Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 849 - La Valisette

Episode 849 - La Valisette

Sutton Hayes était une nouvelle fois en retard pour l’école. Elle savait qu’elle venait de louper le bus du début d’après-midi et que, par conséquent, elle ne pouvait se rendre au cours de chimie de quatorze heures. Ellen allait être encore une fois furieuse.

Elle saisit rapidement son sac contenant ses notes et sortit de la maison précipitamment. Si elle courait jusqu’à l’entrée de Main Street, elle pourrait attraper le bus de la ville, qui la déposerait à cinq cents mètre de l’école.

Tout en courant, elle regarda sa montre. Si son plan fonctionne, elle parviendrait à son cours avec seulement un quart d’heure de retard.

Mais le destin en a voulu autrement. Car en passant la petite porte du jardinet de la maison, Sutton ne savait pas encore qu’elle allait louper le cours en entier.

Trop pressée, elle ne fit pas attention et ce fut le choc. Elle percuta de plein fouet Lisa Peyton, qui marchait sur le trottoir avec une drôle de valisette rose à la main.

- Eh ! Attention où tu mets les pieds, maugréa Lisa.

- Désolée, mais je suis en retard. Je suppose que Colleen est déjà partie.

- Elle a pris le bus il y a cinq minutes.

- J’étais sûre de l’avoir raté. C’est la faute à ce fichu bouton !

Lisa secoua la tête sans comprendre.

- Mais de quoi tu parles ?

- Ca fait trois heures que j’essaie de faire disparaître ce truc (elle montra à Lisa un bouton qu’elle avait attrapé près du menton) et je n’y arrive pas.

Lisa n’en revenait pas. C’était la providence qui avait mis cette gamine sur son chemin.

- Alors je tombe bien !

- Comment ça, vous tombez bien ?

Lisa montra la mallette rose.

- J’ai tout ce qu’il te faut là-dedans.

Sutton offrit une moue dubitative à Lisa.

- Ce sont des produits de beauté, s’exclama Lisa. Et j’ai justement une crème miracle qui enlève presque instantanément les impuretés de la peau.

- C’est pas une arnaque, votre truc ?, demanda une Sutton sceptique.

- Pas du tout.

Lisa expliqua les bienfaits des produits Glamazing tels que Richard les lui avait expliqués en personne. Avec un peu de chance, la deuxième valisette allait déjà être vendue.

Sutton, au début très dubitative, écouta avec infiniment plus d’attention les propos de Lisa. Ces produits semblaient vraiment faits pour elle. Pas seulement la crème pour enlever les boutons, mais aussi celle prévue pour passer une bonne nuit. Il arrivait à la jeune fille de se lever le matin avec une tête pas possible parce qu’elle avait mal dormi.

- Est-ce que je peux essayer votre crème anti-bouton ?

Lisa secoua la tête.

- Désolée ma petite, mais les produits à l’intérieur sont sous cellophane. Si j’en ouvre un, la mallette ne pourra plus être vendue.

- D’habitude, quand on fait du porte à porte avec ce genre de produits, il y a des échantillons pour essayer.

- Je penserai à en demander la prochaine fois. Alors, est-ce que ça t’intéresse ?

- C’est combien ?

- Cent dollars.

Sutton partit d’un rire gras.

- C’est une plaisanterie. C’est hors de prix !

Lisa décida d’improviser.

- C’est ce que tout le monde me dit. Mais une fois la mallette achetée, je n’ai reçu que de bons échos. Tout le monde a été ravi des produits. Tu sais, pour être belle, il faut y mettre le prix.

- Vous ne vendez pas les produits séparément ?

Lisa perdait patience. Elle n’arriverait à rien avec cette gamine.

- Ecoute, je ferais mieux d’y aller maintenant. Je vois que cela ne t’intéresse pas plus que ça.

Lisa fit demi-tour.

Le cerveau de Sutton marchait à fond. Devait-elle acheter cette mallette ? A en croire la mère de Colleen, il y avait d’excellents produits de beauté qui pourraient faire de l’effet sur cet imbécile de Jérémy s’il se décidait enfin à laisser tomber Angie.

Elle était vraiment tentée. Mais avec quel argent ? Depuis le départ de Marisa, la famille devait se serrer les coudes en même temps que la ceinture.

Mais c’était vraiment trop tentant.

- Attendez !, cria Sutton.

Lisa se retourna. Sutton s’approcha d’elle.

- C’est d’accord. Je vous prends la mallette. Attendez-moi là.

Sutton courut dans la maison, entra en trombe dans la cuisine. Ellen n’allait pas être contente. Mais Sutton avait déjà un plan pour rembourser l’argent qu’elle prit délibérément dans le pot qui un temps avait servi à mettre de la farine, et qui maintenant servait à y placer les économies de la famille.

Elle retourna voir Lisa, paya la marchandise.

Lisa repartit plus que satisfaite. Elle avait vendu les deux mallettes offertes par Richard la même journée. Il allait être impressionné.

Sutton, de son côté, repartit dans la maison avec la valisette, et la curieuse sensation d’avoir fait une belle bêtise. 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 26/10/2016 09:13

Ouais, on a affaire à une belle paire avec ces deux :-O

Mr. Peyton 26/10/2016 17:42

hahaha, oui tu as bien raison, les deux font la paire !