Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 751. La grande scène

Aujourd'hui, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

"Nous allons tout perdre dans cette affaire. Tu ne te rends pas compte ! Nous allons tout perdre ! "

Episode 751. La grande scène
UNIVERSITE DE NEW YORK - DANS UN BUREAU
Il s’agit d’une salle de documentation, avec de nombreuses armoires contenant des livres. Billy Chambers et Ellen Hayes sont assis côte à côte à un bureau. Billy prend un livre sur une pile de livres.
 
BILLY (En ouvrant le livre)
Le dernier, Ellen… le dernier. Après on rentre à la maison.
 
ELLEN
Je sais que tu n’es pas très chaud pour continuer cette enquête.
 
BILLY
Je pense juste qu’on perd notre temps. On devrait retourner à Peyton Place pour enquêter. Je reste persuadé que Peyton était peut-être la cible de la tentative de meurtre. Avec toutes les personnes qu’il s’est mis à dos, avoue que mon hypothèse tient la route.
 
ELLEN
Cette Rachel Welles m’intrigue. Tu oublies l’arme qu’elle portait dans son sac. Si elle l’avait pour se défendre, c’est que quelqu’un voulait l’attaquer.
 
BILLY
Tu es encore jeune dans le métier, Ellen. Tu sors à peine de l’école de police. Mais lorsque tu auras acquis de l’expérience, tu sauras que les choses les plus évidentes…
 
ELLEN (Elle l’interrompt)
Je l’ai…
 
BILLY (Il secoue la tête)
Non, il te faudra encore quelques années pour…
 
ELLEN
Billy. Je parlais du fameux Clive. Je l’ai trouvé !
 
Elle montre à Billy la photo sur le livre de fin d’année. Elle porte la légende « Clive Hopkins » et le portrait ressemble à celui décrit par le serveur à Boston.
 
MAISON DES CORD
Des journalistes sont amassés autour de la maison.
 
MAISON DES CORD - SALON
Adossée à la porte d’entrée, Betty Cord regarde Steven. Après un silence, elle se dirige vers lui.
 
BETTY
Brian est dans sa chambre ?
 
Steven se lève d’un bond de son fauteuil.
 
STEVEN
C’est tout ce que tu as à me dire ? Me parler de Brian ? Savoir s’il est dans sa chambre ? Me parler comme si de rien n’était !
 
BETTY (Elle fait un pas vers son mari)
Je vois que tu es au courant…
 
STEVEN (En colère, il montre du doigt la fenêtre donnant sur le dehors)
Au courant ? Tu me crois assez stupide pour croire que ces gens dehors sont là uniquement pour admirer l’allée de notre jardin !
 
BETTY
Je sais que ça a dû te causer un choc.
 
STEVEN
Le mot est trop faible, Betty. Comment est-ce que tu as pu faire une chose pareille sans m’en parler !
 
BETTY
J’étais en colère. Il faut me comprendre…
 
STEVEN
Et moi, est-ce que tu me comprends ? Tu pars en guerre contre le plus gros client de mon cabinet !
 
BETTY
Ma décision n’a rien à voir avec toi.
 
STEVEN
Oh que si ! Parce que figure-toi que Jack me laisse tomber !
 
BETTY (Elle se mord les lèvres)
Je suis désolée, Steven.
 
Très en colère, Steven se frappe les mains sur son pantalon.
 
STEVEN
Désolée… c’est tout ! Tu es… désolée de savoir que j’ai perdu mon plus gros client par ta faute.
 
BETTY
Tu n’es pas juste.
 
STEVEN (Il hurle tellement qu’il en postillonne)
C’est toi qui n’es pas juste ! Bon sang ! Tu m’avais dit que tu n’allais pas te présenter à cette foutue élection ! Et maintenant, tu… tu me mets dans une situation impossible à gérer.
 
BETTY
Je t’assure que ça ne devait pas se passer de cette façon. Je ne voulais pas me présenter, mais il faut que tu comprennes que Jack m’a poussée à bout. Il m’a humiliée en public. Je ne pouvais pas laisser passer ça.
 
STEVEN
Betty, je t’avais dit pourtant qu’on allait au-devant de gros problèmes si tu te portais candidate. Résultat : Jack fiche le camp et je perds près de 50 % de mon chiffre d’affaires !
 
BETTY
Je… je n’avais pas vu cela de cette façon.
 
STEVEN
Tu aurais dû, Betty… Tu aurais dû. Parce que maintenant je ne sais même pas si je vais avoir de quoi payer ma secrétaire à la fin du mois.
 
BETTY
Va parler à Jack. Dis-lui que tu n’y es pour rien.
 
STEVEN
Je suis déjà passé pour un imbécile devant lui à cause de toi. Je suis allé lui dire que tu ne te présentais pas contre lui et, deux minutes plus tard, tu faisais ta déclaration à la télé. Imagine ce que j’ai ressenti à ce moment-là !
 
BETTY
J’ai fait une erreur… j’aurais dû t’en parler avant.
 
STEVEN
Non, ton erreur, c’est de t’être lancée dans la bataille pour la mairie.
 
Il s’avance vers Betty jusqu’à arriver tout près de son visage. Il est rouge de colère.
 
STEVEN
Je veux que tu retires ta candidature.
 
BETTY
Steven, tu n’as pas le droit de me demander ça…
 
STEVEN
Je ne te le demande pas, Betty. Tu vas le faire. Les journalistes sont dehors. Tu sors et tu leur dis que cette candidature était un malentendu.
 
BETTY
Je ne peux plus revenir en arrière.
 
STEVEN
Tu vas le faire, parce que sinon, je coule.
 
BETTY
Tu ne vas pas couler, Steven.
 
STEVEN
Nous allons tout perdre dans cette affaire. Tu ne te rends pas compte ! Nous allons tout perdre !
 
Steven attrape le bras de Betty et le serre très fort. De la sueur perle de son front.
 
BETTY (Tentant de garder son calme)
Steven, lâche-moi. Tu me fais mal !
 
Steven pousse Betty jusqu’à la porte d’entrée.
 
STEVEN
Tu vas leur dire que tu arrêtes tout…
(Il hurle)
MAINTENANT !!!
 
Mais Betty se débat. Elle tente de reculer tandis que Steven la pousse vers la porte d’entrée.
 
BETTY
Tu es devenu fou ! Lâche-moi !
 
De sa main libre, elle parvient à gifler Steven en pleine figure. Steven accuse le coup. Il lâche le bras de Betty puis, prit d’une impulsion soudaine, il la gifle à son tour.
On entend alors un hurlement.
 
BRIAN
Arrêtez !!!!
 
Betty et Steven se retournent vers les escaliers menant à l’étage. Brian est debout en haut des marches. Il a le visage ravagé par les larmes. Puis il s’enfuit dans sa chambre.
Betty cours le rejoindre, laissant Steven seul dans le salon, choqué par la scène dont il a été l’un des acteurs principaux. 
 

A suivre...

Mardi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

LISA (Excédée)
Mais qu’est-ce que vous faites ?

MARY (Imperturbable)
La poussière. C’est généralement ce qu’on fait lorsqu’on a un plumeau dans la main.

LISA
Vous avez touché mon visage avec votre sale machin !

MARY
Je ne fais que mon travail.

LISA
Vous l’avez fait exprès !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 26/04/2015 11:44

Selena... présidente ! Selena... présidente ! SELENA... PRÉSIDENTE ! :-D

Mr. Peyton 26/04/2015 12:37

Oui, oui, et oui... parce que là on a deux candidats qui ne font pas le poids ! :-)