Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 757. Encore un sale coup !

Aujourd'hui, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

"...Au bout de cet Océan immense, il y a des terres. Celles qu’on ne peut voir d’ici. Je compare l’infini de la mer à ce que je dois accomplir. Ce que je n’ai pas encore et que je veux tellement. Et je me dis qu’un jour, j’atteindrais les terres de l’autre côté de l’Océan. Et c’est vous, Betty, qui allait me faire atteindre ces terres."

Episode 757. Encore un sale coup !
MAISON DE MANNY AMOS - SALON
Manny Amos regarde par la grande baie vitrée la neige tomber sur l’Océan Atlantique. Betty est à l’opposé de la pièce, près de la porte d’entrée. On devine qu’elle vient d’arriver.
 
MANNY
Je ne me lasse pas de cette vue.
 
BETTY
Elle est plus belle en été.
 
MANNY
Pas pour moi. J’ai toujours aimé les temps froids. Et Regarder l’horizontal infini de la mer me procure un sentiment de paix.
 
Betty s’approche de la baie.
 
MANNY
Contemplez l’infini, Betty. Que voyez-vous ?
 
BETTY (Elle hausse les épaules)
L’infini.
 
MANNY
Pour moi, cela a une signification. Au bout de cet Océan immense, il y a des terres. Celles qu’on ne peut voir d’ici. Je compare l’infini de la mer à ce que je dois accomplir. Ce que je n’ai pas encore et que je veux tellement. Et je me dis qu’un jour, j’atteindrais les terres de l’autre côté de l’Océan. Et c’est vous, Betty, qui allait me faire atteindre ces terres.
 
BETTY
J’ai bien peur de ne pas être la personne qu’il vous faut.
 
MANNY (Il quitte des yeux le paysage pour regarder Betty)
Que voulez-vous dire ?
 
BETTY
Je veux dire que je retire ma candidature.
 
MANNY
Nous avons un contrat, Betty.
 
BETTY
C’est un contrat qui nous lie uniquement si je deviens maire de Peyton Place. Comme ce ne sera pas le cas, le contrat est caduc.
 
MANNY
Puis-je savoir ce qui vous a fait changer d’avis ?
 
BETTY
Des raisons personnelles.
 
MANNY
Eh bien, j’en suis désolé. J’avais beaucoup investit dans ce projet.
 
BETTY
Je sais, et je vous en suis reconnaissante.
 
MANNY
Jack Peyton a une nouvelle fois gagné.
 
Il laisse passer un silence, puis se replonge dans la contemplation de l’océan sous la neige.
 
MANNY
Quelque part, je vous envie.
 
BETTY
Pourquoi ?
 
MANNY
Pour être aussi calme. Je trouve que vous réagissez plutôt bien à l’attaque.
 
BETTY (Elle fronce les sourcils)
Je ne comprends pas.
 
MANNY
Eh bien, c’est tout de même la deuxième fois que Jack Peyton vous fustige.
 
Voyant le visage incrédule de Betty, il feint la surprise.
 
MANNY
Vous n’êtes pas au courant ?
 
Il se dirige vers la table du salon, saisit le Clarion et le montre à Betty.
 
MANNY
C’est l’édition de ce matin.
 
Betty regarde la première page du Clarion et n’en croit pas ses yeux. On y voit une photo d’elle. Au-dessus de la photo, le titre principal :
 
« BETTY ANDERSON CORD, UNE FEMME QUI NE SAIT PAS CE QU’ELLE VEUT »
 
MANNY
Cet article vous calomnie. Il répertorie tous vos actes manqués : ça commence par votre mariage raté avec Rodney Harrington, votre mariage avorté avec  Jack Peyton, les difficultés que vous avez eu avec Steven lors de votre premier mariage… Jack Peyton n’y a pas été de main morte, je dois dire.  L’article explique que vous voir à la tête de la ville pourrait la ruiner parce que vous n’êtes pas émotionnellement stable.
 
BETTY (Elle crache plus qu’elle ne parle)
L’immonde salopard !
 
