Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 718. Est-elle moi ?

Aujourd'hui, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

- Vous pensez avoir vécu cette scène ?

- Oui.

- Mira, la dernière fois que je vous ai vu, moi et mon amie Colleen avions évoqué les noms de Rita et Norman Harrington, et juste après, vous êtes partie précipitamment. Pourquoi ?

- J’ai ressenti comme un malaise en entendant ces noms. Mais je ne sais pas pourquoi. J’étais comme bouleversée. Est-ce que quelqu’un dans cette ville connaît bien ce couple ?

Episode 718. Est-elle moi ?

 

Elle entend le hululement de la chouette dans le lointain. Seule dans un lit, elle observe les planches pourries du plafond.

Exempt de tout nuage, la lune diffuse un vague éclairage dans la pièce.

Une forte odeur de rance s’insinue en elle. Elle n’ose pas bouger. Elle a peur. Mais peur de quoi ? Ou de qui ?

Des bruits de pas... à l’extérieur...

La porte qui s’ouvre doucement.

Les bruits de pas se font plus proches, accentuant son angoisse.

Quelqu’un parle doucement. Un homme...

Une femme lui répond. Elle n’entend pas ce qu’ils disent. Puis elle entend alors distinctement la femme demander à l’homme : «C’est Allison ?»

Apeurée, elle lève son bras droit. A son poignet, une chaîne métallique que la lune reflète et fait briller.

Les bruits de pas et les murmures se font plus insistants.

Toujours allongée sur son lit, elle observe l’éclat du métal. Il s’agit d’un bracelet. Elle peut lire distinctement le nom «Allison» gravé dessus.

Allison....

 

Mira Losco se réveilla en sueur, avec le sentiment que le rêve qu’elle venait de faire avait un rapport avec son passé oublié.

Elle se leva rapidement, saisit le cahier dont elle se servait pour noter ses impressions, et inscrivit : «Plafond, planches pourries, odeur de rance... Maison abandonnée ?»

Puis, sur une autre page, elle nota : «Homme, femme... couple ?... Rita et Norman Harrington ?»

Enfin, ce qu’elle considérait comme le plus important : «Bracelet... Allison... Moi ?»

Mira regarda l’heure sur le réveil posée sur sa minuscule table de nuit. Sept heures. Elle ne commençait pas son service avant onze heures. Cela lui permettra d’aller voir Selena Cross dès l’ouverture du Central Store, à l’heure où le monde ne se bouscule pas.

Pendant qu’elle était sous la douche, et ensuite lorsqu’elle prit son petit déjeuner composé d’une tartine de pain beurrée et d’un café fort, le nom d’Allison ne cessait de lui marteler l’esprit.

 

Elle était déjà devant la porte du Central Store avant même son ouverture. Elle espérait trouver Selena déjà sur place. Elle savait que la jeune fille travaillait chaque matin au magasin avant d’aller au lycée. Elle faisait l’ouverture et l’inventaire de la journée. Puis elle notait sur un carnet les produits que Maggie Carson devaient commander pour ne pas être en rupture de stock.

Mais Selena n’était pas encore arrivée. Et lorsque la jeune fille apparut enfin, après un temps qui parut à Mira une éternité, elle fut surprise de trouver sa première cliente devant la porte d’entrée.

- Bonjour Mira.

- Selena, j’ai besoin de vous parler.

Le ton était grave et Selena fronça les sourcils.

- Il y a un problème ?

Mira ne répondit pas, mais Selena décela une grande nervosité et l’urgence dans l’attitude de sa nouvelle amie.

Elle ouvrit la porte avec son jeu de clé et laissa entrer Mira.

- Mira, il faut que je passe en revue les rayons avant d’aller au lycée.

- Je ne serais pas longue.

