Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 809 - Recadrage

Episode 809 - Recadrage

Elle posa délicatement la pointe du saphyr sur le disque et aussitôt après un petit craquement, s’échappa des hauts parleurs la chanson « Staying Alive » des Bee Gees.

Sutton Hayes se posa devant le miroir de son armoire, et se mit à danser, faisant virevolter le brushing de ses cheveux blonds dans tous les sens.

La musique était pour elle un exutoire. Une façon de ne pas penser à sa triste vie, dans ce triste et chic quartier de Chesnut Street.

Elle entendit soudain trois coups frapper sur le mur voisin. La musique dérangeait son frère Scott. Mais Sutton s’en fichait pas mal. Elle était dans son monde pour oublier l’autre monde. Celui qui volait en éclat.

La communion entre Sutton et les trois frères Gibb prit fin plus rapidement que prévu. Quand Ellen entra en trombe dans la chambre, se précipitant vers l’électrophone et enlevant le manche du tourne-disque avec la rapidité d’un éclair.

Bien évidemment, cela ne plut guère à Sutton.

- Qu’est-ce que tu fais ? !

Ellen repoussa une mèche de ses cheveux raides.

- Je prends soin de nos oreilles. On doit entendre cette chanson jusqu’à White River. C’était tellement fort que ce n’était plus une chanson, c’était un hurlement !

Sutton haussa les épaules en faisant la moue.

- T’as jamais aimé les Bee Gees.

- Le chanteur a une voix trop aigüe pour moi. Et en poussant le volume, c’est trois fois pire.

Sutton se jeta sur son lit en soupirant.

- Ellen, c’est fini l’époque des yéyés, tu devrais te mettre à la page.

Ellen ne répondit pas. D’ailleurs, qu’avait-elle à répondre ? Elle regarda autour d’elle et constata le désordre dans la chambre de sa sœur. Des vêtements traînaient sur la chaise, sur le bureau, et les tiroirs débordaient de sous-vêtements et objets divers.

Ellen ne put s’empêcher de ramasser quelques vêtements qui traînaient à même le sol tout en maugréant :

- Ta chambre est pire qu’un poulailler, Sutton. Il faut que tu apprennes à ranger.

Elle lui montra une jupe froissée posée sur un tas de livres.

- Regarde-moi ça !

- En même temps, il s’agit de ma chambre. Si tu n’étais pas venue me déranger, tu n’aurais rien vu.

Ellen offrit à Sutton son regard inquisiteur le plus éloquent.

- Range-moi cette chambre, Sutton !

Elle s’apprêta à quitter la pièce, dans l’espoir que sa requête aboutisse. Mais avant, elle se tourna une dernière fois vers Sutton.

- Et n’oublies pas pour demain soir.

- Quoi, demain soir ?

- Le babysitting, chez Mme Cord.

Sutton poussa un profond soupir.

- Oh non, Ellen… S’il te plaît, j’ai pas envie d’y aller.

- On a besoin d’argent, tu le sais bien.

Sutton eut un geste théâtral avec sa main.

- Me coltiner ce morveux de Brian Cord, je t’assure que c’est au-dessus de mes forces.

- Range ta chambre, et gardes les forces qu’il te restera pour Brian Cord samedi.

Sutton essaya de capituler.

- Je pourrais au moins garder un pourcentage de mon salaire. J’ai vu un superbe vernis à ongles au centre commercial et…

Ellen l’interrompit.

- Sutton, tu n’as pas l’air de comprendre la situation dans laquelle on est.

- Bien sûr que si. Je comprends la situation dans laquelle Marisa nous a mise. Et je sais qu’on doit vivre sans son salaire.

- Pas vivre, Sutton… Survivre ! C’est ce qu’on doit faire. On doit payer le loyer tous les mois, et je te rappelle que les taxes arrivent très prochainement. Si on ne peut pas les payer, on ne pourra pas rester ensemble. Toi et tes frères, vous irez dans une maison d’accueil. C’est ça que tu veux ?

Le visage de Sutton s’adoucit. Elle semblait avoir compris le message.

- Non, bien sûr que non.

- Alors tu vas faire ce babysitting, et tu te contenteras de sourire à Betty Cord lorsqu’elle te donnera l’argent, en ajoutant que tu es dispo pour d’autres soirées. Est-ce que c’est compris !

Ellen posa la main sur la clenche et ajouta, en haussant la voix :

- Et range-moi cette chambre !

Puis elle partit en claquant la porte.

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 12/04/2016 11:50

Tout à fait d'accord avec Ellen : même à volume normal les Bee Gees sont difficiles à supporter :-)
Et tout ça n'est pas très rassurant pour l'opération *babysitting chez les Cord*...

Mr. Peyton 12/04/2016 18:45

Ah oui, l'opération babysitting... une soirée qui risque fort de rester dans les annales de Peyton Place ;-)