Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 874 - Une fiction

Saison 7 - Episode 09

Au moment où il ouvre la porte, le petit speech qu’il avait prévu est bien compartimenté dans son esprit. Il l’a répété pendant plusieurs heures. Il faut que cela soit parfait.

Craig Pierson a envie d’aller au lycée et de continuer ses études. Il ne restera probablement pas longtemps à Peyton Place. Le temps de faire ce qu’il a à faire, mais il n’a pas envie de louper un semestre et devoir repasser son examen l’année suivante.

Craig est un féru de travail. Il aime toutes les matières, sans exception. Dans son ancien lycée, on disait de lui qu’il ira très loin dans la vie. Certains de ses professeurs le voyaient devenir docteur, ou bien politicien.

C’est que Craig a du bagout. Et il va devoir s’en servir maintenant.

Il se dirige vers le comptoir, où la secrétaire Jean Lattimer classe des dossiers.

D’abord, elle ne le voit pas. Alors il se racle doucement la gorge pour lui annoncer sa présence.

Elle lève vers lui un regard fatigué.

Jean Lattimer doit avoir la soixantaine et c’est le genre de femme à avoir consacré toute sa vie à l’administration scolaire.

Elle le reconnaît immédiatement.

- Monsieur Pierson.

C’est bon signe. Craig lui tend un petit paquet.

- Qu’est-ce que c’est ? demande Jean intriguée.

- Un petit cadeau pour vous remercier d’avoir été sympa avec moi la dernière fois.

Pendant que Jean défait son paquet, Craig continue.

- Ce n’est pas évident de se retrouver dans une nouvelle ville, dans un nouveau lycée, avec de nouveaux camarades. Je me sens un peu perdu. Alors la façon dont vous m’avez accueilli la dernière fois m’a fait chaud au cœur.

- Jeune homme, j’accueille tous les élèves de la même façon.

- Alors tout le monde devrait vous faire un cadeau.

Jean termine de défaire le paquet et tient dans la main une jolie boite à musique laquée noire. Un objet que Craig avait pris dans son sac en partant loin de chez lui, sachant qu’il en aurait besoin un jour ou l’autre pour enjôler quelqu’un. C’est un cadeau que lui avait fait son ex-petite amie et, comme leur relation s’était mal terminée, il n’avait plus aucune raison de le garder.

- C’est ma mère qui les fabrique, dit-il.

Jean semble impressionnée.

- Vraiment ?

- Oui, elle travaillait dans une entreprise qui montait des boites à musique.

- C’est une artiste, votre maman.

- On peut dire ça.

- Eh bien… je ne sais pas quoi dire…Merci !

Jean lui mange dans la main. Craig n’avait pas pensé que cela serait aussi facile de l’amadouer.

- Vos parents sont-ils arrivés à Peyton Place ? demande la secrétaire.

Il fait signe que non.

- Pas encore. La vente de la maison ne se passe pas bien.

Il lui tend le formulaire d’inscription.

- Pat l’a rempli à la place de Papa.

- Pat ?

- Patricia, ma grande sœur.

Jean secoue la tête.

- Votre sœur n’est pas votre tutrice. Il me faut obligatoirement la signature de vos parents.

- Je ne sais pas quand ils doivent revenir.

- Eh bien… envoyez-leur le formulaire par courrier.

- Et s’ils reviennent pendant que le formulaire arrive là-bas ?

- Monsieur Pierson, j’ai des tas de formulaires vierges ici qui ne demandent qu’à être remplis. Ils pourront en remplir un ici à leur retour.

Craig soupire.

- Cela veut dire que je ne peux pas suivre les cours avant leur retour.

Il fait la tête de celui qui est ennuyé, et continue :

- Et je ne connais personne ici pour me filer les cours à la fin de la journée.

Il la regarde avec son air de chien battu. Ça fonctionne toujours.

Et ça fonctionne encore aujourd’hui. Jean saisit son formulaire.

- Très bien, considérez-vous comme inscrit. Mais dès que vos parents arrivent en ville, je veux qu’ils viennent me voir, d’accord ?

Craig lui sourit et hoche la tête.

- Entendu. Merci beaucoup.

- Bienvenue au Peyton Place High School !

Craig sort du secrétariat le sourire aux lèvres. Tout s’est passé comme prévu. Il est inscrit et pourra suivre les cours. Ensuite, il saura inventer une autre histoire à Jean pour justifier l’absence de ses parents. Un père tombé malade et qui doit rester au New Hampshire… un accident de voiture qui les a bloqués à l’hôpital… les excuses bidon ne manquent pas. Et Jean est tellement crédule que la pilule passera.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 02/03/2017 21:53

On l'aime déjà ce jeune homme ! Que l'auteur ne s'avise pas de lui faire du mal... ;-D... n'est-ce pas ^^

Mr. Peyton 05/03/2017 10:09

A vos ordres, chère lectrice !! :-))
Bon en même temps, il n'est pas là non plus pour éplucher les pommes de terre de la cantine, hein ! ;-)