889 - Une visite à l'hôpital

Saison 7 - Episode 24

Selena Cross et Sutton Hayes pénètrent ensemble dans la chambre d’hôpital. Selena a une petite appréhension qui lui sert le cœur. Le médecin n’a rien voulu dire son l’état de santé de son amie, elle ne sait donc pas à quoi s’attendre.

Elle se détend complètement lorsqu’elle voit Colleen assise sur son lit, un livre à la main.

Elle lève la tête vers ses deux amies et sourit.

- Salut les filles ! Ce n’était pas la peine de venir. Je vais bien.

Selena pose une main sur le bras de Colleen.

- Je suis venue parce que je suis ta meilleure amie. Elle (elle pointe du doigt Sutton), je ne sais pas pourquoi elle est ici, en revanche.

Sutton hausse les épaules et prend un air faussement détaché :

- Pour avoir les détails plus croustillants, pardi ! Alors, il était comment le garçon qui t’as sauvée la vie ?

Colleen s’apprête à répondre juste au moment où Lisa entre dans la chambre.

- Il y a beaucoup trop de monde ici, dit-elle. Colleen a besoin de se reposer. Vous devez partir.

- Mais on vient juste d’arriver, proteste Sutton.

- Eh bien, vous allez juste repartir !

Colleen se redresse.

- Laisse, Maman. Je vais bien. Le docteur Rossi veut me garder en observation cette nuit, et je pourrai sortir dès demain.

C’était une phrase censée rassurer Lisa. C’est le contraire qui se produit. Elle panique :

- En observation ? Pourquoi ? Il y a quelque chose qui cloche ? Je devrais aller voir le Dr Rossi !

Voilà une bonne manière de se débarrasser d’une mère accaparante et de se retrouver seule avec ses amies. Colleen saisit l’opportunité.

- Tu devrais en effet, Maman.

- Je reviens tout de suite, chérie.

- Prends ton temps.

Lisa sort de la chambre.

Sutton s’approche du lit.

- Bravo, tu excelles dans l’art de manipuler ta mère. Tu commences à m’impressionner, Peyton.

Colleen soupire.

- Elle est parfois un peu trop envahissante. J’aimerais bien qu’elle me lâche les baskets de temps en temps.

- Te plains pas trop quand même, répond Sutton. Moi, je ne sais même pas où est ma mère.

Silence gêné. Colleen baisse la tête. Puis elle dit :

- Désolée.

Sutton balaie l’espace avec ses bras.

- Allez, déprime pas à cause de ma mère. Moi je ne le fais pas, en tout cas.

Colleen n’a pas le temps de répondre. On frappe à la porte, qui s’ouvre doucement. Manuel Amos apparaît sur le pas de la porte.

- Je ne te dérange pas ?

Colleen secoue la tête.

- Non, non, pas du tout. Entrez !

Manuel entre et se dirige vers Colleen. Sutton ne peut tout simplement pas détacher les yeux du jeune homme. Il est beau comme un dieu grec. Rectification : il est plus beau qu’un dieu grec. Et quelle démarche sensuelle ! Sutton est sous le charme.

- Je suis juste venu voir comment tu allais, dit le garçon plus beau qu’un dieu grec à Colleen.

- Je vais bien, merci.

Sutton toussote. Colleen semble avoir compris le message.

- Je vous présente mes amies, Selena et Sutton.

Sutton s’avance vers lui avec un sourire jusque derrière les oreilles. Elle lui tend la main.

- Je suis ravie de faire votre connaissance. Je crois que nous habitons la même rue, il me semble.

Manuel fait oui de la tête. Mais il semble gêné par le regard insistant que lui lance Sutton. Selena vient à la rescousse du jeune homme.

- En tout cas, c’était courageux à vous. Merci d’avoir sauvé ma meilleure amie.

Manuel sourit à Colleen.

- Je vois que tu es en bonne santé, c’est ce qui m’importe le plus. Je vais vous laisser entres filles.

