Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 779. C'est presque fini

Je crois que vous vous prenez pour plus important que vous n’êtes, Monsieur Peyton. Je ne veux pas vous détruire. En fait, je me fiche complètement de vous et de votre misérable vie.

Episode 779. C'est presque fini
DEVANT LA MAISON DE MANNY AMOS
La voiture de Jack se gare devant la maison. Jack et Betty sortent du véhicule. Jack observe la grande maison d’Amos.
 
JACK
Et dire que c’est mon agence qui lui a vendu cette maison. Allons voir de quoi a l’air ce salopard.
 
Ils traversent l’allée bordée de petits arbustes. On entend la mer rugir à l’arrière de maison.
 
Arrivés devant l’imposante porte d’entrée, ils sont surpris de voir qu’elle s’ouvre. Un homme en costume se tient devant eux. 
 
HOMME
Entrez. Mr Amos vous attend dans le salon.
 
Surpris, Betty et Jack se regardent. Puis ils entrent dans la maison.
 
SALON AMOS
Dans le salon, Amos est assis dans un fauteuil, derrière la grande baie vitrée qui donne sur l’océan. Il a les jambes croisées et fume un cigare. Il sourit lorsque Jack et Betty entrent dans le salon.
 
AMOS
Je vous attendais, mes amis.
 
Jack aperçoit la télévision dont l’écran est fendu. Amos suit son regard.
 
AMOS
C’est le deuxième poste que j’use en moins de dix jours. Je n’aime pas apprendre de mauvaises nouvelles. Imaginez donc ma colère hier soir devant ce mauvais show avec votre mère.
 
JACK
Qui êtes-vous ?
 
AMOS
Un homme déterminé. Voilà qui je suis.
 
JACK
Déterminé à me détruire. Pourquoi ?
 
AMOS (Il rit)
A vous détruire ? Je crois que vous vous prenez pour plus important que vous n’êtes, Monsieur Peyton. Je ne veux pas vous détruire. En fait, je me fiche complètement de vous et de votre misérable vie.
 
JACK
Alors que voulez-vous ? Pourquoi avoir voulu me faire perdre les élections ? Je ne vous connais même pas !
 
AMOS
Vraiment ? L’année dernière, je suis venu vous voir. Vous ne vous rappelez plus de moi ?
 
JACK
Si je dois me rappeler toutes les personnes que je voie dans ma vie…
 
AMOS
Je suis venu vous demander de me vendre le terrain appelé Peyton Creek.
 
JACK
Vous n’êtes pas le seul à le convoiter. Mais il n’est pas à vendre.
 
AMOS
C’est ce que vous m’avez dit à l’époque. J’ai insisté. J’ai beaucoup insisté. Vous êtes un homme coriace, Mr Peyton. J’ai su que je n’avais aucune chance de pouvoir acquérir ce terrain puisque la ville n’avait pas besoin de cet argent. Et je pense que vous aviez d’autres projets pour ce terrain. Alors la seule solution était d’attendre les élections et de vous évincez de la mairie, afin de pouvoir compter sur le nouveau maire pour avoir ce terrain.
 
BETTY
Vous ne m’avez jamais dit pourquoi vous tenez tant à ce terrain.
 
JACK
Je crois savoir pourquoi.
 
AMOS
C’est exact, Monsieur Peyton. Vous savez pourquoi je veux ce terrain. Et vous allez me le donner.
 
JACK
Alors là, vous pouvez toujours courir. Non seulement je ne vous céderai pas ce terrain, mais je vais également porter plainte contre vous pour calomnie.
 
AMOS (Il rit)
Vous pensez qu’une plainte pour calomnie me fait peur ?
 
Amos écrase son cigare dans un grand cendrier et se lève. Il se dirige vers Jack, l’air menaçant.
 
AMOS
Je veux ce terrain et vous allez me le donner.
 
JACK
Plutôt mourir.
 
AMOS
Ce que vous pouvez être mélodramatique ! Si je n’ai pas le terrain, ce n’est pas vous qui allez mourir.
 
Il fait un signe à Michael Chang, qui se trouve près d’une porte. Aussitôt, Chang va dans le couloir et revient avec Rachel Welles.
 
AMOS
C’est elle qui mourra.
 
