Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 778. Une franche explication

Je suis venue te demander de ne pas retirer ta candidature pour l’élection.

Episode 778. Une franche explication
PEYTON PROFESSIONAL – BUREAU DE JACK
Jack Peyton est au téléphone avec Steven Cord. Ce dernier se trouve dans une cabine téléphonique de l’aéroport. Jack est debout devant son bureau.
 
JACK
Je vais la tuer de mes propres mains ! Comment est-ce qu’elle a osé faire une chose pareille ?
 
STEVEN
Elle était à court d’argent.
 
JACK
S’il te plaît Steven, arrête de lui trouver des excuses.
 
STEVEN
Ce n’est pas ce que je fais.
 
JACK
Elle ne va pas s’en sortir comme ça. Je vais la poursuivre en justice.
 
STEVEN
Elle a quitté la ville tôt ce matin.
 
JACK
Tu veux dire qu’elle n’est plus à Paris ?
 
STEVEN
Non. Elle n’est plus en France. Et ne me demande pas où elle est parce que je ne le sais pas.
 
JACK
Tu n’aurais pas dû la laisser partir. Elle doit répondre de ses actes.
 
STEVEN
C’était le deal, Jack. Avouer ses fautes a dû être particulièrement pénible pour elle qui a un égo surdimensionné.
 
JACK
Ce n’est pas une excuse. Si elle pense que je vais lui pardonner…
 
STEVEN
Elle sait que tu ne le feras pas. Nous avons réglé cette affaire. Maintenant, tu es blanchi définitivement de cette histoire de détournement de fonds. Tu vas pouvoir foncer pour les élections.
 
JACK
Tu oublies Betty. Je te rappelle qu’elle est candidate et qu’elle a l’avantage des sondages.
 
STEVEN
Je suis sûr que les sondages vont remonter en ce qui te concerne. Il faut que je te laisse, mon vol vient d’être annoncé.
 
JACK
Je suppose que je dois te remercier…
 
STEVEN
Non, mais j’espère qu’on pourra avoir une discussion à mon retour. Une discussion professionnelle.
 
JACK
Tout va dépendre de Betty, maintenant.
 
Jack raccroche. Il se passe une main dans les cheveux. La porte du bureau est à moitié ouverte et Betty arrive. Elle entre doucement dans le bureau.
 
BETTY
Ta secrétaire n’était pas là.
 
JACK
Entre.
 
Betty parvient près de Jack.
 
BETTY
Je suppose que tu as vu l’émission d’hier soir.
 
JACK
Tu t’attends peut-être à des excuses…
 
BETTY
Non, Jack. Pas d’excuses. Encore une fois Hannah s’est mise entre nous. Elle a fichu une belle pagaille !
 
JACK
Les pagailles, ce sont sa spécialité.
 
BETTY
Nous avons été tous les deux victimes de cette femme.
 
JACK
Je te dois des excuses tout de même, Betty. J’ai vraiment cru que tu étais derrière l’article de James.
 
BETTY
N’en parlons plus. Je suis venue te demander de ne pas retirer ta candidature pour l’élection.
 
JACK
Tu es prête à te battre à armes égales avec moi ?
 
BETTY
Non, je te l’ai déjà dit : je suis prête à abandonner. Je n’ai jamais aimé cette compétition. Et je ne souhaite pas devenir maire. Je crois que je ne l’ai jamais voulu. Tu as le champ libre, Jack.
 
JACK (Il sourit)
Tu penses voter pour moi quand même?
 
BETTY (Elle fait mine de réfléchir)
Uniquement parce que ton seul rival est un vieil homme qui commence à perdre la tête.
 
JACK
Je te jure que j’ai vraiment envie d’étrangler Hannah !
 
BETTY
Elle a été manipulée. Exactement comme moi.
 
JACK (Jack fronce les sourcils)
Je ne comprends pas. En quoi tu as été manipulée ?
 
BETTY
Cet homme, ce… Manny Amos qui a contacté Hannah pour avoir des renseignements sur toi…
 
JACK
Oublie ça. Ce type n’existe pas. C’est encore une affabulation d’Hannah comme excuses à son comportement.
 
BETTY
Oh, je peux t’assurer qu’il existe réellement.
 
JACK
Je pense que c’est James qui a payé Hannah pour avoir les renseignements sur Malooga. N’oublie pas qu’il s’acharnait sur moi depuis de nombreux mois. Il ne voulait pas que je sois réélu.
 
BETTY
Tu n’y es pas, Jack. Je ne sais pas à quel point ton fils est impliqué dans cette histoire, mais c’est bien Manny Amos qui a tiré toutes les ficelles. Nous avons été ses pantins.
 
JACK
Comment peux-tu savoir cela ?
 
BETTY
Parce que je le connais. C’est lui qui payait ma campagne électorale. Il voulait que je me présente contre toi parce que, selon lui, j’étais la seule capable de te battre.
 
JACK
Et tu as été tellement flattée que tu as accepté.
 
BETTY
Je n’étais pas flattée, j’étais blessée. Je te rappelle que tu as rendu public un événement de ma vie particulièrement difficile. Amos a promis de faire de moi le prochain maire de la ville.
 
JACK
Mais pourquoi ? Qu’est-ce que ce type a contre moi ? Je ne le connais même pas !
 
BETTY
Il m’a dit que tu avais ruiné la vie de son père.
 
JACK
Je te promets que je n’ai jamais entendu parler de ce type avant hier soir.
 
BETTY
Peut-être qu’Amos n’est pas son vrai nom.
 
JACK
Betty, je n’ai jamais ruiné la carrière ou la vie de qui que ce soit. Il voulait m’évincer de la mairie pour un autre prétexte.
 
BETTY
Il souhaitait avoir un terrain qui appartient à la ville. Peyton Creek.
 
JACK
Ce vieux terrain ? Pourquoi ?
 
BETTY
Il n’a pas voulu me le dire.
 
Il saisit son manteau.
 
JACK
Eh bien, il va me le dire, à moi !
 
Il s’en va, laissant Betty dans le bureau, puis revient sur ses pas, penaud.
 
JACK
Il habite où, ton gars ?
 
BETTY (Elle sourit)
Je te le dirais en chemin. Je viens avec toi.
 
A suivre...

Vendredi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

AMOS
C’est le deuxième poste que j’use en moins de dix jours. Je n’aime pas apprendre de mauvaises nouvelles. Imaginez donc ma colère hier soir devant ce mauvais show avec votre mère.

JACK
Qui êtes-vous ?

AMOS
Un homme déterminé. Voilà qui je suis.

JACK
Déterminé à me détruire. Pourquoi ?

AMOS (Il rit)
A vous détruire ? Je crois que vous vous prenez pour plus important que vous n’êtes, Monsieur Peyton. Je ne veux pas vous détruire. En fait, je me fiche complètement de vous et de votre misérable vie.

JACK
Alors que voulez-vous ? Pourquoi avoir voulu me faire perdre les élections ? Je ne vous connais même pas !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 28/07/2015 09:28

Ben voilà qu'on recommence à respirer ! La raison semble revenir chez nos héros préférés... (tristounet quand même, ça sent un peu la fin de la saison :-( )

Mr. Peyton 30/07/2015 16:51

Oui, les héros semblent avoir compris une chose : unis nous résistons, divisés nous perdons ;-)