Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 853 - Perturbée

Episode 853 - Perturbée

Central Store

- Depuis quand les poireaux font partie des conserves ?

Debout au rayon conserve, Colleen Peyton observait d’un œil inquiet son amie Selena Cross entreposer les poireaux frais à côté des boites de conserve de sauce tomates.

Selena se rendit compte de son erreur et secoua la tête.

Colleen soupira.

- Selena, que se passe-t-il ?

- J’ai fait une erreur, c’est tout. Ça arrive à tout le monde, maugréa Selena.

Colleen croisa ses bras contre sa poitrine.

- Tu ne me la fais pas, à moi. Je suis ta meilleure amie et je sais quand quelque chose ne va pas. Et là, quelque chose ne va pas.

- Je suis fatiguée.

- Mon œil ! Je trouve que tu es devenue maussade depuis que tu as quitté le Clarion.

Selena se défendit un peu trop abruptement.

- Ca n’a rien à voir avec le Clarion, ni avec James…

Elle se tut soudain, conscience d’avoir dit quelque chose qu’il ne fallait pas.

Colleen haussa les sourcils.

- James… Tiens donc, qu’est-ce qu’il vient faire dans la conversation ?

- Laisse tomber, Colleen.

- Donc, tes soucis viennent de James. Ça, je m’en doutais, figure-toi.

Selena tourna vivement la tête vers son amie.

- Comment ça ?

- Je ne suis pas née de la dernière pluie. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Toi et James, vous vous aimez. Ce n’est pas la nouvelle du siècle.

Selena rougit.

- Qu’est-ce que tu racontes…

- La façon que vous avez tous les deux de vous regarder, ça ne m’a pas échappé. Mais en voyant ta tête, j’ai l’impression que l’histoire d’amour a pris l’eau avant même d’avoir commencé.

Selena relâcha la pression. Colleen était une fille perspicace, et il était inutile de lui cacher la vérité.

- James a dit qu’il m’aimait.

- Et toi ? Tu l’aimes ?

- Oui.

Colleen pencha la tête vers Selena.

- Mais ?...

- Mais il ne veut pas avouer son amour. Pour lui, je suis encore une gamine et il a peur des ragots.

- Je peux t’assurer que James ne te considère pas comme une gamine. Il te voit comme une femme. Seulement, tu n’es pas majeure et une relation entre vous risque d’être compliquée.

- Tu crois que je ne le sais pas ? C’est bien pour ça que j’ai quitté le Clarion et que je ne veux plus le voir.

- Moi je trouve ça dommage. James et toi vous êtes faits l’un pour l’autre.

- Ce n’est pas ce que dit la loi. Je ne veux pas que James ait des problèmes à cause de moi.

- Et pourquoi ne pas vivre une relation secrète ? (Colleen posa ses mains sur la poitrine d’un geste théâtrale). Je trouve ça siiiii romantiiiique.

Les mimiques de son amie firent sourire Selena.

- Tu es folle…, dit-elle amicalement.

- Non, je suis réaliste.

- Colleen, imagine que James et moi débutions une liaison et que tout le monde soit au courant. Que crois-tu qu’il va se passer ?

Colleen haussa les épaules. Selena continua.

- Je vais te dire ce qui va se passer. James va être accusé de détournement de mineure et risque de passer un mauvais moment. Il risque aussi de perdre son travail, et d’être considéré comme un paria dans cette ville. Il sera peut-être même obligé de quitter la ville pour éviter les regards emplis de reproches et de haines des gens soi-disant bien-pensants… S’il a de la chance et qu’il ne finit pas en prison !

 

Cider Barrell

La journée passa à une vitesse d’escargot pour Selena. Elle commençait à haïr l’horloge fixée au-dessus du tableau, dans la salle de classe. Et plus particulièrement l’aiguille qui semblait se moquer d’elle en égrenant les minutes avec une lenteur particulièrement irritante.