Jack veut aller près de Rachel, mais Chang se place devant elle.
 
JACK
Rachel !
 
Rachel est totalement apeurée, tandis que Jack est à la fois content de retrouver Rachel, mais aussi désolé de la voir dans les griffes de Chang.
 
AMOS
Alors, Monsieur Peyton ? Ce terrain.
 
Betty s’avance vers Jack.
 
BETTY
Pourquoi ce terrain est-il si important ?
 
AMOS
Dites-le lui, Monsieur Peyton. Allez-y !
 
JACK
Samuel Peyton. La rumeur prétend qu’à l’époque où il a fondé la ville de Peyton Place, il aurait enterré un trésor d’une grande valeur à Peyton Creek. C’est ce qui se dit en tout cas à la mairie. Mais nous avons toujours pensé qu’il s’agissait d’une légende.
 
AMOS
Ce n’est pas une légende. Et j’en ai la preuve.
 
JACK
Libérez Rachel. Elle n’a rien à voir avec tout ceci.
 
AMOS
Ça, c’est vous que le dites. En fait, Mlle Welles est la clé de tout ceci.
 
JACK
Vous dites n’importe quoi.
 
AMOS
Pourtant, c’est la vérité. Elle dit ne rien se rappeler, alors je vais lui rafraichir la mémoire. Et je vais vous raconter toute l’histoire. Je vous dois bien ça.
 
Amos se rassoit et fait un geste en direction du canapé pour que Jack et Betty s’assoient, mais aucun des deux ne bougent. Amos attend un moment avant de prendre la parole.
 
AMOS
Samuel Peyton a enterré un trésor qu’il avait en sa possession. Il conservait le plan de l’endroit dans un petit coffre, avec un autre plan, qui a encore plus de valeur que le trésor en lui-même. Cet autre plan nous donne la preuve que ce trésor enfoui sous Peyton Creek a une valeur inestimable. Car il prouve qu’il s’agit d’un trésor que tout le monde cherche depuis longtemps.
 
JACK
C’est du délire !
 
AMOS
Laissez-moi vous expliquer. En 1811, l’amirauté britannique aurait demandé à un capitaine de ramener la cargaison d’un galion espagnol échoué aux larges des côtes des Bahamas. Cette cargaison était constituée d’un million et demi de dollars en pièces d’argent. Pour protéger ce trésor, ce capitaine l’aurait enterré sur les terres du comté de Clinton, non loin de la frontière canadienne. Mais personne n’a jamais su s’il a été retrouvé.
 
JACK (Il fronce les sourcils)
Attendez, vous êtes en train de prétendre que le fameux trésor de Barbe Noire serait enterré sous Peyton Creek ?
 
Amos ne répond pas, ce qui est une forme d’assentiment. Jack se met à rire.
 
JACK
Vous êtes un grand malade, Amos !
 
AMOS
Dans le coffre refermant le plan de Peyton Creek et l’endroit où le trésor est caché se trouve la lettre ordonnant à Barbe Noire de rapatrier la cargaison espagnole.
 
JACK
Encore une fois, vous délirez, Amos !
 
AMOS
Je ne sais pas comment Samuel Peyton en est venu à avoir ce trésor dans les mains. On ne le saura sans doute jamais, mais le fait est que ce trésor est enterré à Peyton Creek. J’ai passé toute ma vie à rêver de posséder un tel trésor. Je n’ai vécu que pour ça. Tout ce que j’ai pu faire dans ma vie, je l’ai fait en pensant au jour où j’allais tenir ce trésor dans mes mains. Enfin je touche au but.
 
Jack regarde Rachel. Elle est tenue par Chang et elle est terrorisée.
 
JACK
Qu’est-ce que Rachel vient faire dans cette histoire ?
 
