Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 758. Immaculée

C’est nous même qui nous forgeons. Avec nos propres armes. Si vous n’aimez pas qui vous êtes, alors détruisez ce qui cloche chez vous et rebâtissez-le en mieux.

Episode 758. Immaculée

 

SQUARE DE PEYTON PLACE
Emmitouflé dans son manteau, les mains dans les poches, James Peyton marche le long de l’allée dégagée de neige. Autour de lui, arbres dénudés, kiosque à musique, statue de Samuel Peyton… tout est recouvert d’un blanc manteau.
Il parvient près du kiosque à musique. Il est désert. Il s’assit sur les marches du kiosque à même la neige, sans avoir peur de prendre froid.
Il contemple un instant le square blanc et désert. Puis son visage se contracte. Il pose ses coudes sur ses genoux et se couvre le visage de ses deux mains.
Il pleure bruyamment, secoué de spasmes.
On entend des pas dans la neige, qui s’approchent. James ne les entend pas. C’est Selena Cross. Le visage inquiet, elle s’approche de James.
 
SELENA
James ?
 
James entend Selena. Il sursaute et sèche maladroitement ses larmes avec ses deux mains. Il tente de prendre une certaine contenance.
 
JAMES
Selena… Je ne t’ai pas entendu arriver.
 
SELENA
Que se passe-t-il ?
 
JAMES
Je me promenais.
 
SELENA
N’allez pas me faire le coup de la poussière dans l’œil !
 
James sourit faiblement.
 
JAMES
On ne te la fait pas, à toi !
 
Selena s’assoit juste à côté de lui, sur la marche neigeuse.
 
JAMES
Tu vas attraper froid.
 
SELENA
Pas plus que vous.
 
JAMES
J’oubliais… T’es une dure à cuire…
 
SELENA
Est-ce que vous voulez m’en parler ?
 
JAMES
Te parler de quoi ?
 
SELENA
Je ne sais pas… de la guerre froide avec l’Union Soviétique, du dernier disque des Bee Gees… ou bien ce qui ne va pas dans votre vie.
 
JAMES
Je suis un lâche, Selena.
 
SELENA
Je ne crois pas, non. Vous pensez l’être, mais vous ne l’êtes pas.
 
JAMES
Comment peux-tu en être si sûre ?
 
SELENA
Parce que je vous connais bien. Vous êtes maladroit, un peu naïf, parfois franchement agaçant, mais pas lâche.
 
JAMES (Ironique)
Je te remercie pour tous ces compliments.
 
SELENA
On ne va pas se jouer la grande scène du deux.
 
JAMES
Non, assez de larmes pour aujourd’hui.
 
SELENA
Alors… dites-moi pour quoi ces larmes… ou pour qui.
 
JAMES
Pour moi. Je ne supporte plus celui que je suis devenu.
 
SELENA
C’est nous même qui nous forgeons. Avec nos propres armes. Si vous n’aimez pas qui vous êtes, alors détruisez ce qui cloche chez vous et rebâtissez-le en mieux.
 
JAMES
De ton point de vous, tout paraît toujours facile.
 
SELENA
Parce que ça l’est. Regardez-moi. J’aurais eu mille fois l’occasion de péter un câble avec ma vie. Mais je m’en sors, parce que je me construis intérieurement.
 
JAMES (Il regarde Selena avec intensité)
Je n’ai jamais rencontré une fille aussi mature pour son âge.
 
SELENA
J’espère que c’est un compliment !
 
JAMES (Il rit)
C’en est un. Merci Selena.
 
SELENA (Elle hausse les épaules)
De quoi ?
 
JAMES
D’être là… D’être toi.
 
 
WHITE RIVER - HOTEL PREMIUM CHAMBRE DE RACHEL
Rachel arpente la pièce, très nerveuse. Elle espère tellement la venue de Clive ! Tout en marchant, elle se ronge les ongles. On frappe à la porte et elle se précipite pour ouvrir. La déception se lit sur son visage lorsqu’elle voit Jack devant elle.
 
JACK (Après un moment de silence)
Vous ne m’invitez pas à entrer ?
 
RACHEL
Je ne préfère pas, Jack.
 
Jack joue avec son chapeau en cherchant ses mots.
 
JACK
J’ai… j’ai résisté longtemps à la tentation de venir vous voir. Mais je n’ai pas pu me résigner à vous laisser seule.
 
RACHEL
Il va pourtant le falloir. Comment m’avez-vous retrouvée ?
 
JACK
Je savais que vous étiez partie pour voir cet homme… Celui que la police a retrouvé et qui a partagé votre vie. Et White River est une ville encore plus petite que Peyton Place, je n’ai donc eu aucun mal à vous trouver.
 
Il fait une pause, puis dit :
 
JACK
Rachel, laissez-moi vous aider à affronter cette épreuve.
 
RACHEL
Je ne peux le faire que seule.
 
JACK
J’ai peur pour vous. Vous retrouvez ici ne m’a pris que cinq minutes. Alors, s’il y a un tueur à vos trousses… Je sais que vous êtes venu voir ce Clive Hopkins. Je veux être avec vous quand ça arrivera.
 
RACHEL
C’est déjà arrivé, Jack. Et je lui ai demandé de venir me voir ici.
 
JACK
Rachel, c’est de l’inconscience. Si jamais…
 
RACHEL (Elle l’interrompt)
Jack, s’il vous plaît. Si Clive vient et qu’il vous voit ici, il va faire demi-tour. Ne gâchez pas la chance que j’ai de connaître mon passé.
 
JACK
Je… je ne veux pas vous perdre. Je vous aime, Rachel.
 
RACHEL (Emue)
Voilà une phrase qu’il me plaira d’entendre d’ici quelques temps, lorsque je reviendrais à Peyton Place.
 
JACK
Vous reviendrez, n’est-ce pas ?
 
RACHEL
Oui, je reviendrais Jack.
 
JACK
Promis ?
 
RACHEL
Promis. Mais je vous en prie, laissez-moi maintenant. Vous avez une élection qui vous attend. Utilisez toute votre énergie à la gagner.
 
A contre cœur, Jack fait demi-tour et s’en va.
Toujours aussi nerveuse, Rachel fait les cents pas. On frappe de nouveau à la porte.
Contrariée, Rachel pense qu’il s’agit de Jack qui revient. Elle ouvre grand la porte et s’apprête à parler, lorsqu’elle voit devant elle Clive Hopkins
 

A suivre...

Vendredi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

RACHEL
Je te remercie d’être venue.

CLIVE
Je ne sais pas pourquoi je suis venu, en fait.

RACHEL
Parce que tu as des choses à me dire. Je… je ne sais rien de toi, mais j’ai le sentiment que je peux te faire confiance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 19/05/2015 08:26

James ne pourrait être plus juste : merci Selena, merci d'être là pour lui...
Trop mignons ces jeunes (petite larme qui rejoint celles de James)

Mr. Peyton 19/05/2015 18:25

Il faut dire aussi que Selena inspire beaucoup l'auteur ;-)