Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 816. Si proches, et pourtant...

Episode 816. Si proches, et pourtant...

 

Selena Cross mettait la dernière touche à son chapitre. La tête baissée sur sa machine à écrire, rien ne comptait plus pour elle que son histoire. Le bruit des touches se répercutant sur le papier blanc, l’odeur du papier, de l’encre… Elle était dans son univers. Cette minuscule pièce à peine chauffée et sans fenêtre était devenue son havre de paix. Sa liberté. Sa vie.

James Peyton frappa légèrement à la porte et entra en souriant.

- Tu es encore ici ?

Selena ne détachait pas son regard de la machine à écrire.

- Je voulais terminer la correction du chapitre deux.

James s’avança.

- J’ai lu les corrections du chapitre un. C’est parfait.

- Contente que ça vous plaise.

- Encore quinze jours et ton récit commencera à être publié.

- Je n’arrive pas encore à y croire, dit Selena en sortant le papier du chariot.

Elle posa délicatement la feuille sur une petite pile formant une dizaine de pages.

- Voilà. J’ai terminé.

James se pencha sur le petit bureau de Selena pour jeter un œil sur son travail. Tout près de la jeune femme, il pouvait sentir son parfum délicatement ambré.

Un instant, il fut décontenancé. Selena avait un pouvoir de séduction qu’elle-même ignorait.

Son regard de journaliste reprit le dessus en voyant une erreur dans une phrase.

- Tu as fait une erreur de temps ici. Ta phrase est rédigée au présent, regarde.

Selena se pencha vers la feuille, si bien qu’elle se rapprochait de James. Tandis qu’elle regardait son travail, James avait le cœur qui battait la chamade.

Il avait son visage tout près de ses longs et soyeux cheveux noirs. Il posa un regard coupable sur la coupe parfaitement dessinée de ses seins.

- Oui, je vois, dit-elle. Je suis désolée. J’ai voulu aller trop vite.

Elle saisit la feuille.

- Je vais corriger cette page.

Mais en même qu’elle prit le papier, James posa la paume de sa main sur la main de Selena. Il sentit un léger picotement, une sensation agréable qui partait de sa main pour se répandre dans tout son corps.

Il retira sa main.

- Non, ce n’est pas la peine. Il commence à se faire tard. Tu devrais rentrer. Nous verrons ça lundi.

- Je peux venir demain, si vous voulez. J’en profiterais pour m’avancer dans mon travail.

James était gêné. Il avait de l’affection pour Selena. Enfin, il pensait au début que c’était de l’affection. Mais maintenant, il savait que c’était plus que ça. Et il s’en voulait. Selena n’avait pas encore seize ans. Elle paraissait en avoir vingt, mais elle n’en n’avait pas seize. C’était encore une gamine et lui, James Peyton, était tombé amoureux d’elle.

- Comme tu veux, dit-il.

Il secoua la tête, réprimant une envie de la prendre dans ses bras.

- Passe une bonne soirée, Selena.

- Vous aussi, James.

Selena lui souriait. Mais James ne pouvait pas lui rendre son sourire. Pas maintenant. Il s’en voulait d’avoir des sentiments pour la jeune fille. Il en avait honte. Il tourna les talons et s’en alla.

 

Selena sortit du Peyton Professional avec une kyrielle de livres en main.

Ce samedi avait été formidable et productif. Joey était allé chez un ami et Nellie travaillait chez les Peyton. Si bien qu’elle avait eu sa journée pour elle toute seule. Elle avait passé la matinée à la bibliothèque, puis l’après-midi dans son havre de paix, au Clarion.

James était quelqu’un de formidable. Elle l’aimait bien. Il était attentionné et surtout, il lui avait donné la chance de sa vie avec son roman. Il allait le publier dans son journal.

Mais James était aussi un garçon très beau. Le plus beau qu’elle ait jamais rencontré. Et elle dut bien convenir que ses yeux bleus, contrastant magnifiquement avec l’ébène de ses cheveux souvent en bataille, la faisait craquer.

Elle secouait la tête, se disant qu’elle avait vraiment des pensées bizarres, lorsqu’une voiture parvint à sa hauteur en klaxonnant.

Selena se tourna vers la décapotable. Jeremy Sumner était au volant. Son sourire dévoilait des dents parfaitement blanches. Angela Lisback se pâmait à ses côtés.

A l’arrière, un couple que Selena connaissait de vue pour les avoir vus au lycée, étaient occupés à se bécoter.

- Salut Selena, dit la bouche aux dents blanches. On va à une soirée. Ça te dit ? Il reste encore une place derrière.

Selena déclina l’invitation, n’ayant pas la moindre envie de se retrouver à côté d’un couple aux lèvres collées. Et encore bien moins envie de passer une soirée avec des jeunes intrépides qui, à coup sûr, seraient imbibés d’alcool dans moins d’une heure.

- Allez, insista Jeremy. Ça va être sympa. Cooper va amener une caisse de bière. 

- J’ai autre chose de prévu, mentit Selena.

Angie lâcha un regard méprisant à Selena puis se tourna vers le capitaine de l’équipe de foot.

- Elle t’a dit non, alors n’insiste pas. Et je te rappelle que vous venez de perdre le match. Le coach a dit : pas d’alcool.

- Le coach ne sera pas là. Il n’habite pas Chesnut Street, alors relax, baby.

Chesnut Street ? C’est là où habite Sutton Hayes et Colleen Peyton. Selena plissa les yeux.

- C’est où votre soirée ?

- Chez les Cord.

Selena comprit aussitôt. Colleen lui avait dit que Sutton devait faire du babysitting chez les Cord. Qu’est-ce que cette écervelée que Sutton Hayes était en train de mijoter ?

Elle devait en avoir le cœur net.

- J’ai changé d’avis, dit-elle en montant à l’arrière de la voiture en prenant soin de s’écarter des deux « lèvres collées ». Après tout, les samedis soirs sont faits pour s’amuser. 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 06/05/2016 23:26

Alors le pire va être évité, si Selena va à la soirée. Elle va pouvoir maîtriser la situation. (Comme disait l'autre, l'espoir rend les fous joyeux) ;-D

Mr. Peyton 08/05/2016 10:33

Je pense qu'on peut compter sur elle, en effet...