AMOS
Il y a treize ans de cela, en 1967 pour être plus précis, Leslie Harrington, le gendre de Martin Peyton, a fait s’échapper de prison Jack Chandler, l’oncle de Rachel Welles. Il avait pour intention d’embaucher Chandler pour tuer le vieux Peyton. Une histoire d’héritage, paraît-il. Chandler a voulu être payé et Leslie croyait s’en tirer à bon compte en donnant le coffre avec le plan qui s’était transmis de Peyton en Peyton. Visiblement, Harrington ne croyait pas à cette histoire de trésor. Le projet de meurtre sur la personne  de Martin Peyton a échoué et Chandler s’est enfuit avec le coffre. Lui croyait au trésor. Il a mis le coffre en sûreté, à la banque. Mais avant d’être arrêté et tué par la police, il a parlé de ce coffre à un camarade de cellule qu’il avait connu en prison. Un certain José Castillo. José travaillait pour moi et l’histoire du trésor est parvenue à mes oreilles. Le seul moyen d’avoir accès au plan était de prendre contact avec la nièce, Rachel. C’est elle qui avait la clé du coffre.
 
JACK
Et José Castillo était…
 
AMOS
Cruz Di Santos. Celui qui allait devenir votre directeur de campagne. C’est moi qui aie eu l’idée. En tant que directeur de votre campagne, il allait pouvoir vous surveiller, épier tous vos faits et gestes. Son but n’était pas de vous faire élire, mais de faire en sorte de vous faire perdre.
 
JACK
C’était un très bon acteur.
 
AMOS
Di Santos a fait la connaissance de Rachel alors qu’elle était avec ce bon à rien de Hopkins. Il l’a charmée et lui a parlé du trésor, en lui faisant croire qu’ils pourraient le chercher tous les deux et s’assurer un avenir. Une fois qu’elle était suffisamment en confiance, elle est allée chercher le coffre à la banque. Di Santos me l’a immédiatement donné. J’ai enfin su où se trouvait le trésor. Et c’est là que j’ai pris contact avec vous. Je voulais faire les choses dans l’ordre et il était important pour moi d’être propriétaire du terrain pour devenir le propriétaire légal de ce qui s’y trouve enterré.
 
Soudain, Rachel se redresse.
 
RACHEL
Je me souviens ! Oui, je me souviens maintenant de tout. Cruz s’était procuré de faux papiers pour moi, au nom de Mira Losco. Nous devions récupérer le trésor et partir en Europe. Il disait que l’Etat allait se l’approprier s’il était au courant. Mais j’ai compris rapidement que tout ceci était faux. Qu’il avait l’intention de me tuer, et que l’on découvre sur mon cadavre les papiers d’une parfaite inconnue. Comme ça, on ne pourrait pas remonter jusqu’à lui. 
 
Elle s’avance vers Amos.
 
RACHEL
Il a compris que j’avais vu clair dans son jeu. Lorsqu’il est venu me voir, je lui ai dit que j’avais écrit une lettre à Clive pour lui dire toute la vérité. Fou de rage, il a cherché la lettre partout. C’est là que je l’ai assommé et que je me suis enfuie. J’ai couru jusqu’à cette maison abandonnée à Handson Falls. J’étais tellement fatiguée que je me suis endormie immédiatement. Lorsque je me suis réveillée, j’avais perdu la mémoire.
 
Rachel pleure.
 
RACHEL
J’ai trahi Clive, je me suis laissée manipuler par Cruz… Comment ai-je pu être aussi stupide !
 
Jack soupire, il se passe une main dans ses cheveux et regarde Amos.
 
JACK
Qu’est-ce que vous comptez faire, maintenant ?
 

A suivre...

Mardi prochain, dans le dernier épisode de la saison 6 des "Plaisirs de l'Enfer"...

JACK
Satisfait ? Maintenant que vous avez ce que vous voulez, vous allez nous libérer ?

AMOS
Pas encore. Je le ferais le moment venu. Nous allons tous nous rendre à Peyton Creek, au cas où vous m’auriez doublé.

JACK
Je ne vous ai pas doublé.

AMOS
Je ne suis pas né de la dernière pluie. Qui me dit que vous avez bien appelé Eddie l’électricien au téléphone. Et pas la police ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 31/07/2015 09:49

Il faut avoir un but dans la vie, qu'ils disaient... Certains c'est de découvrir un trésor, d'autres simplement de pouvoir retrouver leur héros préférés le plus tôt possible :-)

Mr. Peyton 31/07/2015 11:31

Le plus tôt possible, ce sera mardi prochain... sauf que ce sera pour la dernière fois de la saison.
Merci à toi et bon weekend !