Pas question pour Sutton que le garçon plus beau qu’un dieu grec sorte de cette chambre ! Elle se pince les lèvres.

- Vous venez à peine d’arriver, dit-elle. Restez un peu.

Selena, qui voit bien le manège de Sutton, hausse les épaules et lui dit d’un ton détaché.

- Pourquoi veux-tu qu’il reste ? Il a dit qu’il est juste venu prendre des nouvelles. On ne va pas prendre le thé ensemble.

Manuel approuve.

- Votre amie a raison. Maintenant que je sais que la demoiselle en détresse va bien, je peux partir tranquille. A bientôt.

Il tourne les talons et s’en va.

Aussitôt, Sutton donne une petite tape sur l’épaule de Selena.

- Qu’est-ce qui t’as pris de dire ça ?

- Tu l’as mis mal à l’aise, Sutton. Tu n’as pas fait attention, mais tu t’es comportée comme une gourmande devant un gâteau au chocolat.

- Oui, eh bien, j’en prendrais bien une part de ce gâteau-là. Ce type est super canon.

- Il est aussi super plus âgé que toi.

- Il ne doit pas être plus âgé de James Peyton, réplique Sutton d’un air entendu.

Selena est piquée au vif. Se peut-il que Sutton soit au courant de quelque chose ? Décidément, trop de gens tournent autour de l’histoire entre Selena et James, et la jeune fille est confortée dans sa décision de faire un break avec lui.

Colleen baille.

- Ecoutez les filles, je suis un peu crevée, là. Je vais me reposer. C’est sympa d’être venues.

 

Une fois les filles parties, Colleen sombre dans le sommeil. Un sommeil sans rêves et profond. Elle n’entend pas sa mère entrer dans la chambre, elle ne perçoit pas le baiser sur la joue et la porte qui se referme, ni les bruits de pas dans le couloir.

Elle se réveille quelques heures plus tard et constate que la nuit est tombée.

C’est bien connu. La nuit, nous sommes plus émotifs que la journée. Aussi lorsque Colleen ferme les yeux, elle ne cesse de repasser sa chute dans l’océan froid. Au final, elle ne trouve plus le sommeil.

Inutile de rester planter comme une gourde dans son lit, autant aller faire un petit tour. Le petit air frais de la nuit devrait pallier à la chaleur étouffante de sa chambre.

Elle emprunte le couloir désert, descend par les escaliers et passe la porte arrière de l’hôpital. La seule ouverte la nuit, et qui donne sur la cour où des bancs sont installés.

La cour est déserte. Colleen aspire l’air frais comme pour chasser la sensation de manque d’air qu’elle avait ressenti lorsqu’elle était prisonnière de l’immense océan.

Elle entend alors un bruit. Il provient du côté est de la cour, là où les poubelles sont stockées dans un petit local.

Apeurée, elle se cache derrière un petit arbuste, réalisant alors le ridicule de la situation. Le tronc de l’arbre est tellement peu épais qu’il ne peut même pas cacher une de ses jambes.

Elle s’accroupit. Son cœur bat la chamade. Et il bat davantage lorsque quelqu’un sort du local.

Les yeux de Colleen s’agrandissent. Non pas d’horreur, mais de surprise.

Lui ?

Que fait-il ici ?

Craig Pierson tient un sac poubelle dans la main. Il en sort un paquet de chips à moitié vide et engloutit une à une les rondelles grasses comme si sa vie en dépendait.

Colleen l’observe sans mot dire et sans se faire voir.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 25/04/2017 20:14

Joli épisode empreint de franche camaraderie :-) Et le petit détail à la fin pour s'assurer de la fidélité du lecteur.
Un maître en matière de feuilleton, ce M.Peyton :-D

Mr. Peyton 30/04/2017 22:30

Ah oui... il faut toujours pouvoir s'assurer de la fidélité du lecteur hihihi :-)