Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 753. L'ennemie frappe à la porte

Aujourd'hui, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

"C’est donc cette arriviste de Betty Cord qui va devenir maire de Peyton Place. La ville court à sa catastrophe. Elle n’y connaît rien en politique. Les habitants de cette ville devraient au moins s’en rendre compte."

Episode 753. L'ennemie frappe à la porte
PEYTON PROFESSIONNAL, BUREAU DE JACK PEYTON
Jack est avec Cruz Di Santos. Jack est debout devant la fenêtre, tandis que Cruz est assis devant le bureau.
 
CRUZ
Ça se présente très mal, Jack. Les sondages sont en bernes.
 
JACK
Betty ?
 
CRUZ
Elle part favorite. Les gens ont aimé son discours. Ils vous en veulent. Non seulement à cause de cette histoire de détournement de fonds, mais aussi parce que vous avez voulu salir la réputation d’une femme qui est née et a toujours vécu dans cette ville.
 
JACK
Y a-t-il encore une chance ?
 
CRUZ
Très franchement, Jack, je suis très pessimiste.
 
JACK (D’une voix amère)
C’est donc cette arriviste de Betty Cord qui va devenir maire de Peyton Place. La ville court à sa catastrophe. Elle n’y connaît rien en politique. Les habitants de cette ville devraient au moins s’en rendre compte.
 
CRUZ
Les habitants de cette ville voient surtout ce qui est en surface.
 
JACK
Nous n’allons pas déclarer forfait, Cruz. On va se battre.
 
CRUZ
J’aime votre combativité et votre optimisme.
 
JACK
Et j’en demande autant à mon directeur de campagne. Alors arrêtez d’être défaitiste. Il reste encore quatre semaines avant l’élection. En quatre semaines, tout est possible.
 
L’interphone bourdonne. Jack appuie sur le bouton.
 
JACK
Je suis en réunion, Marnie !
 
MARNIE
Betty Cord est ici, Monsieur. Elle veut vous voir et je crois qu’elle n’a pas l’intention de partir avant.
 
Jack retire son doigt du bouton de l’interphone et se tourne vers Cruz en souriant.
 
JACK
L’ennemie est à la porte, Cruz… Voyons voir ce qu’elle veut.
 
Jack ouvre la porte et aussitôt une dispute déjà démarrée se fait entendre.
 
MARNIE
Je vous ai dit…
 
BETTY
… Et moi je vous dis que je…
 
Betty s’aperçoit de la présence de Jack et se tait.
 
JACK (Il sourit)
Eh bien… tant d’efforts pour me voir. Ça mérite que je te consacre un instant.
 
Il s’écarte pour faire entrer Betty dans le bureau. Cruz se lève de son siège en voyant Betty entrer.
 
JACK
Je te présente mon directeur de campagne, Cruz Di Santos.
 
Betty ignore royalement Cruz et se tourne vers Jack.
 
BETTY
Je dois te parler.
 
JACK
C’est bien pour cela que tu es là. Alors vas-y, je t’écoute.
 
BETTY (Elle jette un regard vers Cruz, puis se tourne vers Jack)
En privé.
 
CRUZ
Je vais aller travailler sur notre projet, Jack. Je vous rappelle cet après-midi.
 
Cruz sort de la pièce.
 
SECRETARIAT DU BUREAU DE JACK
Cruz ferme la porte et hésite un instant, comme s’il réfléchissait. Puis il va vers Marnie.
 
CRUZ
Marnie, vous conduisez bien une Ford verte ?
 
MARNIE
Oui, Monsieur.
 
CRUZ
En regardant par la fenêtre tout à l’heure, il me semble avoir vu une Ford verte sur le parking avec des phares allumés.
 
MARNIE
Mon Dieu, ce que je peux être distraite. Vous êtes sûr qu’il s’agit de ma voiture ?
 
CRUZ
Pas vraiment, mais je serai vous, j’irais vérifier avant que la batterie ne rende l’âme. Si vous voulez je peux rester ici en attendant, pour répondre au téléphone.
 
Marnie saisit son sac et se lève de sa chaise rapidement.
 
MARNIE
C’est très gentil à vous, Monsieur Dos Santos.
 
