Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 776. Appel longue distance

Je me fiche pas mal de cette ville. Mes préoccupations sont tout autres. Je veux retrouver Steven et mon fils, et vivre comme avant.

Episode 776. Appel longue distance

 

MAISON DES CORD
Betty prépare à manger. On la voit couper des carottes, mettre les carottes dans la casserole, remuer la casserole, se servir un verre de vin blanc, le gouter… Puis elle sort du placard trois assiettes, par habitude. Elle se souvient alors qu’elle est seule, pose les assiettes sur le plan de travail et s’assoit à la table. Elle pose ses deux mains sur son visage et pleure doucement.
 
Paula Dixon est dans le jardin, près de la porte donnant sur la cuisine des Cord. Elle porte un panier, elle regarde par la fenêtre et voit Betty en train de pleurer. Elle frappe à la porte.
 
Betty se redresse et essuie ses larmes avec une serviette.
 
BETTY
C’est ouvert !
 
Paula entre. Elle tient dans la main un panier en osier.
 
PAULA
Salut. J’ai fait trop de muffins ce matin. J’ai pensé que ça te dirait d’en manger un.
 
BETTY
Brian les adore.
 
PAULA
Il en a mangé deux avant d’aller à l’école.
 
BETTY
Tu ne le gâtes pas trop, j’espère…
 
Il y a beaucoup de tristesse dans la voix de Betty. Comme si elle s’était résolue à son malheur.
 
PAULA (Elle pose le panier sur la table et va se servir un café)
Je ne te demande pas comment tu vas. Il suffit de voir ta tête…
 
BETTY
Comment veux-tu que j’aille bien ! Mon mari est parti je ne sais pas où ; mon fils ne veut plus me parler… Tout va de travers.
 
PAULA
J’ai pensé que tu pourrais venir avec moi chercher Brian à l’école, et qu’on irait manger un morceau au Cider Barrel.
 
BETTY (Elle secoue la tête)
Il ne voudra pas me voir. Et je ne supporterais pas le voir me rejeter.
 
PAULA
Betty, tu es en train de te morfondre. Tu me fais peur.
 
BETTY
Qu’est-ce que tu veux que je fasse, Paula ? Je…
(Elle se met de nouveau à sangloter)
Je n’ai plus rien.
 
PAULA
Arrête cette stupide campagne électorale… Il n’est peut-être pas trop tard pour toi et Steven.
 
BETTY
J’ai bien peur que si. J’ai bien l’intention d’arrêter. Mais le plus drôle dans cette affaire, c’est que Jack aussi. Il m’a dit qu’il allait annoncer officiellement son retrait demain.
 
PAULA
Il ne restera plus que le vieux Swanson en course. Et il a déjà 78 ans. Il est crédité de moins d’un pour cent dans les sondages. La ville court à sa ruine.
 
BETTY
Je me fiche pas mal de cette ville. Mes préoccupations sont tout autres. Je veux retrouver Steven et mon fils, et vivre comme avant.
 
Paula pose une main sur l’épaule de Betty.
 
PAULA
Je suis sûre que ça va s’arranger.
 
Le téléphone sonne. Betty se lève pour aller répondre, après avoir reniflé dans sa serviette. Elle décroche le téléphone mural qui se trouve à l’entrée de la cuisine.
 
BETTY
Allô.
(Son visage s’anime)
Steven ! Oh, mon Dieu… mais où est-ce que tu es ? Je me…
(Elle écoute Steven parler)
Quoi ?... Mais pourquoi ?
(Steven dit encore quelque chose)
Allô ?... Allô !!
 
Il a raccroché. Pendant l’appel, Paula (intriguée) s’est avancée vers Betty.
 
PAULA
Que se passe-t-il ?
 
BETTY
C’était Steven.
 
PAULA
Où est-il ?
 
BETTY
Il ne me l’a pas dit.
 
PAULA
Pourquoi a-t-il appelé ?
 
BETTY
Il veut que je regarde l’émission de Tyrone Dervish sur la chaîne locale ce soir.
 
PEYTON PROFESSIONAL – BUREAU DE JACK
Jack Peyton travaille sur un dossier lorsque l’interphone bourdonne. Il soupire et appuie sur le bouton.
 