MANNY
Il est dommage que vous laissiez tomber l’élection. Avec cet article, les habitants qui vous connaissent ne verront que vos valeurs, et ils en voudront à Peyton d’avoir sorti cet article. Ils ne seront pas dupes. Ils verront là l’acte d’un candidat désespéré.
 
BUREAU DU CLARION
Betty jette l’exemplaire du Clarion sur la table de travail de James, qui sursaute.
 
BETTY
Tu peux m’expliquer ?
 
JAMES
Je suis désolé, Betty.
 
BETTY
Pas autant que moi ! Qu’est-ce qu’il s’est passé dans ta tête pour écrire de telles âneries !
 
JAMES
Je… Il y a une raison. Je ne l’ai pas fait de gaité de cœur, si c’est ce que tu crois.
 
BETTY
Ce que je crois, c’est que le fils vaut le père. Toi et Jack, vous êtes deux belles ordures.
 
JAMES
Ce n’est pas ce que tu crois…
 
BETTY
Tu diras à ton père que j’avais l’intention de retirer ma candidature. Mais maintenant, je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour détruire Jack. Je vais lui faire mordre la poussière. Et attends-toi à avoir mon avocat dans ton bureau dès aujourd’hui, parce que je porte plainte contre le Clarion pour calomnie.
 
Elle ne laisse pas le temps à James de répondre et s’en va en claquant la porte.
 
 
MAISON DES PEYTON - SALON
Jack est debout devant la cheminée. Il observe les bûches se consommer. Les flammes se reflètent dans son regard. Il semble réfléchir. Lisa entre avec le Clarion dans la main. Elle est surprise de le voir ici.
 
LISA
Tiens, tu n’es pas à la recherche de ta petite protégée ?
 
JACK
Ferme-la !
 
Lisa soupire et s’approche de Jack.
 
LISA
Tu tiens à elle, n’est-ce pas ?
 
JACK
En quoi cela te regarde ?
 
LISA
Jack, je suis sérieuse là.
 
JACK
Je… je crois que je suis amoureux d’elle. Elle est à White River et je ne sais pas si je dois aller la rejoindre.
 
LISA
Laisse-la, Jack. Elle a besoin d’être seule et elle a besoin d’avoir des réponses à ses questions. Elle se cherche. Elle est en quête de son identité et lorsqu’elle aura mis de l’ordre dans sa tête, et si elle t’aime, elle reviendra.
 
Jack regarde Lisa comme s’il la voyait pour la première fois.
 
JACK
Vous n’êtes pas Lisa Peyton ! Qui que vous soyez, ne sortez pas de ce corps !
 
Lisa se met à rire de la plaisanterie. Puis elle lui tend le Clarion.
 
LISA
Tiens, lis ça. Ça va te remonter le moral.
 
Jack parcourt rapidement l’article sur Betty.
 
JACK
Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de James pour qu’il agisse de la sorte ?
 
LISA
Je m’inquiète pour lui. Il est perturbé en ce moment.
 
JACK
En tout cas, Betty va penser que je suis derrière tout ça.
 
LISA
Ennemis un jour… ennemis toujours.
 

A suivre...

Mardi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

JAMES
Je suis un lâche, Selena.

SELENA
Je ne crois pas, non. Vous pensez l’être, mais vous ne l’êtes pas.

JAMES
Comment peux-tu en être si sûre ?

SELENA
Parce que je vous connais bien. Vous êtes maladroit, un peu naïf, parfois franchement agaçant, mais pas lâche.

JAMES (Ironique)
Je te remercie pour tous ces compliments.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 15/05/2015 09:01

Et ben ! Etonnant de voir Jack avouer spontanément à Lisa (oui, LISA !!!) qu'il aime Rachel. Ah mais oui, c'est vrai qu'il ont eu été très proches tous les deux... mais quand même, ça fait drôle

Mr. Peyton 15/05/2015 09:12

C'est parce qu'il est amoureux qu'il se confie à Lisa. Quand on est amoureux, on a parfois des réactions autres que les réactions habituelles. Et puis, il est inquiet pour Rachel et il sent le besoin de se confier. Bah comme il n'y avait que Lisa dans la pièce, c'était mieux que de parler au buffet ou au canapé :-))