Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 879 - Un jour dans le jardin

Episode 879 - Un jour dans le jardin

Saison 7 - Episode 14

Paula a été obligé de laisser Betty sur la plage pour aller prendre son service à l’hôpital.

Seule, les pieds dans le sable chaud, Betty se demande si elle a bien fait de se confier à son amie. Elle n’aime pas parler des problèmes qu’elle rencontre avec Steven et estime qu’elle doit être la seule à pouvoir – ou non – les régler.

Avec un soupir, elle regagne sa voiture. En entrant dans l’habitacle, elle se rend compte qu’elle a encore deux heures à tuer avant d’aller chercher Brian à l’école.

Elle hésite entre aller faire un peu de sport dans la salle de fitness, ou rentrer à la maison pour faire un peu de ménage.

La deuxième solution s’impose. En partant ce matin, Betty n’avait pas passé la poussière sur les meubles. Elle ne tient pas à ce que sa maison ressemble à ce genre d’endroit où les araignées tissent leurs toiles entre chaque meuble sans craindre d’être dérangées par un coup de chiffon.

Elle arrive à Chesnut Street et opte pour garer sa voiture devant la maison. Inutile de la ranger dans le garage puisqu’elle devra repartir dans moins de deux heures.

En sortant de la voiture, elle aperçoit Manuel Amos dans son jardin, en plein effort physique. Il frappe la terre à grands coups de pioche. Il est torse-nu et il ne cache rien de ses muscles saillants. A côté de lui se trouve un arbuste prêt à être planté.

Betty lui fait un signe de la main. Il répond par un sourire.

- Ça bosse dur, on dirait.

Manuel s’éponge le front avec son avant-bras pendant que Betty s’approche de lui.

- Qu’est-ce que vous faites ?

- Je plante un arbuste. Votre amie Paula avait un beau rosier, mais je préfère les arbres.

Il continue à piocher, et ajoute :

- Et puis, cet arbre est symbolique.

- Ah oui ? Et pourquoi ?

- Il symbolise ma volonté de rester ici. J’ai envie de planter mes racines ici. De redémarrer une nouvelle vie dans cette petite ville. Cet arbre que je plante, je le verrais grandir, donner des feuilles, en perdre en hiver. Je le verrais vivre car je vais rester ici. Peu importe ce que pense Jack Peyton.

Betty fronce les sourcils. Pour se protéger du soleil ?...

- Vous êtes allé le voir ?

- Oui, et il n’a pas de travail pour moi en ce moment.

- C’est ce qu’il vous a dit ?

Manuel s’arrête de piocher.

- Oui. Est-ce qu’il m’a menti ?

Le cœur de Betty s’emballe. Cette histoire finira mal, elle le sent. Si Manuel apprend que son père est mort à cause de Jack, ce dernier aura du souci à se faire.

Elle hausse les épaules.

- Il n’a aucune raison de mentir.

C’est elle qui ment. Pourquoi d’ailleurs ? Pourquoi mentir pour couvrir un homme qui n’a que mépris pour vous ?

Peut-être parce qu’il fut un temps, elle avait aimé Jack et qu’elle lui devait bien ça.

- Vous êtes sûre ? demande Manuel.

- Sûre de quoi ?

- Qu’il ne ment pas ?

- La conjoncture actuelle n’est pas favorable, le travail se fait rare. Surtout dans les petites villes.

Manuel place l’arbuste dans le trou qu’il vient de faire.

- Vous aussi pensez qu’il vaudrait mieux que je quitte Peyton Place pour aller vivre dans une grande ville ?

- C’est ce que Jack vous a dit ?

- Il a même été très insistant.

- Eh bien, je suppose que vous trouverez plus facilement du travail dans une grande métropole plutôt qu’ici. C’est un fait que vous ne pouvez pas nier.

- Donc vous aussi voulez que je quitte Peyton Place ?

La question laisse un goût amer dans la bouche de Manuel, Betty peut le sentir.

- Je n’ai pas dit ça, finit-elle par dire. Si vous voulez rester, libre à vous.

- C’est ce que je compte faire, en effet. Vous pouvez tenir l’arbre pendant que je recouvre ses racines de terre ?

Betty s’exécute. A grands coups de pelle, Manuel remet la terre. Il semble déterminer à planter cet arbre, comme il semble déterminer à rester ici.

- Je peux vous poser une question, Betty ?

Betty ne répond pas. Manuel poursuit.

- J’ai l’impression que Jack Peyton veut que je quitte la ville.

De nouveau, le cœur de Betty fait une embardée.

- C’est ce qu’il vous a dit ?

- C’est ce qu’il m’a fait comprendre en tout cas. Sa façon de me parler, c’était bizarre.

- Bizarre comment ? demande Betty d’une voix qu’elle aurait aimé moins chevrotante.

- Je ne sais pas, on dirait… on dirait qu’il veut que je m’éloigne de cette ville. J’ai l’impression qu’il ne m’apprécie guère et je ne sais pas pourquoi. Est-ce que cela aurait un rapport avec mon père ?

Que répondre ? Oui, c’est à cause de ton père. En fait, Jack Peyton l’a envoyé à la mort. Mais tu dois comprendre que ton père était un méchant qui voulait tous nous tuer pour récupérer un trésor qui sans doute n’a jamais existé…

Bien sûr, Betty ne va pas lui dire ça.

Alors que dire ?

Rien. D’ailleurs l’arbre est planté.

Betty se frotte les mains.

- Je ferais mieux d’y aller. J’ai encore pas mal de choses à faire avant d’aller chercher Brian à l’école.

Elle fait demi-tour et retourne chez elle.

Rectification : elle fait demi-tour et se « précipite » chez elle.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 14/03/2017 14:16

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.

Marie A 10/03/2017 18:12

Il comprend vite quand on lui explique longtemps les choses, le jeune Manuel :-D

Mr. Peyton 12/03/2017 10:06

Ah oui, mais tu l'as dit toi même, il est jeune ce garçon :-)