Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 813. Tant de choses à se dire

Rachel et Clive avaient choisi une table au fond de la cafétéria, près d’un réfrigérateur qui ronronnait. C’était l’endroit le plus discret de la pièce.

Rachel observait l’homme. Il mangeait une pâtisserie au chocolat comme si sa vie en dépendait.

- Fais attention à ne pas t’étouffer, lui dit-elle en souriant.

Clive avala un nouveau morceau.

- Je ne me rappelle plus la dernière fois où j’ai mangé quelque chose d’aussi bon. D’ailleurs, je ne me rappelle plus la dernière fois où j’ai mangé.

Le sourire de Rachel s’effaça. Elle pensa alors à ce qu’avait enduré Clive. Il avait fait de la prison à cause d’elle, il avait manqué de se faire tuer pour elle. Une petite pâtisserie au chocolat et un café ne paierait pas la dette qu’elle lui doit.

Elle posa une main sur son bras. A son contact, Clive s’arrêta de manger. Il contempla la main de Rachel posée sur son bras, heureux et ému qu’elle fasse ce geste affectueux. Mais Rachel perçu aussi dans son regard une sorte d’embarras.

- Clive, j’ai eu si peur. Tu ne peux pas savoir… J’ai cru que tu étais mort. Raconte-moi. Que s’est-il passé après l’accident de voiture ?

Clive prit une profonde inspiration, et Rachel comprit alors que le souvenir était douloureux pour lui.

- Chang est arrivé près de la voiture. Il a vu que j’étais seul et il a compris que tu t’étais enfuie dans la forêt. Je n’ai pas eu peur. J’ai tout de suite vu dans ses yeux qu’il n’allait pas me tuer.

- Pourquoi ?

Clive haussa les épaules.

- Je suppose qu’il avait une mission à accomplir et que tuer un innocent n’en faisait pas partie.

- Mais pourtant, j’ai entendu un coup de feu. Je pensais qu’il t’avait tué.

Clive secoua la tête.

- Chang a entendu du bruit à l’orée de la forêt et il a pensé que c’était toi. Il a tiré, mais tout ce qu’il a réussi à atteindre, c’était un renard.

Rachel était soulagée de savoir que Chang n’avait pas fait de mal à Clive.

- J’ai eu si peur. Heureusement que cette brute ne t’a pas touché.

Clive leva les yeux vers elle, et à son regard meurtri, Rachel devina que Chang n’avait pas laissé s’échapper Clive sans rien faire.

- Il t’a fait du mal, n’est-ce pas ?

Clive hésita un instant, puis secoua la tête.

- A quoi bon ressasser tout ça. Ça n’aidera personne.

Rachel lui lança un regard déterminé.

- Clive, je veux savoir ce que ce salopard t’a fait !

Clive hésita encore un instant, avant dire :

- Lors de l’accident, une branche d’arbre s’est logée dans mon épaule. Je saignais abondamment. Chang voulait savoir par où tu étais parti. Il a… il a appuyé sur ma blessure pour tenter de me faire parler. Mais je n’ai rien dit. Il l’a su rapidement et il a laissé tomber.

Rachel ne put retenir ses larmes. Elles coulaient le long de ses joues.

- Mon Dieu… Clive, je suis tellement désolée. Je… tu as tant fait pour moi.

Clive lui posa une main sur l’épaule et lui dit d’une voix douce.

- Hey, ça va aller ma belle. Je m’en suis sorti. Je suis vivant.

Rachel voyait plutôt en face d’elle un mort-vivant, mais se garda bien de le lui dire.

- A cause de moi, tu es passé par de terribles épreuves, et il faut en plus que tu me consoles, lui dit-elle entre deux sanglots.

Clive lui sourit. Et enfin, Rachel put voir dans ses yeux une lueur de vie. Une lueur d’espoir.

- Que s’est-il passé ensuite ?, demanda-t-elle.

- Chang est parti à ta recherche dans la forêt. Je suis parvenu tant bien que mal à m’extirper de la voiture. J’ai déchiré un morceau de ma chemise pour me faire un garrot. Puis je suis parti dans la forêt, pour te chercher avant que Chang ne te trouve. J’étais déterminé à l’empêcher de te faire du mal. Mais j’ai surestimé mes forces et l’importance de ma blessure. Et je me suis évanoui.

Rachel secouait la tête en même temps qu’il parlait. Clive poursuivit :

- Lorsque je me suis réveillé, le soleil était bas. J’ai su alors que j’avais perdu connaissance depuis plusieurs heures. Je n’avais toujours qu’un seul but : te sauver. Mais j’étais dans un sale état et le mieux que je pouvais faire était de me faire soigner. Une fois mes forces repris, je pouvais tout entreprendre pour te retrouver.

- Comment as-tu fait pour sortir de la forêt ?

- Je me suis traîné jusqu’à la route, près de la voiture accidentée et j’ai attendu qu’une voiture arrive pour m’embarquer. Je suis retourné à White River où je me suis fait soigner. Puis je me suis reposé chez moi en songeant à ce que je pouvais faire pour toi. C’est alors que j’ai vu dans le journal la mort de ce Manny Amos. Le journaliste avait cité ton nom. Il avait aussi cité le nom de Chang. J’ai été soulagé de te savoir en vie. Une semaine plus tard, je suis retourné à mon travail et j’ai appris que j’avais été remplacé.

- Remplacé ? Tu n’avais donc plus de travail ?

Clive secoua la tête.

- C’était aussi bien comme ça. Je voulais te retrouver de toute façon. Mon but était d’aller à Peyton Place te chercher.

- Mais… pourquoi avoir attendu aussi longtemps ?

- Je n’ai pas attendu Rachel. Ça fait plusieurs semaines que je suis ici. 

- Je… je ne comprends pas. Tu savais où me trouver…

- Ca n’a pas été aussi facile. Dès l’instant où je suis arrivé à Peyton Place, ma blessure s’est rouverte et infectée. Une famille qui habite Grave Street m’a pris sous son aile. Je suis resté chez elle, passant mon temps entre fièvre et moment de lucidité. On m’a finalement appris l’existence du dispensaire et j’y suis allé.

- Et c’est là que tu m’as vue...

- Et retrouvée, ajouta-t-il. Ça a été un choc de te voir.

- Pour moi aussi, crois-moi.

Clive sonda Rachel du regard.

- Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?, demanda-t-il.

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 27/04/2016 12:05

Bien indulgent, notre ami Clive. Après tout ce qu'il a déjà enduré pour Rachel, il aurait le droit d'être un peu plus amer... Ah ces hommes, toujours trop bons :-D

Mr. Peyton 29/04/2016 18:10

Mais les hommes, quand ils sont amoureux, ils sont prêts à tout supporter...

Betty 26/04/2016 20:03

Oh oh, voilà qui va perturber notre ami Jack quand il saura !

Mr. Peyton 29/04/2016 18:10

Je le crains fort, en effet :-(