Cruz ne relève pas l’erreur sur son nom. Il attend que Marnie soit partie et, désormais seul dans le bureau de la secrétaire, il colle son oreille contre la porte du bureau de Jack.
 
BUREAU DE JACK
Jack est assis à son bureau d’une manière décontractée tandis que Betty est debout en face de lui, penchée vers le bureau.
 
BETTY
Je veux que tu reprennes Steven comme avocat.
 
JACK
Tu veux beaucoup de choses en ce moment. Le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.
 
BETTY
Steven n’a rien à voir dans cette histoire.
 
JACK
Je mets les Cord dans le même sac. Comment peux-tu penser que je vais rester au Cabinet Cord alors que la femme du principal associé se présente contre moi à l’élection ! Cela n’aurait pas de sens.
 
BETTY
Steven va perdre une bonne partie de son chiffre d’affaires.
 
JACK
Dis à Steven que la prochaine fois qu’il veut quelque chose, qu’il m’en parle, au lieu d’envoyer sa femme.
 
BETTY
Steven ne sait pas que je suis ici. Je te le répète Jack, il n’a rien à voir avec ça. Laisse-le en dehors de nos histoires.
 
JACK
C’est trop tard Betty. Tu as décidé de te battre contre moi dans cette élection, il est donc évident que ton mari ne peut plus représenter mes intérêts. Tu aurais dû y penser avant de vouloir devenir maire.
 
BETTY
Je n’ai jamais voulu devenir maire, Jack.
 
JACK
Parce que tu t’es présentée au poste uniquement pour voir si la couleur de ton rouge à lèvres ressortait bien à l’écran ?
 
BETTY
Tu sais très bien pourquoi je me suis présentée. Tu m’as humiliée en public en sortant mon histoire d’adolescente avec Rodney.
 
JACK
Il ne fallait pas commencer.
 
BETTY
Tu peux croire ce que tu veux, Jack. Mais ce n’est pas moi qui aie sorti cette histoire de Malooga à la presse. James pourrait te le dire.
 
JACK
James… Il veut ma peau. Il va finir par l’obtenir. Je ne lui fais pas confiance. Pas plus que je ne te fais confiance.
 
BETTY
Donc, tu ne vas pas changer d’avis.
 
JACK (Ironique)
A propos de Steven ?.... Laisse-moi réfléchir... Non.
 
Betty s’apprête à s’en aller quand Jack la retient.
 
JACK
A moins que…
 
Betty, qui était déjà près de la porte, se retourne vers lui.
 
JACK
A moins que tu retires ta candidature. Alors je te fais la promesse que je reviens chez Steven.
 
BUREAU DU SECRETARIAT DE JACK
Cruz retire son oreille de la porte. Il a tout entendu.
 
MAISON DE MANNY AMOS - SALON
Manny est assis sur le canapé, près de la grande baie vitrée. Il est au téléphone avec Cruz.
 
MANNY
Tu es sûr d’avoir bien entendu ?
 
CRUZ
Oui, Monsieur.
 
MANNY
Il ne faut pas que Betty Cord lâche l’affaire. Il faut trouver un moyen pour qu’elle ne fléchisse pas et qu’elle aille jusqu’au bout. Il faut qu’elle devienne maire de cette maudite ville, tu entends ! Trouve un moyen pour qu’elle refuse la proposition de Peyton !
 

A suivre...

Mardi prochain dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

CLIVE
C’est pour quoi ?

BILLY
Lieutenant Chambers, de la police du comté de Peyton. Et voici l’agent Hayes.

CLIVE (Peu amène)
Qu’est-ce que vous me voulez ? Je suis clean.

BILLY (Il sort de sa poche la photo de Rachel)
Connaissez-vous cette femme ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 02/05/2015 20:48

Euh, Jack... juste pour dire... est-ce vraiment la seule chose qui compte dans la fonction de maire, s'y connaître en politique ? Quelques petites notions de management ne seraient-elles pas aussi utiles ?
Enfin, comme toujours c'est la vision de Mme Michu :-D

Mr. Peyton 05/05/2015 18:27

Ah, Mme Michu a une vision très juste des choses ;-)
Le problème, c'est que Jack se disperse de trop. Entre sa fonction de maire, sa société immobilière, la Fabrique Peyton... on se demande s'il prend le temps de dormir...