Mira lui raconta brièvement son rêve, en accompagnant Selena dans les rayons. La jeune fille, tout en s’occupant soigneusement de son travail, écoutait avec intérêt. Et lorsque Mira termina son histoire, elle dit :

- Ce n’est qu’un rêve, Mira. Il n’a peut-être pas forcément de rapport avec votre passé.

- C’est possible, mais je sens au fond de moi que ce rêve n’est pas un hasard.

- Vous pensez avoir vécu cette scène ?

- Oui.

- Mira, la dernière fois que je vous ai vu, moi et mon amie Colleen avions évoqué les noms de Rita et Norman Harrington, et juste après, vous êtes partie précipitamment. Pourquoi ?

- J’ai ressenti comme un malaise en entendant ces noms. Mais je ne sais pas pourquoi. J’étais comme bouleversée. Est-ce que quelqu’un dans cette ville connaît bien ce couple ?

- Ada Jacks. C’est la mère de Rita. Elle tient la Taverne. Mais elle est partit hier soir voir sa fille à Boston et ne sera de retour que lundi prochain.

- Est-ce que le nom d’Allison évoque quelque chose pour vous ?

- Je connais trois Allison. C’est un prénom très répandu.

- Mais y a-t-il une Allison qui aurait eu des problèmes ? Qui aurait quitté la ville ?

Selena fronça les sourcils.

- Maintenant que vous me le dites. Oui. Il y a eu une affaire qui a fait grand bruit. Je ne m’en rappelle plus car je n’étais qu’un bébé à l’époque, mais une fille a disparu de Peyton Place sans laisser d’adresse.

- Comment s’appelait-elle ?

- Facile à retenir, la salle de documentation du lycée porte son nom. Allison MacKenzie.

Ce nom n’évoqua rien à Mira.

- Est-ce... est-ce que je pourrais être cette Allison MacKenzie ?

Mira avait posé cette question avec une certaine appréhension dans la voix. Et maintenant elle était suspendue aux lèvres de Selena pour en connaître la réponse.

- Je ne sais pas, Mira. Je vous l’ai dit, j’étais trop jeune pour m’en souvenir. Et je n’ai pas son visage en mémoire. Je sais qu’elle a disparu il y a quatorze ans, si je me souviens bien. C’était en 1966. Elle n’a plus donné signe de vie depuis.

- A-t-elle encore de la famille ici ?

Selena secoua la tête.

- Pas que je sache. Ses parents sont partis deux ans après sa disparition pour refaire leur vie.

- Allison avait-elle une relation quelconque avec Rita et Norman Harrington ?

- Je ne sais pas, Mira. Je suis désolée.

Après un silence, Selena enchaîna :

- Vous pensez être Allison MacKenzie.

Ce n’était pas une question. Mira haussa les épaules.

- Je n’en sais rien. Mais je sais que mon rêve avait un rapport avec mon passé.

- Vous devriez aller aux archives du Clarion. On a dû beaucoup parler de cette histoire de disparition dans les journaux. Cela pourrait peut-être vous aider.

Mira remercia Selena par un triste sourire, puis s’en alla.

Selena la regarda partir avec un pincement au coeur. Elle avait l’impression que Mira Losco portait tout le malheur du monde sur ses épaules. 

 

A SUIVRE...

Vendredi prochain, dans "Les Plaisirs de l'Enfer"...

- Quelque chose ne va pas ?, demanda Maggie.
Selena sortit de sa torpeur mentale et leva les yeux.
- Quoi ?
- Ce n’est pas dans ton habitude d’oublier de noter ce qu’il faut commander. Je suppose que quelque chose te préoccupe.
- Ce n’est rien. Ça va aller.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 30/12/2014 18:06

Allison ! Que voilà une piste intéressante...
Vivement l'année prochaine pour avoir le fin mot de l'histoire :-D

Mr. Peyton 31/12/2014 10:33

Oui, sans vouloir dévoiler la suite, je confirme bien qu'on aura le fin mot de l'histoire l'année prochaine ;-)

En attendant, bon réveillon :-)