Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 886 - Sauvez-moi

Episode 886 - Sauvez-moi

Saison 7 - Episode 21

Betty pianote ses doigts sur une des tables du Cider Barrell en pesant à Jack. Comment peut-il être aussi calme devant la situation ! Betty essaie de l’aider du mieux qu’elle peut en lui faisant comprendre que la présence de Manuel Amos à Peyton Place pourrait lui coûter cher si jamais le jeune homme venait à se poser des questions sur la mort de son père. Et tout ce qu’elle récolte, c’est des sarcasmes !

Eh bien tant pis ! Elle a décidé de ne plus s’occuper de cette affaire et laisse à Jack le soin de gérer tout ça.

Elle regarde sa montre. Paula ne devrait plus tarder, maintenant. Justement, la porte s’ouvre.

Mais ce n’est pas Paula. C’est Manuel Amos qui entre. Betty baisse la tête, elle n’a pas envie de lui voir. En tout cas, elle ne veut pas qu’il parle une nouvelle fois de Jack.

Manuel l’aperçoit et naturellement va à a sa rencontre.

- Tiens, comment va ma voisine préférée ?

Le sourire de Manuel détend Betty.

- Est-ce que vous dites ça à toutes vos voisines ?

- Je vous promets que non. J’ai eu une petite faim et comme on dit beaucoup de bien des crêpes de Charlie, je suis venu voir si elles sont aussi bonnes qu’on dit.

- Je vous suggère la crêpe du chef, dans ce cas. Trois boules de glaces, de la chantilly… et vous avez mangé pour deux jours.

- … et je suis bon pour cinq séances de sport pour éliminer les calories.

Betty rit.

- C’est à peu près ça.

- Remarquez, j’ai du temps pour faire du sport. Je n’ai toujours pas trouvé de travail. Je vous avoue que je suis un peu déçu. Je pensais que Peyton Place était une ville en pleine expansion et que trouver du travail serait un jeu d’enfant. Je me suis trompé.

- Que comptez-vous faire ?

- J’ai un diplôme d’architecte. Avec Peyton Immobilier et toutes ses acquisitions de terrain pour construire, je pensais vraiment que Mr Peyton pouvait m’aider.

Betty hésite, puis dit :

- Jack a sans doute tous les architectes qu’il faut.

Manuel s’assoit en face de Betty.

- Vous pensez que j’ai fait une erreur en vendant Amos Stones à mon cousin ?

- Je n’ai pas dit ça.

- Mais vous le pensez, n’est-ce pas ?

A nouveau Betty hésite et réfléchit à la façon dont elle va dire les choses. Puis elle se lance.

- Pour être honnête, je ne sais pas pourquoi vous êtes venu vous enterrer dans une petite ville.

- J’aime le charme des petites villes. Je m’y plais bien.

- Sauf que dans une grande métropole, et avec vos diplômes, vous pouvez trouver sans problème un travail en rapport avec votre qualification.

- Je ne sais pas. Disons que je voulais m’établir dans cette ville à cause de mon père. Il l’avait choisie. Il voulait qu’on le rejoigne pour y vivre. Alors je me suis dit que j’allais poursuivre son rêve de vivre dans ce havre de paix.

Betty rit malgré elle.

- Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle dans ce que j’ai dit, s’étonne Manuel.

Betty fait des efforts pour se contenir.

- Ce n’est rien, c’est le fait d’appeler Peyton Place un havre de paix.

- Ce n’en est pas un ?

- Pas le moins du monde, vous pouvez me croire. Je comparerai plutôt cette ville à un panier de crabes.

- J’avais songé un moment à créer ma propre société. Après tout, j’en ai les moyens. Mais je ne veux pas faire de l’ombre à Peyton Immobilier. Et puis, je ne serais pas capable de rivaliser avec une telle société.

- Je vous le déconseille, en effet. Croyez-en mon expérience. J’ai voulu rivaliser à deux reprises avec Peyton Immobilier, et je me suis cassée les dents. Jack Peyton n’a fait qu’une bouchée de mes deux sociétés.

Paula arrive à cet instant. Manuel se lève pour laisser la place.

- Je vous laisse. Je vais aller commander les 100 % calories de Charlie. Au revoir.

Il salue Paula, puis se rend au comptoir.

Paula s’assoit.

- Dis-donc, je te vois souvent en compagnie de ce jeune homme.

Betty hausse les épaules.

- C’est mon voisin, maintenant. Et j’ai comme l’impression que qu’il le restera encore longtemps.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 16/04/2017 17:10

Ouh, il faudrait que quelqu'un prévienne Steven de l'arrivée de ce jeune homme...

Mr. Peyton 17/04/2017 10:16

Mais pourquoi donc ? Quelle drôle d'idée ! l'histoire sera bien plus fun si Steven n'est pas prévenu ;-)