JACK
Quoi ?
 
MARNIE
Mme Peyton est ici. Elle veut vous voir.
 
JACK (Surpris)
Lisa ?
 
Il entend du bruit dans l’interphone et se redresse en se demandant ce qu’il peut bien se passer dans le bureau de la secrétaire.
 
MARNIE (off)
Ne touchez pas à ça !!
 
Encore un bruit, puis :
 
LISA (off)
Oui, c’est moi. Il faut que je te parle.
 
Encore un bruit, puis :
 
MARNIE (off)
Je vous ai dit de me rendre ça !! Vous allez…
 
JACK (Il soupire)
Entre Lisa, avant que tu ne tues ma secrétaire… ou qu’elle ne te tue ! Je préfèrerais la deuxième solution, mais je ne veux pas prendre de risques.
 
Lisa entre et va se planter devant Jack.
 
LISA (Elle semble déterminée)
Il faut que je te parle !
 
JACK
C’est ce que j’ai cru comprendre, en effet.
 
LISA
C’est au sujet de Mary.
 
JACK (A moitié surpris et en colère)
Tu as fait le chemin du manoir jusqu’ici pour me parler de Mary ?
 
LISA
Ça ne peut plus durer comme ça, Jack. Elle est odieuse avec moi.
 
JACK
Et tu ne t’es pas dit que si elle est odieuse avec toi, c’est peut-être pour une bonne raison ?
 
LISA
Je ne vois pas ce que tu veux dire.
 
JACK
Ce que tu peux être de mauvaise fois ! Si elle est odieuse avec toi, ce n’est pas parce que toi, tu es odieuse avec elle ?
 
LISA
Je ne te permets pas !
 
JACK
Lisa, tu n’arrêtes pas de lui donner des ordres, de la rabrouer à la moindre occasion. Mary fait du bon travail. Je ne pourrais pas me passer d’elle. Par contre, de toi…
 
Il laisse sa phrase en suspend. Mais Lisa a bien compris ce qu’il voulait dire.
 
LISA
Où veux-tu en venir ?
 
JACK
A rien. Lisa, je vais encore une fois te le redire : trouve-toi un travail. Tu ne fais rien de la journée, pas étonnant que tu passes tes nerfs sur Mary. Laisse-là tranquille et va te chercher un emploi !
 
Lisa est vexée et le montre.
 
LISA
Tu ne comprends décidément rien !
 
Elle s’en va en claquant la porte, au grand soulagement de Jack. A cet instant, la ligne privée de son téléphone se met à sonner. Il va décrocher.
 
JACK
Jack Peyton à l’appareil.
 
STEVEN
Jack, c’est Steven.
 
JACK (Peu amène, il laisse passer un silence)
Qu’est-ce que tu veux ?
 
STEVEN
Il faut que tu regardes l’émission de Dervish sur la télé locale, ce soir. C’est important.
 
JACK
Steven, je n’ai pas le temps de…
 
STEVEN
Fais ce que je te dis !
 
Steven raccroche sans plus d’explication, laissant Jack perplexe.
 

A suivre...

Mardi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

Bienvenue au Tyrone Dervish Show. Chers téléspectateurs, installez-vous bien confortablement dans vos canapés. L’émission que nous allons vous diffuser ce soir est exceptionnelle. Vous l’avez remarqué, nous ne sommes pas sur le plateau de l’émission, à Boston. Mais à des milliers de kilomètres de notre bonne vieille Amérique. Dans un souci d’éthique, nous ne pouvons vous révéler l’endroit exact, et vous comprendrez mieux pourquoi après avoir entendu les propos de notre invitée exceptionnelle. Ce soir, nous recevons Mme Hannah Cord.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 21/07/2015 08:57

Nous on sait ! Vous êtes à Paris :-DD
Mais au fait, pourquoi Paula ne se présenterait-elle pas aux élections ? Elle a l'air concernée par le sort de la ville...

Mr. Peyton 21/07/2015 18:17

Bah, ça c'est juste une idée qui n'a pas traversé la tête de l'auteur hihihi :-)