A la fin des cours, elle se rappela son rendez-vous avec Scott Hayes au Cider Barrell. Elle n’avait pas envie d’y aller, mais elle devinait déjà le jeune homme en train de l’attendre, guettant l’arrivée de chaque client. Elle ne pouvait pas lui poser de lapin.

Elle arriva donc à l’heure convenue chez Charlie, et comme elle l’avait deviné, Scott l’attendait à une table retranchée. En la voyant, il se leva et lui fit un signe.

Selena dit à Scott qu’elle ne resterait pas longtemps. Elle ne mentit pas en disant que dans une demi-heure, elle devait remplacer Maggie au Central Store, et qu’ensuite elle devait aller s’occuper du dîner pour elle et son petite frère Joey, avant de travailler sur une dissertation assez compliquée.

Scott roula les yeux.

- Ça doit te faire des journées épuisantes !

Elle haussa les épaules.

- C’est une question d’habitude et d’organisation.

- Je t’admire beaucoup, tu sais.

Oui, elle le savait. Et c’est bien la raison pour laquelle elle était si distante avec lui. Elle aimait bien Scott. Il était bien plus sympathique que sa garce de sœur Sutton. Mais elle ne l’aimait pas de la même façon que lui l’aimait. Elle n’avait pas de sentiments pour lui.

- Tu ne devrais pas.

- Je ne devrais pas quoi ?

- M’admirer. Je sais que toi aussi tu es un bosseur. Tu l’as démontré à plusieurs reprises.

- Je suis moins débrouillard que toi.

Il y avait tant d’admiration dans les yeux de Scott lorsqu’il regardait Selena que cette dernière en fut gênée.

Ils commandèrent un simple cidre. C’était tout ce que Scott pouvait se permettre. Et Selena n’avait pas faim, de toute façon.

Ils discutèrent des études, du travail au Central Store. Selena dut admettre que discuter avec Scott était plaisant. Elle en oublia même James.

Jusqu’à ce que…

Scott se racla la gorge.

- Je voulais te demander une chose. Maintenant que tu es partie du Clarion, tu penses qu’il y a une place pour moi là-bas ? J’ai vraiment besoin d’un job pour aider ma sœur.

- Tu devrais aller voir James.

- Justement, je me disais… Tu le connais bien.

Selena mit tous ses sens en alerte. Sur la défensive, elle dévisagea Scott.

- Qui ?

- Monsieur Peyton. Tu as travaillé avec lui.

- Qu’est-ce qui te fait dire que je le connais bien ?

La question avait été dite d’un ton sec et Scott s’en étonna.

- Je… tu as été sa stagiaire.

Le ton de Selena monta encore d’un cran.

- Et parce que j’ai été sa stagiaire, je le connais bien ?

Scott était de plus en plus surpris par la tournure que prenait la conversation.

- Selena, calme-toi. Je me disais juste que tu pouvais aller toucher deux mots à Monsieur Peyton sur moi.

Selena ouvrit de grands yeux.

- Donc, tu m’as invitée ici uniquement pour te servir de moi.

Scott devint rouge écarlate. Il déglutit.

- Bien sûr que non. Ecoute, oublie-ça, d’accord.

- Oui, je ferais mieux d’oublier ça… Et d’oublier aussi ce rendez-vous.

Elle se leva.

- Je ne sais pas pourquoi tu penses que James Peyton et moi sommes si proches.

- Ce n’est pas ce que j’ai dit, se défendit Scott.

- Je ne connais pas James aussi bien que ça. Et je n’arrive pas à comprendre pourquoi tu me demandes d’intervenir en ta faveur !

Selena partit en courant du Cider Barrell, avec le sentiment qu’elle venait de se comporter comme une parfaite idiote.

Scott, quant à lui, se demandait bien ce qu’il avait fait de mal. 

 

A suivre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 09/11/2016 09:19

Très lucide sur elle-même aujourd'hui, notre Selena :-(